Vous êtes ici >>

Rome : la cité du Vatican

Capitale du catholicisme, le Vatican, l’Etat dans l’Etat en quelque sorte, grand de 20 hectares, mérite à lui seul d’aller à Rome, que l’on soit croyant ou non. Bien que le latin soit la langue officielle des textes, on y parle plutôt l’italien à l’exception des gardes suisses qui parlent allemand et des diplomates qui utilisent le français.

Place Saint-Pierre © swansarl - Fotolia.com

C’est en arrivant Place Saint-Pierre, là où la résidence des Papes a été édifiée, que le voyageur prend la mesure des lieux. C’est gigantissime (amusez-vous à compter les colonnes) et vraiment harmonieux.
C’est sûr, il faut arriver tôt pour éviter la longue file indienne de visiteurs qui attend d’entrer dans la basilique Saint-Pierre. Soyez sans crainte, le flux est plus rapide qu’on ne le pense.

Basilique Saint-Pierre © wajan - Fotolia.com

Plus grande basilique du monde (deux fois Notre Dame de Paris), la basilique Saint-Pierre est un monument démesuré. A titre d’exemple, le baldaquin de l’autel mesure 30 mètres de haut, rien que ça ! Au delà des chiffres, l’intérieur est de toute beauté. S’il n’y a aucune peinture, on dénombre 140 statuts de Saint et des colonnades du Bernin.
Si vous appréciez la magie des lieux, montez à la coupole, à pied ou par l’ascenseur, pour profiter de la vue sur l’intérieur de l’Eglise et sur Rome.

Château Saint-Ange © MasterLu - Fotolia.com

Ne pas hésiter à prendre un peu de recul pour embrasser la place Saint-Pierre d’un même regard, et même jusqu’à pousser jusqu’au Château Saint-Ange où depuis la terrasse la vue sur le Tevere et le Vatican vaut le détour. Fortifié en 271 par Aurélien, il est utilisé comme prison dans les temps les plus sombres du Moyen-âge. Au XIIIe siècle, l’autorité papale récupère la château pour en faire leur résidence. Les appartements témoignent de l’amour du luxe.

Musée du Vatican © fred34560 - Fotolia.com

Situés à quelques rues de la Place Saint-Pierre, les onze musées du Vatican appartiennent indéniablement aux plus beaux musées du monde. Antiquités égyptiennes, étrusques, gréco-romaines, peintures d’époque classique et Renaissance représentent un extraordinaire patrimoine artistique. Le site est immense et les musée très intéressants. Comme moi, venez-y en semaine car certains samedis peuvent accueillir 25 000 visiteurs. Les immanquables : la cour de la Pigne, la galerie des Candélabres, les chambres de Raphaël et bien entendu la chapelle Sixtine. Clou final de la visite, elle est inspirée du mythique temple de Salomon. Sur les murs latéraux, on peut y voir des scènes de la vie de Moïse et du Christ ; La voûte quant à elle illustre l’histoire de l’humanité avant la venue de Jésus. Le véritable chef d’oeuvre artistique de la Chapelle Sixtine, c’est le Jugement Dernier entièrement réalisé par Michel-Ange. 450 jours furent nécessaires pour le terminer. On aimerait découvrir la fresque sans être agglutinée les uns sur les autres et sans le rappel incessant des gardiens pour que le silence soit respecté et les appareils photos éteints. Mais au royaume des cieux, le silence n’est pas toujours d’or…

La visite de la cité du Vatican ne convertira pas les athées ou les agnostiques mais fera valoir à coup sûr la richesse du patrimoine artistique et économique du Vatican. De quoi vous laisser sans voix que l’on apprécie ou non.

Informations pratiques

Y aller

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Rome est facilement accessible par avion depuis les grandes villes européennes, tant par les compagnies aériennes classiques que les low-cost. Utilisez notre comparateur de vols pour trouver votre billet d’avion au meilleur prix.

La ville compte deux aéroports : Fiumicino-Leonardo-da-Vinci à 26 km au sud-ouest de Rome où il est plus pratique de rejoindre le centre-ville en train ; si vous attérissez à Ciampino à 15 km de la capitale, prenez le bus ou le train pour aller à la gare de Termini.

quand y aller ?

Août est une bonne période si vous supportez les grandes chaleurs car la ville s’est vidée des romains. Sinon, préférez avril-mai ou septembre-octobre pour la lumière et le climat agréable.

Où dormir ?

Si vous souhaitez dormir à deux pas du Vatican, optez pour le quartier du Prati, fort agréable. On y trouve de petites pensions et des hôtels branchés comme l’hôtel Orange et son ambiance très pop. Si votre visite de Rome ne se limite pas au Vatican, vous préférerez sans doute vous loger dans le centre historique autour de la piazza di Spagna, le Panthéon ou la Campo dei Fiori. Le quartier de Termini propose des hôtels généralement meilleurs marchés mais aussi plus éloignés des sites touristiques.

Pour trouver votre hôtel au meilleur prix, utilisez notre comparateur d’hôtels.

Plus d’informations

Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap