Vous êtes ici >>

J’ai testé l’objectif Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR

J’ai testé l’objectif Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR de la marque Fujifilm à l’occasion d’un voyage de 4 jours à Tromsø en Norvège pour photographier les aurores boréales et la nuit polaire.

objectif Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR

Je vois vous avouer que d’habitude, je ne suis pas très enclin à utiliser des focales fixes que je trouve trop contraignantes dans le cas de reportages voyage & outdoor. Mais pour photographier les aurores boréales, j’avais besoin d’un objectif très lumineux, mon Fujinon XF 10-24 mm f4 R OIS me paraissant assez limité pour cet usage précis.

Toutes les photographies ont été réalisées avec le Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR monté sur le boitier X-T3 et la très grande majorité avec un trépied Uniqball IQ3P 36.4. Je précise qu’en tant qu’ambassadeur Fujifilm, la marque m’a prêté cet objectif et qu’il lui a été retourné après le reportage. Il ne s’agit pas d’un test labo mais d’un retour de terrain tout à fait indépendant même si je suis ambassadeur de la marque.

Aurore boréale, photo prise avec l'objectif Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR
F2.2, Iso 800, 5 secondes

Caractéristiques et premières impressions

L’objectif Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR appartient à la gamme des objectifs professionnels destinée aux hybrides APS-C Fujifilm à monture X. En équivalent plein format, ce 16 mm devient un 24 mm.

Composé de 13 éléments en 11 groupes dont 2 lentilles asphériques et 2 lentilles à extra faible dispersion, l’objectif Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR dispose aussi d’un revêtement Nano-GI antireflet qui réduit le flare.

Cathdrale arctique de Tromso, photo prise avec l'objectif Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR
F16, Iso 800, 0,4 seconde

Son ouverture maximale est de F1.4 et son ouverture minimale de F 16. C’est un objectif manuel qui ne dispose pas de stabilisation. Sa bague de mise au point manuelle contient des indications de distance, de 15 cm, sa distance minimale de mise au point,  à l’infini.

L’objectif Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR a été conçu pour résister aux intempéries, à la poussière et au froid (jusqu’à -10°C). Il pèse 375 g. Son diamètre est de 67 mm.

La première impression dégagée par l’objectif Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR est très bonne. La qualité de fabrication est remarquable. Je suis donc parti confiant.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Aurore boréale, photo prise avec l'objectif Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR
F2.5, Iso 1250, 2,5 secondes

L’objectif Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR sur le terrain

Lorsque l’on fait des photographies à Tromsø à la mi décembre, on est forcément confronté à la faible luminosité ambiante car c’est la nuit polaire sur place. Le jour ne se lève pas du tout. Il faisait nuit noire environ de 14h30 à 9h30. Le reste du temps, la clarté était équivalente à peu de chose prêt à un crépuscule un peu plus sombre.

Ersfjord, photo prise avec l'objectif Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR
F14, Iso 200, 5 secondes

J’ai donc utilisé l’objectif Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR dans de faibles conditions de lumière. J’ai tout de suite apprécié sa luminosité. J’ai souvent photographié les aurores boréales vers F 2.2 / F 2.5. Quel confort par rapport à mon objectif 10-24 mm F4. Cela m’a permis de photographier sans pousser les ISO du boitier. Il était aussi plus facile de faire le point grâce à la luminosité de l’objectif. Avoir une bague de mise au point avec une butée et des distances est aussi un énorme avantage pour faire le point.

Sommaroy, photo prise avec l'objectif Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR
F14, Iso 200, 120 secondes

Dans le même registre, l’objectif dispose d’une bague manuelle de diaphragme crantée de F1.4 à F16. Elle est très plaisante à utiliser.

J’ai aussi photographié la lune et des lumières artificielles. L’objectif Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR permet de faire de jolies étoiles des éléments lumineux. Je n’ai pas pu photographier le soleil mais j’imagine qu’il le fait tout aussi bien.

Aurore boréale, photo prise avec l'objectif Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR
F2.2, Iso 800, 3 secondes

Côté piqué, c’est assez bluffant, même à F1.4. Mais c’est à partir de F 8 qu’il devient remarquable. Il y a peu de vignettage et de distorsion et ils se corrigent d’ailleurs très facilement avec Lightroom.

Avec une ouverture à F1.4, on peut jouer avec la profondeur de champ et obtenir des arrières plans floutés de très bonnes factures même s’il s’agit d’un objectif grand angle.

Pont de Tromso, photo prise avec l'objectif Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR
F2.8, Iso 1600, 1/30 seconde

Où acheter l’objectif Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR ?

L’objectif Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR est disponible à la vente chez mes partenaires : Amazon, La Fnac, Miss Numérique.

Vous hésitez à acheter l’objectif Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR ? Louez-le avant de vous décider. Lisez aussi mon avis sur le service de location de matériel photo offert par Pixloc.

Mon avis sur l’objectif Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR

  • Avis Global - 98%
    98%
98%

Résumé

Le Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR est un formidable objectif pour le photographe de paysages et de rue. Il m’a rapidement conquis au point de ne l’utiliser qu’exclusivement lors de mon reportage à Tromsø et de vouloir en faire l’acquisition pour mes photographies de paysage et de nuit.

D’autres Photos

Aurore boréale, photo prise avec l'objectif Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR
F2.2, Iso 800, 4 secondes
Port de Tromso, photo prise avec l'objectif Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR
F16, Iso 400, 1,3 secondes
Prestvannet, Tromso,, photo prise avec l'objectif Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR
F10, Iso 400, 1/15 seconde
Storgata street, Tromso, photo prise avec l'objectif Fujinon XF 16 mm F 1.4 R WR
F10, Iso 800, 0,4 seconde

 

Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

4 commentaires au sujet de “J’ai testé l’objectif Fujinon XF 16 mm F1.4 R WR”

  1. Merci pour ce retour d’expérience hyper complet et passionnant. Ça donne tout de suite envie de partir en Norvège et d’essayer cet objectif… 😉 ❤️ Je ne vous félicite pas Mossieur : vos photos déclenchent des envies de voyage et d’achat de matos, comme si mon compte en banque pouvait supporter de telles folies… Arg.

    Répondre
    • Arf… d’abord merci pour ton petit mot. Mais dis-moi tu utilises un matériel photo Fujifilm ?

      C’est sûr, Tromso a été un véritable coup de cœur. D’autres articles sont à venir dans les prochaines semaines. Et les aurores boréales, c’est juste un phénomène naturel incroyable !

      Répondre
    • Bonjour Boris,

      Merci. On n’utilise pas une optique fixe comme un zoom. La qualité optique du 16 mm est meilleure que celle du 10-24 mm. C’est normal les optiques fixes sont toujours meilleures. Pour autant, J’aime beaucoup le 10-24 mm que je trouve plus polyvalent. Je l’utilise beaucoup plus souvent. J’utilise des optiques fixes pour des usages très précis, le plus souvent pour la photo de paysage sur trépied.

      Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link