Vous êtes ici >>

Tel-Aviv, carrefour trendy

Entre boutiques branchées, galeries d’art et bons restos, Tel-Aviv déborde de vitalité. Dans le monde de la mode, ses jeunes créateurs se font un nom jusqu’à Milan ou Los Angeles. D’atelier en musée d’art, petite visite guidée avant de pédaler à la découverte de l’architecture des années 1930.

Pas d’enseigne ni de vitrines tapageuses : dans cette rue de Jaffa –le quartier le plus ancien de Tel-Aviv– où se mêlent grossistes en tous genres, épiceries et petits artisans, il faut connaître pour trouver le siège de « Northern Star ». C’est le nom de la griffe lancée par Nadav Rosenberg. Dans son showroom, qui lui sert aussi d’atelier et de logement, le couturier âgé de 29 ans présente les derniers modèles.

Utilisant beaucoup les nouveaux textiles, Nadav Rosenberg est un jeune couturier très prometteur.
Utilisant beaucoup les nouveaux textiles, Nadav Rosenberg est un jeune couturier très prometteur.

Des tissus dernier cri

Les motifs, les couleurs de sa collection –la sixième, déjà, en cette fin 2014– sont inspirés par Matisse, explique le jeune homme. Somme toute, plutôt classique donc. En apparence. Les matériaux et la technique mise en œuvre le sont beaucoup moins : des tissus dernier cri, incroyablement doux et soyeux, des ornements superposés. Ses séduisants chemisiers,  pulls et robes sont vendus –compter de 150 à 300 euros– en Israël, bien sûr, mais aussi dans une quinzaine de boutiques californiennes. Et même à Milan, haut lieu de la mode !

Shirley Itic est, elle aussi, née sous une bonne étoile, « Ruby Star ». A 33 ans, elle a déjà pignon sur rue depuis plusieurs années. Elle est installée quelques rues plus loin, dans le secteur de l’agréable marché aux puces HaPishpeshim. Ses bijoux sont en argent et souvent sertis de belles pierres, leur philosophie est puisée dans son passé de baba cool. Ils s’arrachent comme des petits pains ! Depuis peu, elle s’essaie de surcroit aux chaussures.

Hilla Toledano fait un tabac avec ses beaux sacs en cuir italien.
Hilla Toledano fait un tabac avec ses beaux sacs en cuir italien.

Fermoirs dorés à l’or fin

De son côté, Hilla Toledano s’est tournée vers les beaux sacs faits main. Avec une affection tout particulière pour le cuir italien. Du haut de ses 28 ans, elle peut déjà être fière de son parcours. Ses créations, estampillées d’un fer à cheval –sa signature – et avec des fermoirs dorés à l’or fin, font, également, le bonheur des élégantes tant aux Etats Unis qu’en Europe.

Pour que la boucle soit bouclée, un détour au musée d’Ilana Goor. L’artiste a fait fortune dans les années 70 aux USA en dessinant… d’originales boucles de ceinture. Aujourd’hui, à 78 printemps, elle est toujours une figure du monde artistique. Ilana Goor est un grand nom de la sculpture, du design et de la création de bijoux. Parmi ses fans, Mickaël Jackson, qui s’était fait faire un superbe bracelet en or, ou Michèle Obama.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope. Louez votre van/fourgon camping-car sur Yescapa.
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Au bord de la mer, à Jaffa, la riche excentrique a acheté dans les années 90 une grande demeure, vieille de trois siècles. Superbement restaurée, l’ancienne auberge est bien assez grande pour, outre ses appartements, accueillir œuvres d’art et collections qu’Ilana continue d’amasser au fil des ans. Elle est plutôt avisée et éclectique dans ses choix. Au fil des salles, on admire ainsi des sculptures de Giacometti ou Henry Moore, une toile de Miro, des contemporains israéliens comme Kadishmah ou Uri Lifshitz puis des fétiches africains et autres portes égyptiennes.

Personnalité excentrique et collectionneuse avisée, l’artiste Ilana Goor a créé un musée étonnant dans sa demeure de Jaffa.
Personnalité excentrique et collectionneuse avisée, l’artiste Ilana Goor a créé un musée étonnant dans sa demeure de Jaffa.

De Renoir à Warhol

Aussi sympathique est-il, cet endroit ne saurait bien sûr rivaliser avec le Museum of art. Des bâtiments immenses –encore récemment agrandis– et, surtout, des collections exceptionnelles. De Renoir à Warhol, en passant par Gauguin ou Braque. Certes, le visiteur est déconcerté par leur présentation, en galeries dédiées aux divers donateurs plutôt qu’aux styles ou aux périodes. Il trouve ainsi nombre de Picasso d’époques semblables dans plusieurs salles. Dans le lot, un célèbre « Mousquetaire à la pipe ». Mais qu’importe, quelle profusion de chefs-d’œuvre !

L’amateur d’architecture sera à la fête lui aussi. Le cœur de ville comporte en effet pas moins de 4 000 petits immeubles –trois ou quatre étages en général – construits dans les années 1930. De style Bauhaus, ils forment une remarquable synthèse des courants les plus novateurs de l’époque, adaptés au climat et aux exigences locales. Souvent noyés dans la verdure, ils sont l’originalité de Tel-Aviv.

Rien de tel qu’une grande balade à vélo pour découvrir la ville, abondamment dotée en pistes cyclables.
Rien de tel qu’une grande balade à vélo pour découvrir la ville, abondamment dotée en pistes cyclables.

L’ensemble, baptisé Ville blanche, est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Une grande balade à vélo est une manière bien sympathique de la découvrir. D’autant que Tel-Aviv, où il n’y a aucune côte à gravir, est généreusement dotée en pistes cyclables. L’occasion aussi de prendre son pouls. La capitale économique d’Israël n’a pas beaucoup de monuments à offrir, mais elle ne connaît pas les tensions qui peuvent régner ailleurs. L’ambiance est cool. On sirote son café ou son jus d’oranges pressées devant les petits kiosques. Eté comme hiver, les plages qui s’égrènent face aux grands hôtels voient passer quantité de joggeurs, surfeurs et autres padleurs.

Le soir venu, quel que soit le jour de la semaine, bars et boîtes sont pris d’assaut ! Il y en a pour tous les goûts. Les plus tendance sont les endroits avec plusieurs ambiances, les bars où l’on sirote des cocktails américains des années 20. Et sur un rooftop, c’est bien connu, ils sont encore meilleurs.

A Jaffa, qui est aussi le quartier de bon nombre de créateurs, les sympathiques puces de HaPishpeshim et les cafés alentour attirent les foules en fin de semaine.
A Jaffa, qui est aussi le quartier de bon nombre de créateurs, les sympathiques puces de HaPishpeshim et les cafés alentour attirent les foules en fin de semaine.

Informations pratiques

Bonnes adresses

  • Hôtel Crowne Plaza. Pour trouver votre hôtel, utilisez notre comparateur 😉
  • Restaurant  Herbert Samuel, la cuisine d’un chef chez qui on côtoie vedettes du grand et du petit écran
  • Restaurant Messa, mon coup de cœur pour une cuisine inventive dans un cadre aussi surprenant qu’élégant
  • Hakosem, 1,Shlomo Ha’melech, un sympathique petit snack où l’on déguste d’excellents falafels à petits prix.
  • Restaurant Wilhelmina, une excellente adresse dans Sarona, le quartier rénové de l’ancienne colonie des templiers allemands.
  • Visites guidées de Tel-Aviv à vélo avec TLV bike tours.
  • Une guide touristique pour visiter la ville, voire Israël : Nicole Samuel, une Française installée à Tel-Aviv depuis fort longtemps. Venez de notre part !

Livres

Journaliste venant de la presse régionale, maintenant je ne fais plus que ce que j'aime. C'est simple, non ?

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap