Vous êtes ici >>

7 sites naturels à découvrir en Bretagne

La Bretagne tient une place particulière dans mon cœur depuis que j’y ai vécu trois années de ma vie. Chaque week-end, je partais découvrir de nouveaux coins de cette région qui tire son nom des Celtes. Je continue toujours d’explorer chaque année la Bretagne. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir 7 sites naturels incontournables en Bretagne, à inclure d’urgence pour votre prochain voyage en Breizh.

La côte de granit rose

La côte de Granit Rose est un petit bout de terre sur le littoral des Côtes-d’Armor qui s’étend sur 10 km sur les communes de Perros-Guirec, Trégastel, Pleumeur-Bodou et Trébeurden. Sa particularité est géologique mais aussi esthétique. D’énormes blocs de granit défient les lois de l’équilibre, aussi bien en mer que sur terre. Le décor est unique en France et me rappelle à chaque que j’y passe Spitzkoppe en Namibie.

Le meilleur moyen de découvrir la côte de Granit Rose est d’arpenter à pied le sentier côtier et de profiter du paysage. Préférez les heures proches du crépuscule pour profiter de la belle lumière. Puisque vous êtes dans ce secteur, profitez-en pour visiter Ploumanac’h, village préféré des français, la Cité des Télécoms et la réserve ornithologique des 7 îles.

L’île de Bréhat

Toujours dans les Côtes-d’Armor, l’île de Bréhat est unique en Bretagne. Grâce à son microclimat, on y rencontre une grande variété de plantes et de fleurs, y compris des palmiers et d’autres plantes méditerranéennes. On parle souvent d’île mais il s’agit en réalité d’un chapelet d’îles et îlots.

Longue de 3,5 km et large de 1,5 km maximum, l’île se visite bien à pied en une journée tranquille de marche. Y dormir peut-être une bonne option pour avoir le sentiment d’avoir l’île à soi car en journée, il y a souvent de l’affluence.

Pour rejoindre l’île de Bréhat, il faut emprunter un bateau au port de Ploubazlanec. La traversée ne dure que 10 minutes.

L’île d’Hœdic

On reste sur une île bretonne mais on part plus au sud dans le Morbihan à 13 km à l’est de Belle-Île et à 5 km au sud-est de Houat. L’île d’Hœdic est une toute petite île plate de 800 m de large sur 2,5 km de long.

La côte alterne comme souvent en Bretagne criques sableuses, plages et pointes rocheuses. A Hœdic plus qu’ailleurs en Bretagne, le temps s’écoule plus lentement. On y vient et on y retourne pour savourer l’instant présent, découvrir la botanique et les oiseaux marins tout en profitant des plages désertes.

On peut rejoindre l’île d’Hœdic à l’année depuis Quiberon en un peu plus d’une heure de traversée ainsi que depuis Houat, l’île voisine, ou en saison depuis Belle-île-en-mer, Port-Navalo, la Turballe et le Croisic.

OÙ DORMIR EN BRETAGNE ?

De retour d’excursion, quoi de mieux que de se trouver un hôtel avec spa en Bretagne pour se détendre confortablement tout en profitant du sauna, du hammam, de la piscine et d’un massage bien-être.

Le phare de la pointe Saint-Mathieu

Le phare de la pointe Saint-Mathieu, je l’avais découvert lors de ma randonnée sur le GR34 de Plouguerneau à Brest. Il se situe donc dans le Finistère. C’est un monument symbolique chargé d’histoires pour tous les marins bretons. Il bénéficie d’un cadre paysager incroyable. C’est aussi le lieu le plus à l’ouest de tout l’hexagone.

Construit en 1835 dans les ruines d’une ancienne abbaye, le phare de la pointe Saint-Mathieu accompagne les navires dans le chenal du Four. Sa portée est de 55 km.

Visitez le la journée et restez sur le site pour assister au coucher de soleil et à la nuit qui envahit le phare. C’est un moment magique à partager avec ses amis ou en famille.

Le cap Fréhel

On retourne dans les Côtes-d’Armor pour nous rendre au cap Fréhel situé à l’ouest de Saint-Malo. Ici, les falaises de schiste et de grès rose dominent la mer de plus de 70 mètres de haut. C’est l’un des caps les plus impressionnants de toute la Bretagne. Il est classé Grand Site de France avec le cap d’Erquy plus à l’ouest que l’on peut rejoindre en marchant sur le sentier des douaniers.

A découvrir sur place : la vue sur le phare et la côte ainsi que la découverte des oiseaux de la réserve ornithologique. A proximité du cap Fréhel, découvrez Le Fort la Latte. Ce château, classé Monument Historique, est ouvert aux visites en saison et a servi de décor à de nombreux films comme « Les Vikings » avec Kirk Douglas.

L’île d’Ouessant

Ouessant, l’île du bout du monde, est une île à part en Bretagne. C’est un condensé de Finistère avec d’un côté ses falaises déchiquetées et de l’autre ses criques secrètes, le tout rythmé par les faisceaux lumineux des phares.

Entourée de 5 phares, Ouessant est surnommée à juste titre l’île sentinelle. Les phares d’Ouessant constituent à eux seuls une raison de venir à Ouessant. Si en plus vous avez un intérêt pour l’ornithologie, n’hésitez plus. Ouessant possède aussi son cromlech à la pointe de Penn Arlan et des moulins à vent.

« Qui voit Ouessant voit son sang », comme le dit le célèbre dicton breton…

Le phare du Petit Minou

Du haut de ses 26 mètres, le phare du Petit Minou a été érigé sur un rocher avancé dans les flots. Il indique la route à suivre pour les bateaux entrant dans la rade de Brest. Ses feux blanc et rouge ont une portée de 19 milles, soit 35km.

Modeste par la taille, le chemin en pavé qui serpente pour arriver à son pied offre un cachet unique au phare du Petit Minou. Si vous êtes amateur de photo, pensez à prendre un trépied et un filtre gris pour réaliser quelques poses longues du phare. Effet garanti !

Phare de Ploumanac'h, 7 sites naturels à découvrir en Bretagne

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap