Vous êtes ici >>

Journée buildings

Depuis maintenant une semaine qu’on est à New-York, on côtoie les gratte-ciels tous les jours sans prendre le temps de les découvrir. On consacre finalement la journée à ça et ça n’est pas de trop.

Flatiron Building **

A deux pas du Madison Square Park, la flatiron Building est un immeuble d’angle de 21 étages (on a compté !!) et de 87 mètres de haut (ça on l’a lu !!). Construit en 1902, il marque le début d’une nouvelle ère architecturale pour la ville de New-York.

De style renaissance italienne, on le compare souvent à un fer à repasser (flatiron). Ne se visite pas. Dommage !

Grand Central Station **

Considéré comme la plus belle gare des Etats-Unis, Grand Central Station est des hauts lieux de passage de Manhattan. Plus de 200 000 voyageurs y transitent chaque jour. Et comme, c’est sur le chemin du Chrysler Building, autant y passer aussi. Belle déco en marbre !

Chrysler building **

Walter Percy Chrysler fit construire ce building art-déco en 1929, époque où la firme automobile fleurissait. C’est une autre époque aujourd’hui. Son vœu le plus cher était de construite un bâtiment plus haut que la tour Eiffel et la Bank of Manhattan sur Wall street. Pari réussi grâce à la flèche d‘aluminium haute de 60 mètres. Un brin mégalo ce Walter.

Avec ses 319 mètres de haut, le Chrysler building devint le toit du monde jusqu’à la construction de l’Empire state Building. Pas de visite possible. Tant pis !

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Onu *

En poursuivant sur la 42e avenue, nous rejoignons la bâtiment des Nations Unis. Le gratte-ciel fut construit en 1951, six ans après la création de l’Organisation des Nations Unies.

Empire state building ***

 

On se dirige à pied vers l’empire State Building mais on fait un saut au Macy’s pour faire un peu de shopping. C’est un peu l’équivalent de nos Galeries Lafayette.

L’Empire State Building, le plus célèbre des gratte-ciels new-yorkais et sans doute du monde, est né d’une rivalité sans failles entre deux géants de l’industrie automobile américaine : Chrysler et General Motors. A peine Chrysler avait finit d’achever son gratte-ciel que JJ Rasbob de General Motors commença la construction de l’Empire State Building deux mois seulement après le krach boursier de 1929.

C’est en 1933 que le building fut immortalisé grâce à la scène finale de King-Kong.

Du haut des 443 mètres de hauteur et des 102 étages, on domine tout Manhattan, de Financial District à Central Park. C’est véritablement bluffant même si j’ai une petite préférence pour la vue depuis le sommet du Rockfeller center où là justement, on a l’Empire State Building en pleine mire !

3,8 millions de personnes visitent le gratte-ciel chaque année. Pour éviter les queues interminables, pensez à acheter votre billet à l’avance. Nous, on l’avait acheté sur www.esbnyc.com.

Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link