Vous êtes ici >>

Roadtrip au Colorado

Culminant à une altitude moyenne de 2000 m, le Colorado est l’état américain le plus haut des USA. Ce n’est donc pas sans raison si les habitants sont tournés vers les activités de pleine nature. Le Colorado n’a pourtant pas tourné le dos à la conquête de l’ouest ni à la vie nocturne de Denver. Voici le récit d’un roadtrip de 8 jours au départ de sa capitale.

Denver, capitale dynamique du Colorado

Denver : dans les pas de Jack Kerouac

Surnommée « The Mile High City » en raison de son altitude (1609 m), Denver est une ville jeune et dynamique. Jack Kerouac, écrivain et poète, chef de file de la « beat generation » évoque à plusieurs reprises l’atmosphère si enivrante de la ville dans « Sur la route », son best-seller où il décrit ses aventures et celles de son ami Neal Cassady. C’est que Jack Kerouac avait ses habitudes à Denver dans les années 1950.

« Here I was in Denver…I stumbled along with the most wicked grin of joy in the world, among the bums and beat cowboys of Larimer Street. » Jack Kerouac, On The Road

Jack Kerouac et Denver ont tissé des liens étroits

En route vers ses anciens repaires. A commencer par le quartier noir des Five Points, le Harlem de l’ouest, dans le nord est de la ville, où il traînait souvent dans les bars de jazz.

D’autres lieux rythment toujours ses errances : Il y a le Colburn Hôtel où il séjourna en 1947 avec Neal Cassady. Le quartier de Larimer square, l’une des plus vieilles rues de Denver dans le Downtown où bars et salles de billard ne font qu’un, a bien changé depuis sa réhabilitation. Rien en commun avec l’aspect sordide décrit par Kerouac. Toujours dans Downtown, Kerouac fréquentait pas mal le bar Chapultepec pour son ambiance jazzy et ses écorchés vifs. Un peu plus au nord de la ville, Cassady, Kerouac et Ginsberg ont mangé et bu des bières en refaisant le monde au « My Brother’s bar », le plus vieux de la ville. Non loin des toilettes, on peut y voir une lettre originale de Cassady demandant à un ami de régler ses dettes.

Suivre les pas de Jack Kerouac à Denver, c’est aller à la rencontre de Denver by night…

Les rochers rouges de Garden of the Gods près de Colorado Springs

Autour de Colorado Springs

Changement d’ambiance en arrivant sur Colorado Springs à environ 70 miles au sud de Denver. Plus conservatrice, la ville est une couche-tôt. Restaurants et bars ferment leur porte à la nuit tombée (vers 21h00). Vous l’avez compris, on ne vient pas à Colorado Springs pour sa vie nocturne, d’ailleurs, on n’y vient pas pour la cité qui n’a rien de particulier mais pour ses environs aux paysages extraordinairement changeant.

Entre Colorado Springs et Manitou Springs, Garden of the Gods est un parc d’Etat de 700 ha tout à fait remarquable sur le plan géologique et paysagé. Ses rochers rouges, vieux de 300 millions d’années, ont servis de repères pour les indiens Ute et les voyageurs en quête de l’ouest. C’est bien entendu le matin et le soir que les rochers prennent leurs teintes les plus extraordinaires. Un petit conseil, mieux vaut éviter de venir le week-end si vous envisagez de profiter des lieux en toute quiétude.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Le Pikes Peak Cog Railway monte à 14110 pieds depuis 1891

Il n’y a qu’à lever la tête pour voir la cime enneigée du Pikes Peak se détacher de la ligne d’horizon. Il faut dire qu’avec ses 14 110 pieds (4302 m), il est impossible de ne pas le voir. Alors forcément, ça donne envie d’y aller. Trois possibilités sont offertes : accès à pied, par la route (40$ par voiture) ou par le train du Pikes Peak Cog Railway (35$ par adulte) ouvert en 1891. On a choisi la dernière option, moins fatiguante et plus typique. 1h30 de montée, autant pour descendre par les mêmes rails. Paysages bucoliques et changeants orchestrés par une animatrice qui fait le show. Forêts, lacs glaciaires, déserts d’altitude, bouquetins, marmottes s’observent depuis la fenêtre du train rouge… jusqu’au sommet et sa boutique. Là-haut, les américains se font photographier en short devant le panneau 14110 pieds. On a froid pour eux.

Ancienne mine d'or à l'entrée de Victor

Plus à l’ouest les anciennes villes minières de la ruée vers l’or nous plongent en plein western. Deuxième site d’extraction de l’or des Etats-Unis, le district minier avait produit plus de 21 millions d’onces d’or en 1962. Si la plupart des mines sont fermées, l’extraction a bel et bien reprise le long de la Highway 67. Première escale à Cripple Creek qui a troqué ses mines pour des casinos. Ô, rien à voir avec Las Vegas. On est bel et bien toujours dans une ambiance « wild west » avec sa rue principale bordée de saloons. A quelques kilomètres au sud de la ville, Victor était la ville minière la plus riche. C’est difficile à croire aujourd’hui. La ville est abandonnée à elle-même. Et c’est justement pour cette raison que c’est notre coup de cœur. Ville (presque) fantôme, on a l’impression de déambuler dans des décors de westerns modernes.

La Trail Ridge Road à environ 3600 mètres d'altitude

Rocky Mountain National Park

Retour au nord de Denver pour visiter le Rocky Mountain National Park et ses 1075 km² de nature préservée. Pour une première approche, la traversée du parc par les 48 miles de la Trail Ridge Road, l’une des plus belles routes panoramiques des Etats-Unis et la plus haute du pays, est l’option la plus intéressante. C’est l’occasion de découvrir toute la diversité de l’écosystème du parc : depuis les vallées glaciaires et les forêts de résineux jusqu’à la toundra d’altitude et les cimes enneigées des plus hautes montagnes dépassant les 14 000 pieds. C’est aussi le moyen le plus facile pour observer la faune sauvage (en tout cas les gros animaux) : orignal, cerf, mouflon, marmotte et avec beaucoup de chance ours noir et puma.

Avec plus de 500 km de sentiers de randonnée, les possibilités de balades ne manquent pas. Notre préférence va à la zone de Bear Lake et de Moraine park pour les petites randonnées. Il est bien entendu possible de partir plusieurs jours comme sur le Continental Divide National Scenic Trail qui traverse le parc national. Ici on appelle ça le « backpacking ». Il faut préalablement se faire inscrire auprès du visitor center de Beaver Meadows et dormir dans les zones de bivouac prévues à cet effet. I-Trekkings propose trois itinéraires de randonnée avec bivouac dans le Rocky Mountain National Park.

L'orignal, c'est le nom de l'élan américain

Aller plus loin

Avec plus de temps, il serait impensable de manquer la visite du Great Sand Dunes National Park et les vestiges Anasazis de Mesa Verde au sud-ouest de l’Etat. Si vous vous intéressez un temps soit peu aux indiens et aux cow-boys, une expérience dans un ranch peut être intéressante tout comme participer à une manifestation de rodéo. Et tous les locaux m’ont dit grand bien des sports d’hiver à Aspen. Il paraît qu’on y ski comme sur du « champagne ».

Informations pratiques

Comment y aller ?

Plusieurs compagnies aériennes desservent Denver dont US Airways bien positionné côté tarif. Pour trouver le vol au meilleur prix, utilisez notre comparateur de billets d’avion.

Où dormir ?

Livres

En savoir plus sur le Colorado : www.colorado.com (en français)

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap