Vous êtes ici >>

5 endroits à découvrir entre le lac de Serre-Ponçon et les Ecrins

Au cœur des Hautes-Alpes et au pied du Parc national des Ecrins, le lac de Serre-Ponçon est un formidable point de départ pour découvrir une des plus belles régions des Alpes. Ce club de vacances dans les Alpes à proximité du lac de Serre-Ponçon est idéalement placé pour rayonner sur les nombreux attraits du pays. Voici 5 activités à faire sur le lac et dans le Pays des Écrins à moins d’une heure de route.

 

Le long de la Durance

À 30 minutes du lac de Serre-Ponçon par la route nationale 94, on atteint déjà les contreforts du Parc National des Écrins. La plupart des éléments bienfaiteurs des Hautes-Alpes y sont regroupés : air pur, vent tonifiant et eaux vivifiantes.

Sur les eaux vives de la Durance

Argentière-la-Bessée fait figure de capitale de l’eau vive en France. Paddle, canoë, rafting pour tous les niveaux sont les activités phares à découvrir sur la Durance qui traverse le village. En se promenant le long des berges aménagées, la Durance turquoise est impressionnante par ses remous. Argentière-la-Bessée a son parc d’eau vive aménagé comme un stade. Ici, on peut s’essayer à tous les sports d’eau en montagne. Quels que soient les niveaux puisque des bassins sont aménagés pour les initiations et la simple baignade.

Le Stade d’eaux vives à Argentière-la-Bessée
Le Stade d’eaux vives à Argentière-la-Bessée

Sous la terre à la Mine du Fournel

Côté histoire et découverte du patrimoine, la Durance est tout aussi bien pourvue. Elle a donné naissance à des hauts lieux de l’industrie montagnarde. En plus d’être la capitale de l’eau vive, le village a développé sur 8 siècles la mine d’argent (d’où le nom d’Argentière) parmi les plus importantes des Alpes. Depuis la route nationale on aperçoit déjà l’horloge intacte de la Tour des Hermès inaugurée en 1922. Elle servait non seulement à indiquer l’heure aux habitants, mais aussi à rappeler aux ouvriers les quarts qu’ils devaient effectuer.

Mine d'argent du Fournel
Le petit musée de la mine d’argent

Les infrastructures de l’ancienne usine d’électrométallurgie classée patrimoine du XXème siècle sont encore bien conservés. Pour commencer la visite de la mine du Fournel, c’est dans l’un de ces bâtiments qu’il faut se rendre. L’activité commence par un rappel historique de l’épopée argentifère dans la vallée. Le petit musée attenant expose tous les objets en rapport et trouvés aux alentours.

Les choses sérieuses commencent à l’issue de cette courte visite. Départ en navette pour arpenter les galeries de la mine du Fournel. Le gisement se trouve à 5 minutes dans un site naturel impressionnant. En descendant au creux du vallon pour atteindre l’entrée de la mine, on voit encore l’ancienne maison du directeur posée à flanc de falaise pour surveiller le site. Ce gisement de plomb argentifère fut exploité depuis le Moyen Âge jusqu’à l’ère industrielle. C’est dire son importance.

Mine du Fournel
Visite de la Mine du Fournel

Paysages de Chorges au lac de Serre-Ponçon

En revenant vers le lac de Serre-Ponçon, Le canton de Chorges offre d’après moi la possibilité d’admirer les plus beaux paysages sur le lac.

D’un côté, vers le bas, le torrent de la Moulette bordé par la forêt aboutit dans les baies Saint-Michel et de Chanteloube. Ici, les paysages, qu’ils soient blancs l’hiver ou bleus l’été, ont toujours en fond d’écran le bleu turquoise du lac.

Les envions de Chorges sont pourvus de beaucoup de chemins de randonnée et pour tous les niveaux. En passant par les baies de Saint-Michel et des Moulettes ou la boucle de Chanteloube jusqu’à la plage des Trémouilles, on s’offre de superbes vues sur le lac de Serre-Ponçon.

Lac de Serre-Ponçon
Le Lac de Serre-Ponçon (photo : E.Baudon)

Les bords du lac de Serre-Ponçon en train

Chorges est pourvu d’une petite gare. Outre l’aspect très pratique pour se désenclaver, prendre le train qui longe le lac de Serre-Ponçon vers Embrun est une belle et confortable façon d’admirer le gigantesque plan d’eau. Il faut 18 minutes pour faire le trajet, c’est presque trop court pour admirer l’emblématique îlot Saint-Michel surmonté de sa chapelle éponyme et rescapé du barrage.
L’idéal (selon moi) et si on a un peu de temps, c’est de revenir à pied par le GR653 qui relie Embrun et Gap en passant par Savines-le-Lac sur l’autre rive. Il est possible de continuer à pied jusqu’à Chorges en traversant le lac, mais à partir d’ici vous vous engagez sur un vrai trekking.

Train sur le lac de Serre Ponçon
Train sur le lac de Serre-Ponçon ( Photo : F.July)

Réallon en toute saison

Le domaine de Réallon est à 15 minutes en voiture de Chorges. Il a la particularité d’être ensoleillé toute la journée. L’hiver, le domaine ravit facilement les férus de ski sportif, de luge, de chiens de traineaux mais aussi ceux qui cherchent un peu de tranquillité et d’authenticité dans une ambiance familiale.

Au pied des impressionnantes Aiguilles de Chabrières, ski de rando, ski alpin, ski de fond, raquettes, VTT, randonnée sac à et dos et pique-nique sont possibles. Prendre le soleil à 2146 mètres en haut des pistes et le petit plus inédit. Les non-skieurs peuvent accéder en altitude (jusqu’à 2530 m) grâce aux télésièges 6 places et profiter des superbes panoramas tout en gardant les mains dans les poches.

 

Les Aiguilles de Chabrières sur le Domaine de Réallon. Magnifiques à toutes les saisons (photo : Charlotteinaustralia)

L’hiver, il faut absolument essayer la Ripaaa. C’est une des premières pistes de luge dans les Alpes du Sud et de surcroit la plus longue. Le départ se fait à 2140 mètres. Comptez une bonne demi-heure pour arriver en bas. Sensation de picotement dans le ventre, mais fous rires garantis aussi. Je n’ai qu’une hâte : revenir ici et essayer la Ripaaa de nuit avec les lampes fournies par la station.

D’ici, les Écrins définissent et présentent très bien le petit bijou qui est ce lac de Serre-Ponçon : un pur joyau des Alpes !

Informations pratiques – 5 endroits à découvrir entre le lac de Serre-Ponçon et les Ecrins

Les très complets sites officiels des offices de tourisme de Serre-Ponçon et celui du Pays des Ecrins.

Photo de couverture : Le Lac de Serre-Ponçon et sa Baie de Chanteloube (photo : E.Baudon)

Lac de Serre-Ponçon
Gil Giuglio

Photographe depuis l'ère argentique, j'enrichis mes reportages par le texte. Revenir plusieurs fois sur une même région est à mon sens la seule façon d'en saisir l'essentiel. Peu importe le nombre de miles parcourus, les plateaux de l'Aubrac restent aussi exotiques que Kangaroos Island, South Australia.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap