Vous êtes ici >>

10 coups de cœur dans l’Adrar mauritanien

J’ai voyagé à cinq reprises dans le désert de l’Adrar en Mauritanie, à pied et en 4×4. Cette région de 235 000 km² doit son nom au plateau de l’Adrar qui domine la région et qui signifie « montagne » en berbère. Depuis mon premier voyage en Mauritanie en 2006, je suis tombé amoureux de l’Adrar, de ses oasis, ses ergs et ses canyons. Voici 10 lieux incontournables, mes 10 coups de cœur dans l’Adrar mauritanien.

Ouadâne

Blottie à flanc de falaise sur le plateau du Dhar, Ouadâne a été fondée en 1141 sur les ruines d’anciennes fondations remontant au VIIIème siècle. C’est une ancienne citée caravanière dont la vieille ville est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ouadâne étant située à 180 km au nord-est de la ville d’Atar, la capitale administrative de l’Adrar où se trouve l’aéroport le plus proche, elle reste peu visitée.

Chinguetti

Chinguetti a été fondée au VIIIème siècle pour procurer des haltes aux caravanes traversant le Sahara. L’ancienne ville constituée de maisons en pierres sèches que l’on découvre aujourd’hui a été créée en 1264. Elle est classée, elle aussi, au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Chinguetti est surnommée la « Sorbonne du désert » en raison de sa dizaine de bibliothèques familiales qui résistent à l’ensablement et qui conservent des manuscrits de plusieurs siècles. Elles se trouvent autour de la mosquée.

Erg Ouarane

L’erg Ouarane est une immense mer de dunes de sables qui s’étend sur près de 800 km à cheval sur la Mauritanie et l’Algérie. Il vient se lover sur Chinguetti qui tente de résister à l’ensablement. Le combat semble perdu d’avance.

Les dunes s’enchaînent les unes aux autres, de partout à 360°. Le spectacle est fantastique au crépuscule.

Palmeraie de H’Maireth

L’Adrar mauritanien compte de nombreuses oasis sahariennes. La palmeraie de H’Maireth est l’une de mes préférées d’un point de vue purement esthétiques. Je l’avais rejoint en 4×4 par une piste caillouteuse. Lorsqu’on arrive sur le bord de l’hamada, l’oued et la palmeraie de H’Maireth se révèlent. Les cases rondes et les maisons en terre sèche s’égrènent le long de l’oasis entre les palmiers dattiers.

Une auberge permet d’y passer la nuit ou de s’y reposer aux heures les plus chaudes de la journée, avec même un petit bassin d’eau pour se rafraichir.

Canyons de l’Adrar

Les canyons de l’Adrar, c’est la région montagneuse de l’Adrar. Ils se situent au sud d’Atar. Parmi les coins préférés, j’ai beaucoup aimé mon bivouac avec Terres d’Aventure en bordure de l’oued El Tenzzent qui est entouré de pitons rocheux et de plateaux. On se croirait presque à Monument Valley dans l’Ouest américain, le sable en plus.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France), Feelingo (hébergements durables en France, Espagne, Portugal, Italie et Grèce) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope. Louez votre van/fourgon camping-car sur Yescapa.
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Oasis de Terjit

L’oasis de Terjit est l’un des lieux les plus connus de l’Adrar mauritanien. Elle se situe à une heure de route au sud d’Atar au cœur des canyons de l’Adrar. C’est un paradis insoupçonné qui se découvre à pied à la dernière minute. On y termine souvent son voyage dans l’Adrar comme lors de ma dernière randonnée à la découverte des oasis de l’Adrar.

Des flancs de la gorge coule toute l’année une eau pure en goutte à goutte. Des vasques d’eau claire attirent les baigneurs alors que les khaïmas sous les palmiers invitent à la sieste et à boire le thé.

Châtou es Saghir

Châtou es Saghir est une petite montagne située entre la vallée blanche et la palmeraie de Toungad. Les superstitions locales racontent que le diable y séjournerait même si personne ne l’a jamais vu. Ce qui est sûr, c’est qu’au sommet, des peintures rupestres de girafes, vieilles dit-on de 4000 ans et découvertes par Théodore Monod, peuvent se découvrir sous une dalle de grès. Au sommet, la vue est spectaculaire.

Palmeraie de Toungad

Toungad est l’une des plus grandes palmeraies de l’Adrar. C’est aussi l’une des plus belles. En dehors de la saison de la récolte des dattes entre juin et septembre, la palmeraie est quasi déserte si on la compare avec la nouvelle ville de Toungad.

Et tant qu’à y être, monter sur le plateau pour dominer la palmeraie et rendez-vous à la montagne de Châtou el Kebir.

Passe de Tifoujar

La passe de Tifoujar est un col sablonneux qui permet de relier les dunes de l’erg Amatlich et la vallée Blanche que l’on nomme aussi oued Abiod. Le panorama est l’un des plus beaux de l’Adrar.

Erg Amatlich

L’erg Amatlich est un petit cordon dunaire de 130 km de long sur à peine quelques kilomètres de large. Il se situe au sud-ouest d’Atar et s’étend de la passe de Tifoujar à Akjoujt, capitale de la région de l’Inchiri.

Petit par sa taille mais d’une grande variété paysagère, l’erg Amatlich vaut vraiment le détour si vous aimez les paysages dunaires. En continuant vers l’Atlantique, ne manquez pas non plus le parc national du Banc d’Arguin, particulièrement si vous êtes ornithologue amateur.

J’espère que vous avez apprécié mes coups de cœur de l’Adrar mauritanien. Je voulais aussi vous dire qu’au-delà de ces très beaux sites, le désert se vie et se partage autour d’un feu de camp, d’un thé à la menthe ou d’une datte entre amis, avec les locaux. De ses rencontres et de ses moments, on garde des souvenirs impérissables rivés au cœur.

10 coups de cœur dans l’Adrar mauritanien

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap