Vous êtes ici >>

5 découvertes autour de la route des vins de Bourgogne

Ici, les Climats de Bourgogne n’ont rien à voir avec l’environnement météorologique. Il s’agit d’une appellation typiquement bourguignonne pour désigner les terroirs viticoles, les parcelles, les cépages et le savoir-faire en matière de vin. En route pour une découverte des vins de Bourgogne et aussi des autres trésors à découvrir lors d’un séjour bourguignon.

Montage de deux photos avec paysage climats de Bourgogne
Paysages typiques des climats de Bourgogne. Vignobles autour du Clos Vougeot et cabote emblématique

Les Climats de Bourgogne, 60 km de patrimoine viticole

Au nord est Dijon, au milieu est Beaune et au sud est Santenay. Cet axe de 60 kilomètres relié par une route qui permet d’en prendre plein les yeux. En plein cœur du département de la Côte d’Or, l’ancienne RN74 devenue la D974 est la route des Grands Crus de Bourgogne précisément appelée la Route des Climats de Bourgogne. En 2015, elle est classée au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco. C’est le cœur des Vins de Bourgogne !

Ici sont surtout Pinot noir ou Chardonnay.  Vous allez traverser 38 villages et 24 grands crus (sur les 33 que compte la Bourgogne). Vous êtes sur “ les Champs Elysées de la Bourgogne “ comme aiment à l’appeler les habitants.

Les vignobles autour du Clos Vougeot
Les vignobles autours du Clos Vougeot, haut lieu des climats de Bourgogne classés au Patrimoine mondial de l’Unesco

Le Clos Vougeot, le Roi des vins de Bourgogne !

En partant de Dijon vers le sud, le ton est vite donné : c’est une véritable mosaïque de vignobles. Les flancs de coteaux des Côtes de Nuit s’alignent depuis la route. Panneau après panneau, les domaines mythiques s’annoncent : Romanée- Conti, Clos Vougeot, Musigny, Chambertin…

Le domaine du Clos Vougeot est bien imposant, on ne peut le manquer depuis la route. Même s’il ne produit plus de vin, il est considéré comme le Saint siège des climats de Bourgogne. Amateur de vin ou pas, une halte s’impose ici. Depuis longtemps le domaine offre des expositions culturelles variées dans ses bâtiments.

Ces bâtisses sont reconnues pour leur intérêt architectural puisque construits par les moines cisterciens au 12e siècle et refondées dans le style Renaissance en plein 16è siècle.

Par beau temps, entre visite libre des expositions et balades dans les vignes, la demi-journée peut vite passer.

Même par temps couvert, les photographes seront comblés. Les lignes géométriques des vignes ponctuées ici et là par les cabottes aident à créer les photos les plus graphiques qu’il soit. Les cabottes, si vous ne le savaient pas, sont des petites huttes en pierres sèches qui servaient à ranger les outils et où les vignerons pouvaient aussi se reposer.

Exposition au Clos Vougeot
Exposition culturelle dans les anciennes chais du Clos Vougeot

Beaune, patrimoine national

Beaune c’est la sous-préfecture du département de la Côte d’Or. Une ville fortifiée et chargée d’histoire. En témoigne l’architecture et les rues pavées du cœur de la vieille-ville.

Les Hospices de Beaune sont créés au 15è siècle. Aujourd’hui, c’est LE patrimoine de la ville. Reconnaissables au long toit en tuiles mosaïques, les Hospices de Beaune sont une véritable institution qui n’est pas étrangère aux vignobles et grands crus de la région.

Les toits des Hospices de Beaune
Les fameux toits en mosaïques des Hospices Civils de Beaune. Il abrite le Musée de l’Hôtel Dieu

L’événement de l’Hospice à vivre une fois dans sa vie, c’est la grande vente aux enchères des grands crus qui a lieu le 3ème dimanche de novembre. Les Hospices gèrent 60 hectares de vignobles acquis par des donations.

Visiter les hospices est la première chose à faire en arrivant ici, mais gardez du temps pour vous perdre dans le centre-ville qui regorgent de charme avec ses rues pavées et petites places. Les parties ouvertes à la visite des Hospices ne semblent pas avoir bougé depuis la sortie du dernier patient à la fin des années 70. Les figures en cires pour personnifier le personnel de l’ancien Hôtel Dieu donnent vraiment vie aux décors.

Le clou de la visite : la grande Salle des Pôvres. 50 mètres de long, 14 mètres de large, 16 mètres de haut. Les lits à alcôves sont alignés. On imagine les souffrances qu’ils ont cachées. Les épais rideaux rouges sont probablement là pour étouffer les râles des mourants (c’est en tous les cas, ce que moi j’imagine).

Amis photographes et contemplatifs, levez les yeux aux plafonds. Admirer les poutres telle la charpente d’un grand bateau. Les peintures sont encore vives. Un travail de charpente admirable !

Les Hospices de Beaune
La grande salle des Pôvre, le clou de la visite du musée à l’intérieur des Hospices de Beaune

Dijon, la ville des Ducs

Dijon, capitale de la Côte d’Or et aussi des Ducs de Bourgognes. Nombreux bâtiments, palais quasi intacts qui datent de la grande époque où les Ducs de Bourgogne alliés des Anglais faisaient la guerre à la France. Architectures et urbanisme sont là pour le rappeler.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Façade église Notre-Dame de Dijon
Dijon, la superbe façade de l’église gothique Notre-Dame

Il ne faut pas hésiter à se perdre dans les petites rues du centre. Essayez de trouver la Chouette sculptée dans la pierre. La caresser porte bonheur ! Derrière la port de l’hôtel particulier Chambellan.

Pour découvrir vous-même les secrets de Dijon, la ville organise le Parcours de la Chouette. un concept conçu comme une chasse aux trésors. C’est vraiment à faire…

Rue et détail du vieux centre ville de Dijon
La Chouette de Dijon est la mascotte de la ville. On la trouve sur  l’église Notre-Dame.  L’escalier de l’hôtel particulier Chambellan se trouve rue des forges dans le vieux-centre

Comment ne pas dissocier la moutarde de la ville de Dijon ? Pour un Français, c’est difficile. Rare sont les produits autant identifiés avec leurs lieux de provenance. Même si l’appellation n’est pas protégée. (Il s’agit plutôt d’une méthode de fabrication). De rare moutarderies subsistent encore. La Maison Fallot est l’une d’elle. Le siège est implanté à Beaune, mais vous pourrez  visiter la Boutique Atelier Fallot à Dijon. Elle produit bien la moutarde de Dijon depuis 1840. A force d’acharnement, d’innovations et d’accommodements avec toute une gamme de parfums (délicieuse moutarde au Cassis de Dijon), un mini musée et une farouche volonté de continuer à moudre les graines à la meule de pierre, ont permis à cette maison de perdurer.

Personne dans musée Moutardes Fallot
Le Parcours Sensations Fortes de la maison familiale des Moutardes Fallot.

L’Abbaye de Fontenay, l’autre patrimoine Unesco de Bourgogne

L’un des deux sites classés par l’Unesco sur le département de la Côte d’or.

L’Abbaye de Fontenay est la plus grande abbaye cistercienne du monde, ça en jette ! Sensible ou pas à ce genre de patrimoine, on ne peut être qu’admiratif en rentrant sur le domaine.

Déjà par le choix de l’emplacement des fondations, au cœur du très bucolique vallon classé de Fontenay. C’est une parenthèse enchantée. Personnellement j’ai eu l’impression de rentrer dans un livre de Tolkien.

Cloître de l'Abbaye de Fontenay
À Marmagne, le superbe cloître de l’Abbaye de Fontenay.  Elle fut fondée en 1118 et aujourd’hui classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco

Une fois à l’intérieur des murs, on comprend très bien que l’Unesco a classé le site. C’est d’ailleurs l’un des premiers monuments classés par l’Unesco en France. Monument aujourd’hui privé, l’abbaye appartient à la même famille depuis 1820. Les bâtiments sont épurés de tout superflu. Seul reste l’essentiel : l’architecture originelle et un je ne sais quoi de sérénité.

Les jardins sont classés “ Jardin Remarquable “. D’après moi, tout aussi beaux et importants que le reste.

Le cloître, la salle capitulaire et l’abbatiale épurée de tout, sont les clous de l’ensemble. J’ai rarement été touché à ce point par un site historique fondé sur la pierre.

Châteauneuf, la citadelle du Pays d’Auxois

Plus au sud, le village fortifié de Châteauneuf est posé sur sa colline entre monts du Morvan et la plaine d’Auxois. Classé au label Plus Beau Village France, c’est une halte à faire pour rejoindre le cœur de la région.

Le village de Châteauneuf
Le village fortifié et perché de Châteauneuf vue depuis le Canal de Bourgogne

En contemplant le paysage depuis le calvaire à l’autre bout du petit village, on comprend pourquoi le château fut construit ici. On y découvre en contre-bas, avant la grande plaine environnante, le Canal de Bourgogne rejoint par le Ruisseau de Commarin. Stratégiquement, l’emplacement de Châteauneuf est idéal pour la défense du territoire.

Je conseille de visiter l’endroit hors-saison ou à contre-sens des vagues de visiteurs. L’endroit est petit. Et une fois toutes les voitures en haut, difficile de les mettre hors de vue des visiteurs. Même si la municipalité semble faire de gros efforts, l’espace reste limité.

Je n’en conseille aucun, à vous de trouver le vôtre, mais en traversant la seule rue principale du village, les petits bars se succèdent. À vous de trouver le vôtre suivant l’orientation du soleil sur les terrasses

Canal au pied de châteauneuf
Le Canal de Bourgogne vers Châteauneuf-en-Auxois

Informations pratiques

Côte d’Or Tourisme centralise toutes les informations pour préparer un séjour

Où dormir ? La Maison Rouge, un gîte confortable, tranquille et équipé d’une piscine. L’accueil est charmant, l’établissement est stratégiquement situé non loin de Beaune, soit au milieu de la Route des Climats de Bourgogne.

Les vignobles autour du Clos Vougeot

Photographe depuis l'ère argentique, j'enrichis mes reportages par le texte. Revenir plusieurs fois sur une même région est à mon sens la seule façon d'en saisir l'essentiel. Peu importe le nombre de miles parcourus, les plateaux de l'Aubrac restent aussi exotiques que Kangaroos Island, South Australia.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap