Vous êtes ici >>

Que voir ? Que faire à Saint-Emilion ?

Saint-Emilion est mondialement connue pour ses vins de grande qualité. Peu de gens savent que Saint-Emilion est aussi un charmant village médiéval. J’ai découvert Saint-Emilion lors d’un roadtrip en van le long de la Dordogne entre Confolent-Port-Dieu et Libourne. Voici une suggestion de lieux à voir et d’activités à faire lors d’un court séjour à Saint-Emilion.

Plan de Saint-Emilion à télécharger avant votre visite

Se promener dans la cité médiévale

La cité médiévale de Saint-Emilion se prête bien à la balade et à la flânerie. Marcher sans but précis d’une ruelle à une autre, s’égarer quelques minutes, puis retrouver son chemin. Découvrir des vues incroyables, des monuments qui portent une histoire. Je suis tombé sous le charme du village médiéval de Saint-Emilion.

La balade me mène des grandes murailles à la porte Brunet, du couvent des Ursulines à la porte et la maison de la Cadène.

Se recueillir à l’Eglise collégiale et son cloître

Prêt de l’Office de tourisme, l’Eglise collégiale et son cloître font partie des incontournables de Saint-Emilion. La première pierre est posée au début du XIIème siècle. L’Eglise fut le collège des chanoines qui suivait la règle de Saint Augustin jusqu’au XVIIIème siècle.

Le cloître et son jardin ont un charme fou. Le lieu impose de lui-même le recueillement. Centre géographique du monastère, il était aussi le cœur spirituel, lieu de prière clos avec en son centre la symbolique du jardin d’Eden.

Sur les murs entourant le cloître, on peut découvrir l’Apocalypse, une œuvre de 38,5 mètres de long peinte sur différents bois par l’artiste François Peltier. L’œuvre aurait dû être en accès libre jusqu’au 31 juillet 2021 mais était encore présente lors de mon passage mi-septembre. Sera-t-elle éphémère ou éternelle ?

Monter en haut du clocher de l’Eglise monolithe et de la tour du Roy

Retour sur la place du clocher près de l’entrée du cloître pour monter au sommet du clocher de l’Eglise monolithe pour embrasser Saint-Emilion d’un regard. L’accès et ses 196 marches sont ouverts aux mêmes heures que l’office de tourisme situé en face. L’entrée coûte 2€.

Autre vue spectaculaire depuis la tour du Roy, le seul donjon roman encore intact en Gironde. Cette tour quadrangulaire, haute de 14.50 m, et de 9.50 m de côté, offre un joli point de vue sur le clocher de l’Eglise monolithe et Saint-Emilion.

Découvrir le Saint-Emilion souterrain

Voici sans doute la visite guidée incontournable de Saint-Emilion organisée par l’office de tourisme. Saint-Emilion souterrain permet de découvrir quatre monuments privés du patrimoine souterrain du village qu’il n’est pas possible de voir en dehors des visites guidées : l’ermitage d’Émilion qui permet d’en apprendre un peu plus sur l’arrivée du Saint Homme, la Chapelle de la Trinité et ses peintures médiévales, les catacombes et ses tombes ainsi que l’église souterraine creusée dans la roche au début du XIIème siècle. Elle en impose par ses dimensions (38m de long pour 12 m de haut) et sa sobriété qui m’a rappelé les églises troglodytes de Cappadoce.

La visite dure 45 minutes à 1 heure. Les photos sont interdites car les monuments sont privés.

Visiter le cloître des Cordeliers et déguster des vins pétillants

Le cloître des Cordeliers est aussi une visite incontournable à Saint-Emilion. C’est à la fois un édifice classé monument historique depuis 2005 et un lieu vivant où l’on peut déguster du vin pétillant ou crémant de Bordeaux et même prendre son déjeuner.

Les Franciscains, connus aussi sous le nom de Cordeliers, sont arrivés à Saint-Emilion au XIIIème siècle. Après avoir construit un couvent en dehors de la cité médiévale qui n’a pas résisté aux assauts de la guerre de Cent Ans, l’ordre religieux a construit un nouveau couvent intra muros comprenant une Eglise, un cloître, un jardin et même un chai, un cuvier et une cave. Après la Révolution française, le couvent fut vendu comme bien national.

Le cloître des Cordeliers organise des visites à pied et en tuk-tuk de ses caves, galeries souterraines, cloître suivies d’une dégustation de trois vins pétillants : un Blanc de Blanc, un Rosé, et un Blanc de Noir.

Goûter aux macarons traditionnels

Restons dans la dégustation. Il est dit qu’au XIXème siècle, les macarons étaient servis en dessert au même titre que le vin pendant le repas. Élaborée en 1620, la recette des macarons est toujours tenue secrète même si l’on sait que la composition comprend des amandes douces et amères, du blanc d’oeufs frais, du sucre et bien entendu aucun colorant ni conservateur.

Nadia Fermigier est la seule à détenir le droit de fabriquer les véritables macarons de Saint-Emilion. C’est donc au 9 rue Guadet à Saint-Emilion qu’on vous invite à déguster les macarons. Je trouve qu’avec un thé ou un café, c’est juste parfait !

Déguster du vin chez un vigneron

Saint-Emilion et le vin, c’est une histoire qui remonte à longtemps, fort longtemps. La Juridiction de Saint-Émilion est aujourd’hui inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité depuis 1999, au titre de « paysage culturel ». Une première mondiale pour un vignoble !

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope. Louez votre van/fourgon camping-car sur Yescapa.
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Venir à Saint-Emilion sans déguster de vins, c’est un crime de lèse-majesté.

12 appellations coexistent sur le Grand Saint-Emilionnais parmi lesquelles les appellations Saint-Émilion et Saint-Émilion Grand Cru qui se partagent une superficie de 5 400 hectares répartie sur les 8 communes de la Juridiction de Saint-Émilion.

Lors de ma visite de Saint-Emilion, j’ai pris plaisir à découvrir trois vignobles Saint-Émilion Grand Cru et à déguster leurs vins :

  • Château la Grâce Dieu-les Menuts : Un domaine familial de 16 hectares depuis 1875 disposant de vignes utilisant à l’ouest les croupes graveleuses de Pomerol au plateau argilo-calcaire des Menuts à l’est de la cité médiévale. Ce qui qualifie les vins : équilibre, structure, complexité, élégance, harmonie. On y a aussi dormi (voir plus bas).
  • Château Haute-Nauve: Domaine de 9,5 hectares situé au sud-est de Saint-Emilion, une partie des vignes sont en coteau et la majorité en pied de côte. Culture raisonnée, conversion en vin bio en cours. Ce qui qualifie les vins : rondeur, tanins soyeux, fruitée. On y a dormi également.
  • Vignobles Bardet: L’histoire des vignobles Bardet avec le vin commence en 1704 lorsque Monsieur Seigneriau est gabarier. Il charge alors sa gabare de tonneaux de vins qu’il revend ensuite dans le port marchand de Saint-Brice de Vignonet au sud de Saint-Emilion. Le domaine comprend plusieurs châteaux Saint-Emilion Grand Cru : Château Val d’Or, Château Pontet Fumet, Château Franc Le Maine, Château du Paradis totalisant 55 hectares en appellation Saint-Emilion Grand Cru. Le domaine est un fervent défenseur de l’agro-écologie cherchant à limiter l’impact de l’activité vitivinicole sur l’environnement et à mettre en place des pratiques innovantes pour obtenir un vin meilleur et plus responsable. Ce qui qualifie les vins : grande diversité de vins, élégance, audace, fraîcheur. Les vignobles ont aussi créé deux cuvées spéciales pour la série Peaky Blinders disponible sur Netflix.

Se balader à vélo au coeur du vignoble Saint-Emilionnais

Se balader à vélo à travers les vignes du Grand Saint-Emilionnais, c’est à mon sens le meilleur moyen de les découvrir. L’office de tourisme de Saint-Emilion propose plusieurs parcours et loue même des vélos.

Nous avons choisi le parcours de 30 km qui relie les bords de la Dordogne, ce qui nous a permis au passage de visite les vignobles Bardet avec un petit détour.

C’est une balade à vélo facile et bucolique. Il n’y a que la dernière grimpette pour rejoindre le cœur du village médiéval de Saint-Emilion qui demande d’avoir du cardio et des mollets. Mais ce dernier petit effort en vaut largement le détour. On recommande vivement.

Dormir au milieu des vignes

Dernière recommandation à Saint-Emilion : dormir au milieu des vignes. Certains domaines ont leur hôtel, d’autres ont des chambres d’hôtes. Nous, on a fait le choix de dormir avec notre fourgon au milieu des vignes. Non, je vous rassure, on na pas squatté les vignes sans l’autorisation des propriétaires. Certains ont ouvert leurs vignes aux campeurs et vanlifers.

Le Château la Grâce Dieu-les Menuts ouvre gratuitement son domaine aux vans, camping-cars et fourgons. Pas de service. Plus d’infos sur Park4Night. Appelez avant de venir car il y a peu de place. Les vanlifers ne sont pas installés les uns à côté des autres. On est seul au milieu des vignes. Juste parfait pour celles et ceux qui sont autonomes. Visite du domaine, dégustation et achat de vin directement chez le producteur.

Autre adresse sympa testée et approuvée : le Château Haute-Nauve. Florent vous accueille sur son domaine. Toilette, douche et eau à disposition. 17 € la nuit pour 1 personne, 33€ pour deux. Réservations sur HomeCamper. Visite du domaine et dégustation compris dans le prix. Achat possible sur place.

J’espère que vous avez apprécié mes idées de visite et de découverte à Saint-Emilion et autour. J’ai eu un gros coup de cœur pour la cité médiévale et son vignoble. A votre tour maintenant de visiter Saint-Emilion.

Informations pratiques

Comment se rendre à Saint-Emilion ?

Le train est une bonne option pour venir à Saint-Emilion.

Sinon la compagnie de bus TransGironde propose des transferts réguliers entre Bordeaux, Libourne, Saint-Émilion et les villages alentours du Saint-Émilionnais.

Enfin, il reste la voiture. La location de voiture ou de van/fourgon est une bonne option si vous venez en train ou en bus et que vous prévoyez d’explorer au-delà de Saint-Emilion.

Où se garer ?

Les places de parking les plus proches du centre de Saint-Emilion sont payantes. Derrière la gendarmerie, il y a un parking gratuit pour voitures. Les places du fond peuvent accueillir des vans, fourgons et camping-cars.

Où dormir ?

Ou comme moi en van/fourgon chez un vigneron.

Où manger ? Où boire un verre ?

Guides de voyage pour découvrir Saint-Emilion et sa région

J’ai  utilisé le guide du Routard Bordelais, Landes Lot-et-Garonne pour explorer Saint-Emilion et les alentours.

Plus d’infos

Saint-Emilion Tourisme : le site officiel de l’office de tourisme de Saint-Emilion. Une mine d’informations.

Que voir ? Que faire à Saint-Emilion ?

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap