Vous êtes ici >>

7 activités à faire l’hiver à Hokkaido au Japon

Hokkaido au Japon est une destination qui ravira les amoureux de la nature et les sportifs en herbe. J’y suis allé 10 jours au mois de février. Voici 7 activités testées que je vous conseille de faire l’hiver lors de votre voyage  à Hokkaido.

J’ai effectué mon voyage dans l’est d’Hokkaido avec Hokkaido Treasure Island, une agence de voyage japonaise spécialisée sur l’île d’Hokkaido.

 

1 – Voir les grues du Japon

Les grues du Japon sont l’un des grands symboles d’Hokkaido. Les japonais leur attribuent même des vertus de longévité. Elle vivrait plus de 1000 ans selon les croyances japonaises.

L’espèce avait quasiment disparu. C’est grâce à des paysans qu’elle s’est repeuplée. A partir des années 50, un premier fermier a nourri les grues du Japon avec du maïs afin qu’elles survivent aux hivers rigoureux. Aujourd’hui, la population d’Hokkaido se stabilise autour de 1400 individus mais l’oiseau reste sur la liste rouge de l’UICN.

Elles sont gracieuses surtout quand elles paradent dans la neige.

On peut observer les grues du Japon dans le parc national Kushiro Shitsugen.

 

2 – Pêcher sous la glace à Hokkaido

Pêcher sous la glace est une tradition que pratiquent beaucoup de japonais à Hokkaido. Je l’ai fait sur le lac gelé Akan. On s’abrite du vent sous une tente et on pêche des wakasagis dans un trou dans la glace à l’aide d’une canne et d’un appât. Après la pêche, on peut faire frire gratuitement les poissons pêchés dans une échoppe proche du lac.

L’expérience est sympa mais je ne vous conseille pas de le faire au lac Akan si vous cherchez une expérience de communion avec la nature car les tentes sont alignées les unes à côté des autres. Il y a de nombreux lacs gelés à Hokkaido et donc de nombreuses autres possibilités pour s’adonner à la pêche sous la glace.

pêche, lac Akan

 

3 – Skier sur le lac Akan

Toujours dans le parc national Akan et sur son lac, j’ai fait du ski-raquettes qui s’apparente à la fois au ski de randonnée et à la pratique de la raquette à neige. C’est en fait de petits skis qu’on utilise avec ses propres boots d’hiver.

La balade à ski-raquettes doit obligatoirement être guidée pour des raisons de sécurité. C’est Shigeru Takada de la Tsuruga Adventure Base qui nous a guidé. Alors que nous sommes tout proches de la ville, un écrin de nature hivernal s’est ouvert à nous. La balade débute en bordure de la ville, s’enfonce dans la forêt, passe le sanctuaire Shinto pour ressortir sur le lac Akan où des sources chaudes tombent dans le lac. A l’île de Kojima, nous avons pris une boisson chaude avant de retourner à la ville. Une bien belle balade d’un peu moins de 2h00 (2,5 km) et une première expérience à ski raquettes. C’est vraiment fun et pour tout le monde. Pas besoin de savoir skier pour faire l’activité. Vous pouvez voir l’itinéraire sur Viewranger.

 
Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

4 – Faire une croisière sur la péninsule de Nemuro

La péninsule de Nemuro est réputée pour l’observation des oiseaux. Je suis donc parti en croisière depuis le port d’Ochiishi pour faire le tour des îles yuyili et Moyuruli et observer les oiseaux en mer. Guillemots colombins et guillemots à lunettes furent les deux espèces les plus fréquemment observées lors de mon tour. Mais j’ai pu observer quantité d’autres oiseaux. Cerise sur le gâteau, j’ai pu voir aussi des phoques communs et des loutres de mer.

 

5 –  Descendre la rivière Kushiro en canoë

Près de la source chaude de Kotan du lac Kussharo, j’ai participé à une descente en canoë sur la rivière Kushiro. Rien à voir avec une descente en rafting de classe III. La descente en canoë est tout ce qui a de plus paisible. Le but est clairement d’être en communion avec la nature.  C’est complètement réussi. Les oiseaux chantent sur la berge, pêchent ou se déplacent sur la rivière. Pour ne pas avoir froid, on vous équipe d’une combinaison et de chaussures étanches. En cours de balade, on fait même un arrêt pour boire une boisson chaude. J’ai beaucoup aimé cette descente hivernale en canoë. Je recommande.

 

6 –  Essayer le drift ice sur la pénisule de Shirekoto

La péninsule de Shiretoko  est la région la plus méridionale de l’hémisphère nord pour voir la glace de mer dériver pendant l’hiver. A partir de la fin janvier la mer d’Okhotsk se remplit de glace. A Utoro, on peut pousser l’expérience en marchant sur la glace dérivante. Entre les petits blocs de glace instables, il y a la mer. Du coup, combinaison étanche obligatoire pour tout le monde. Et croyez-moi, elle n’est pas là pour le folklore. Tout le monde tombe à l’eau. Si vous prenez un appareil photo, pensez aussi à prendre un sac étanche éprouvé pour le ranger.

Une activité bien fun. On rigole bien. Pour en savoir plus sur le phénomène de la glace dérivante, allez visiter également le Centre du patrimoine mondial de Shiretoko. C’est très instructif.

 

7 –  Photographier les aigles à Rausu

Toujours sur la péninsule de Shirekoto mais cette fois-ci depuis le port de pêche de Rausu, j’ai participé à une croisière pour photographier les pygargues de Steller et les pygargues  à queue blanche. Il s’agit de deux aigles majestueux.

La croisière dure deux heures et demi. Là aussi, la glace peut dériver mais lors de mon passage, elle n’était pas encore arrivée. Cette activité peut se faire de fin janvier à mi-mars.

Dans un autre article plus orienté sur la faune, je vous fais un récit de mes fascinantes observations d’oiseaux et de mammifères pendant mon voyage à Hokkaido. Allez voir si la nature vous intéresse.

J’espère que vous avez apprécié ma sélection de 7 activités à faire l’hiver à Hokkaido. Si vous êtes arrivé au bout de l’article, j’en suis sûr. C’est que vous appréciez la nature et les activités de plein air. Ayant goûté à Hokkaido l’hiver, j’aimerais bien y revenir à une autre saison. Je suis sûr que l’île a bien d’autres trésors à offrir.

Pour continuer à préparer votre voyage, allez-voir le blog de voyage au Japon de Tuni. C’est une référence pour voyager au Japon.

 

Informations pratiques

Comment y aller ?

Vol international jusque Sapporo, la capitale d’Hokkaido voire même vers un aéroport plus régional comme celui de Kushiro dan l’est d’Hokkaido. Pour votre location de voiture, essayez RentalCars ou Autoeurope.

Recherchez votre billet d'avion

 

Où dormir à Hokkaido ?

Voici les hôtels où j’ai dormi :

Quels guides de voyage pour le Japon ?

Je vous conseille le Lonely Planet sur le Japon.

Si seulement la partie est d’Hokkaido vous intéresse, l’ebook Eastern Hokkaido, Tokachi & Kushiro Travel Guide sera plus approprié. Il est en anglais.

Drif ice Okkaido
Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

49 Shares
Share via
Copy link