Seb Michaud, un jour une ligne