Vous êtes ici >>

Safari dans le cratère Ngorongoro

Le cratère Ngorongoro est l’une des destinations de safari les plus intéressantes d’Afrique de l’est et même de toute l’Afrique. En lisant mon article, vous devriez comprendre pourquoi vous devez absolument inclure un safari dans le cratère Ngorongoro lors de votre voyage en Tanzanie.

Le cratère Ngorongoro

Situé dans la vallée du Grand Rift en Tanzanie, le cratère Ngorongoro est une vaste caldeira circulaire de plus de 20 km diamètre représentant 326 km² de surface. N’ayez crainte, le volcan est éteint.

Sur ce petit territoire vit une densité d’animaux sauvages incroyables, ce qui vaut au cratère Ngorongoro le surnom d’éden sauvage.

Cratère Ngorongoro
Cratère Ngorongoro, Tanzanie

Quels animaux voir en safari au cratère Ngorongoro ?

Le cratère Ngorongoro est l’une des zones les plus densément peuplées en animaux sauvages d’Afrique avec plus de 25 000 mammifères parmi lesquels les fameux Big 5 : lions, léopards, rhinocéros noirs, éléphants et buffles.

Zèbres des plaines, gnous, gazelles de Thomson, gazelles de Grant, impalas, hippopotames hyènes tachetées sont communs.

Du côté des oiseaux, la densité est tout aussi impressionnante avec plus de 560 espèces répertoriées, soit quasiment autant que sur toutes la France. Parmi les espèces phares, il y a la grue couronnée ou encore l’euplecte ignicolore.

Avec qui faire son safari ?

Pour votre safari en Tanzanie, il est important de faire appel à des spécialistes. Chez Nomadays, le réseau d’agences de voyage locales, vous trouverez en plus des spécialistes francophones.

Les moments forts de mes safaris dans le cratère Ngorongoro

Je me suis rendu à trois reprises dans le cratère Ngorongoro, la première fois en 2007 et la dernière en 2019. A chaque fois, les observations de la faune sauvage ont été incroyables. Voici quelques focus sur certaines de ces rencontres animalières.

Des herbivores de partout et leurs prédateurs

Ce qui m’a le plus surpris lors de mon premier safari à Ngorongoro, c’est le nombre d’herbivores croisés sur le bord des pistes. Zèbres, gazelles, buffles et gnous sont partout. Elands, phacochères, impalas, topis et autres bubales se croisent en plus petit nombre. Seules les girafes sont absentes du cratère Ngorongoro en raison de la pente élevée pour accéder à la caldeira. On la retrouve par contre dans l’aire de conservation ou dans le parc national Serengeti tout proche.

Qui dit forte densité d’herbivores, dit aussi de nombreux prédateurs à observer. A commencer par les hyènes tachetées et les lions. Ce sont vraiment les espèces les plus communes. Je n’ai jamais eu la chance de croiser un guépard ou un léopard dans le cratère Ngorongoro mais ils y sont.

Zèbres, cratère Ngorongoro
Zèbres, cratère Ngorongoro, Tanzanie

Impressionnante avifaune

La grande diversité des oiseaux tient à la variété des écosystèmes et des étages dans le cratère Ngorongoro. Entre les forêts qui bordent la caldeira et les lacs salins, il y a un monde différent et donc des espèces différentes à observer.

Le cratère Ngorongoro est un bon spot pour voir les flamants roses, les grues couronnées, l’outarde kori, l’autruche et de nombreux autres oiseaux colorés ou ternes.

Si vous aimez observer les oiseaux, Ngorongoro ne vous décevra pas.

Grue couronnée, cratère Ngorongoro
Grue couronnée, cratère Ngorongoro, Tanzanie

Attention aux chapardeurs

Il est interdit de sortir de son véhicule lors d’un safari dans le cratère Ngorongoro, excepté sur les trois sites de pique-nique. Et là, attention aux chapardeurs. Les singes, vervets et babouins, sont les premiers à tourner autour des voyageurs dans l’espoir de leur voler un peu de nourriture. Et croyez-moi, ça fonctionne.

Pensez à lever aussi la tête car le milan noir guettent aussi et n’hésitent à prendre avec ses serres la nourriture que vous avez posé sur le capot du 4×4 voire même celle que vous tenez entre les mains.

Milan noir, cratère Ngorongoro
Ce milan noir survole le site de Ngotokikok springs dans le cratère de Ngorongoro pour tenter de voler le pique-nique des voyageurs imprudents.

Les chacals

Le cratère Ngorongoro a l’immense privilège d’accueillir les trois chacals présents en Afrique : le chacal à chabraque, le chacal doré et le chacal à flancs rayés. Si le premier s’observe un peu partout en Afrique de l’est, les deux autres sont bien plus rarement observés. C’est tôt le matin que vous aurez plus de chances de les croiser lors de votre safari.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope. Louez votre van/fourgon camping-car sur Yescapa.
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

J’ai eu le privilège d’observer les trois espèces au sein même de la caldeira.

Chacal doré, cratère Ngorongoro
Chacal doré, cratère Ngorongoro, Tanzanie

Le buffle chassé par les lions

Vu la densité de lions au km², il est plus fréquent ici qu’ailleurs d’assister à une chasse de lions. Même si la scène était un peu éloignée du 4×4, j’ai pu assister à une chasse de lions sur un buffle.

Le groupe de lions dormait tranquillement à la lisière du bush. Petit à petit, ils se sont réveillés regardant ce qui se déroulait sous leurs yeux. A un moment, un buffle mâle solitaire s’est retrouvé au milieu du groupe. Les femelles l’ont alors pris en chasse, parfois l’inverse aussi sous le regard des lionceaux restés en bordure d’une roselière. J’ai bien cru que le buffle allait y passer mais il a réussi à fuir avant l’arrivée du mâle dominant.

Les lions chassent le buffle, cratère Ngorongoro
Les lions chassent le buffle, cratère Ngorongoro, Tanzanie

Rencontre avec le serval

Ma plus belle rencontre dans le cratère reste celle avec le serval. Ce carnivore de la famille des Felidae est plutôt de petite taille. Elle est d’environ 60 cm de hauteur, soit entre le chat sauvage et le guépard. Il apprécie particulièrement les hautes herbes proches des marais qui lui permettent de bien se camoufler et de trouver sa nourriture.

Il est normalement plutôt nocturne mais c’est en pleine journée que je l’ai croisé. Il chassait dans les hautes herbes de petits mammifères. Depuis ce jour, je rêve d’en recroiser un en safari.

J’espère vous avoir convaincu que le cratère Ngorongoro est un lieu unique en Afrique pour observer les animaux sauvages.

Serval, cratère Ngorongoro
Serval, cratère Ngorongoro, Tanzanie

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Vol international jusqu’Arusha. Il faut ensuite 5h00 de route pour rejoindre le cratère Ngorongoro. Pour comparer le prix des billets d’avion, utilisez notre comparateur de vols.

Recherchez votre billet d'avion

Comparez également les vols chez Kayak.

Informations sur l’entrée dans le cratère Ngorongoro

Le cratère Ngorongoro  ouvrent à 6 heures et ferment à 18 heures, à l’exception de la porte de la descente de Seneto, qui ferme à 16 heures.

Les voyageurs entrent généralement par la porte Loduare car c’est la plus pratique en venant d’Arusha.

Pour descendre dans le cratère, cela ne se fait que par la Seneto ou la Lemala gate. Pour en sortir, par la Lemala ou la Lerai gate.

Le prix d’entrée, valable 24h00, est de :

  • 60 $ usd pour les personnes de plus de 16 ans et x $ usd pour les enfants.
  • 40 à 300 $ USD selon le poids du 4×4

Ajoutez 18% de taxe à ces prix.

Où dormir ?

Il n’y a aucun hébergement dans la caldeira du cratère Ngorongoro. On trouve deux catégories d’hébergements près du cratère :

Guides de voyage et naturalistes

Je vous recommande les guides Birds of Kenya and Northern Tanzania et Guide photo des grands mammifères d’Afrique pour le côté naturaliste et le Lonely Planet comme guide de voyage.

Safari dans le cratère Ngorongoro

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap