Vous êtes ici >>

San Francisco : accroché à 42 collines

San Francisco est la ville américaine préférée des français. Elle se visite à pied ou en empruntant le cable-car, un tramway ferraillant dans un joyeux tintinnabulements de cloches.
Le Golden Gate Bridge a fait la renommée de San Francisco et China Town constitue toujours une ville dans la ville.

1970 : Maxime Leforestier  chante San Francisco .Il évoque « une maison bleue accrochée à la colline ». Des collines, il y en a quarante deux à San Francisco. Sur leurs flancs sont plantées des maisons, de style victorien, aux tons pastel. Elles surplombent une baie enjambée par plusieurs ponts dont le plus célèbre du monde : le Golden Gates, immortalisé par Alfred Hitchcock dans  Sueurs froides. Tous les visiteurs passent par là. Ils ont été 16.400 millions en 2009.

La ville « des ponts » se veut une cité de la tolérance. Avec ses 850 000 habitants c’est un véritable  melting pot qui se place en tête des places que chaque américain rêve d’habiter. Prés de 50% de ces résidents sont nés hors des Etats-Unis. Ils viennent du monde entier. A eux seuls les Français sont 70 000, soit grosso modo la population du département de la Lozère.

Cette diversité, assortie d’une tradition anticonformiste, a fait de San Francisco le berceau de mouvements tels que les beatniks dans les années 60 ou l’éphémère mouvement psychédélique. Les hippies, chantés par Johnny Hallyday, sont, aussi, nés ici, vers 1970.

San Francisco
Au cœur San Francisco

Au coeur de la ville, la place de l’Union. Elle fut le point de rassemblement des partisans de la paix avec la guerre de sécession (1860), d’où son patronyme. Coincée entre le quartier financier (Financial District) et la ville chinoise la place, plutôt coquette, réunit autour d’elle les boutiques branchées, les grands hôtels, galeries d’art, théâtres, grands magasins ( comme Macys ou Neiman  Marcus ). C’est un point de repère et de ralliement essentiel pour le visiteur .Ici on est au centre de tout.

C’est de là qu’il faut rayonner pour aller visiter les musées dont l’incontournable Museum of Modern Art, pour improviser une balade au milieu des gratte-ciel du Financial District ou flâner entre les terrasses, les antiquaires et les librairies de Norton Batch et  Russian Hill.

Mais on ne peut pas quitter San Francisco sans passer par China Town.

Chinatown, une ville dans la ville

Incontournable, Chinatown est une ville  dans la ville. Elle touche le village italien qu’elle grignote petit à petit.

Traversez la rue et vous enjambez deux continents.Les odeurs, la langue, les accents les enseignes, les couleurs, les hommes : tout change.

C’est à l’époque de la ruée vers l’or que les premiers chinois arrivent en Californie. Dupés par ce miroir aux alouettes ils doivent se faire embaucher comme manœuvres dans la construction des voies ferrées, ouvriers d’usine, domestiques. Beaucoup s’établissent comme blanchisseurs. Certains exercent encore. La légende est si tenace qu’elle rapporte que les chinois gagnent leur vie en se donnant mutuellement leur linge à laver ! (Pour mieux connaître leur histoire il  faut visiter le Chinese Historial Museum).

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope. Louez votre van/fourgon camping-car sur Yescapa.
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Certes les temps ont bien changé et les descendants de ces pionniers occupent désormais le haut du pavé en particulier dans le commerce et les affaires .Avec plus de 150 000 habitants Chinatown est la  grande ville chinoise hors Asie.

Bush Street, la principale avenue, est une vaste rue marchande où l’on vend de tout et en particulier de la High Teck téléphonie, informatique, fabriquée en…Chine. Ici les cabines téléphoniques sont en forme de pagodes et les toits des maisons recouverts de tuiles vertes vernies. Quant aux restaurants et salons de thés ils se comptent par centaines. Mais il n’y pas que la cuisine chinoise à San Francisco. Les plats du monde entier sont là, servis dans 5000 restaurants.

Les San Franciscains aiment à dire qu’ils sont au carrefour du monde. Leur ville est  desservie par une cinquantaine de compagnies aériennes et plus de trente lignes maritimes. Mais la difficulté ce n’est pas d’aller à SFO « C’est, disait Rudyart Kipling, que l’on ne peut pas la quitter. »

ChinaTown-Faraz
Informations pratiques

Renseignements

Office de tourisme en France
www.onlyinsanfrancisco.com

San Francisco Convention & Visitors
Tel 01 53 43 53 93
sanfrancisco.france@aviareps.com

Guides :

Transports : Vol direct au départ de Paris avec Air France. Vols au départ de Paris avec changement aux  Etats- Unis avec Américan Airlines, Continental Airlines, Delta Airlines, United Airlines et  US Airways. Utilisez notre comparateur de billets d’avion pour trouver votre vol au meilleur prix.

Voyage sur mesure : www.equinoxiales.fr

2 commentaires au sujet de “San Francisco : accroché à 42 collines”

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap