Vous êtes ici >>

Chinguetti, la bibliothèque du désert

Depuis l’aéroport d’Atar, on rejoint Chinguetti en deux heures par la passe de Mohamedou Ould Ebnou, du nom d’un commerçant de Chinguetti qui a construit ce passage. A l’approche de Chinguetti, on est subjugué par les dunes roses de l’erg Ouarane qui entourent les habitations. Paysage enchanteresse pour une cité qui a plus d’un atout dans son sac.

Chinguetti, la porte du savoir

Blottie contre les dunes de l’erg Ouarane en plein cœur de l’Adrar, Chinguetti est une ville d’histoire. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996, l’ancienne ville a été construite au XIème et XIIème siècle pour répondre aux besoins des caravanes traversant le Sahara. Ces centres marchands et religieux devinrent des foyers importants de la culture islamique. Le commerce Transsaharien avec le Maghreb, l’Arabie et l’Afrique noire assura pendant longtemps la prospérité de la ville et permis de transmettre la culture islamique par delà les frontières. A son apogée au XVIIIème siècle, Chinguetti comptait une douzaine de mosquées.

Bibliothèque Habott

« Un jour, une caravane de 32 000 chameaux quitta Chinguetti chargée de sel : 20 000 appartenaient à ses habitants et 12 000 aux gens de Tichit. Toute la caravane fut vendue à Zar et les gens se demandaient laquelle des deux villes étaient la plus prospère ».
(Sidi Abdullah al Hadj Brahim, histoire de Chinguetti)

Fondation Ahmed Mahmoud
Pour les  mauritaniens, Chinguetti est une des grandes villes saintes de l’Islam, au même titre que la Mecque, Médine ou Jérusalem. Les pèlerins se rassemblaient ici pour entreprendre le long pèlerinage vers la Mecque.
Inexorablement victime de l’ensablement, la ville ancienne dans laquelle il fait bon se perdre, comporte toujours ses maisons à patio séparés par des ruelles étroites qui conduisent toute à la mosquée à minaret carré. Ce quadrillage architectural témoigne d’un mode de vie traditionnel, centré sur la culture nomade des populations du Sahara occidental.
Ville d’érudits, Chinguetti compte encore aujourd’hui 12 bibliothèques familiales, véritables trésors littéraires menacés par la destruction. Les plus vieux manuscrits dateraient du XIe siècle. Rédigées pour certains sur des peaux de gazelles à l’aide de plantes (vert), d’indigo (bleu), d’oxyde de fer (rouge), de charbon (noir) et de gomme arabique pour fixer l’écriture, les ouvrages traitent de l’Islam, mais beaucoup parlent aussi de science ou de littérature.

La bibliothèque Habott, fondée par Sidi Mohamed Ould Habott (1776 -1876), est la plus riche de Chinguetti avec 1400 ouvrages. Son conservateur invite les visiteurs à découvrir ce trésor millénaire. Pour des raisons de conservation, les manuscrits sont rangés dans des boîtes en carton alignées sur des étagères métalliques et tous ne peuvent être vus par les visiteurs. Un petit musée adjacent permet de comprendre la vie des nomades aujourd’hui sédentarisés.
Autre bibliothèque apprécié des voyageurs : la fondation Ahmed Mahmoud préservée par Saïf, son sympathique conservateur. « Le savoir est la seule richesse que l’on peut distribuer sans risque de se ruiner » lit-on dans le patio de la bibliothèque. Tel un conteur, Saïf narre avec talent l’histoire des bibliothèques de Chinguetti.

Mosquée de Chinguetti

Les dunes de l’erg Ouarane

A l’heure du crépuscule, il serait indécent de ne pas se rendre sur les dunes de l’erg Ouarane qui borde la ville de Chinguetti. La lumière rasante qui s’immisce le soir change la couleur du sable. A regarder l’horizon vers le Mali, on serait bien tenter par une randonnée saharienne. Reste qu’en se tournant à nouveau vers Chinguetti, on constate avec effarement que le combat contre l’avancée du désert est perdu d’avance. Sans le tourisme, Chinguetti serait sans doute déjà sous le sable…

Informations pratiques :

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

> Informations Mauritanie
Consulter le guide de voyage Mauritanie

Photos de Mauritanie

> Y aller
Vol hebdomadaire pour Atar affrété par Point-Afrique. Depuis Atar, comptez deux heures de piste.

> Où dormir ?
Chinguetti : Auberge de charme Le Maure bleu – Maison d’hôtes l’Eden

> Avec qui partir ?
Les agences de trekking organisent des circuits en groupe passant par Chinguetti. C’est le cas d’Allibert .

> Tourisme Responsable
Agir pour un Tourisme Responsable regoupe des voyagistes soucieux de proposer un tourisme durable.

> Shopping
Les femmes réunies en coopérative confectionnent divers objets en cuir en particulier des tapis et des coussins. Privilégiez des achats dans ces coopératives plutôt qu’à la sauvette dans les ruelles de Chinguetti.

Erg Ouarane

Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap