Vous êtes ici >>

Bali, Lombok et les petites îles de la Sonde

L’Indonésie : 1000 façons de voyager

Située à plus de 11 000 kilomètres de la France, l’Indonésie est un pays extrêmement diversifié sur tous les plans. Ça semble logique au regard des 17 000 îles qui constituent le plus vaste archipel du monde et des 240 millions d’indonésiens qui peuplent le pays.
Grand comme trois fois la France, l’Indonésie est bien trop vaste pour l’explorer à fond lors d’un voyage de trois semaines. Il nous a fallu faire des choix, parfois douloureux. Nous avons par exemple écarté les Moluques, Sulawesi et Java de notre itinéraire par manque de temps et préféré centrer le voyage sur Lombok.

Il n’existe pas de vols internationaux pour Lombok. Nous avons dû atterrir sur l’île voisine de Bali sur laquelle nous sommes peu restés hormis une découverte d’Ubud. Nous avons ensuite pris la route pour Lombok pour y faire un trek sur les pentes du volcan Rinjani. Franchement pas facile cette rando ! Quelques jours ensuite sur les îles Gili pour un peu de farniente mais surtout plonger avec le centre français Scuba Froggy que j’ai découvert quelques semaines avant le départ sur internet. Pour finir le voyage, une croisière routarde au départ de Lombok pour rejoindre Florès à travers les petites îles de la Sonde. Clou du spectacle : l’observation des dragons de Komodo !

Gili Air
Tortue marine

Un très chouette voyage alternant des moments de détente et des plages sportives !

Kuta by night

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

C’est à 23h00 pétante que Johanne et moi posons pied à terre à l’aéroport Ngurah Rai au sud de Denpasar. Nous avions précédemment fait une très courte escale à Séoul. Rien à redire sur notre vol avec la compagnie Korean Air. La place pour les jambes est largement suffisante en classe éco et le service est de qualité. La nourriture, un brin coréenne, peut surprendre. Nous avions acheté notre vol par le comparateur de billets d’avion.

Korean Air

Nous voici donc à l’aéroport en train de faire la queue à l’une des six file d’attente pour obtenir notre visa. L’administration balinaise est rodée. 25$ le visa. Nous payons et partons un peu plus loin attendre notre tour pour passer la douane. La douanière travaille en musique. Elle est grand sourire. En tamponnant mon passeport, elle cantonne un « Welcome to Bali » qui semble sincère.

Une fois le bagage récupéré, nous changeons un peu d’argent à l’une des nombreuses échoppes de money changer et partons en quête d’un taxi. Moins d’une heure après avoir débarqué sur le tarmac, nous voilà donc dans le véhicule direction Kuta. Le taxi nous dépose au Bemo corner. Nous ne répondons pas aux sollicitations des rabatteurs et partons seuls en quête d’une guesthouse.
Les rues sont mal éclairées. Nous entrons dans une guesthouse. C’est complet. La seconde aussi. Et ainsi de suite jusqu’au onzième ou douzième établissement, le Suji Bungalow, où nous trouvons une chambre avec air/conditionnée (A/C) et piscine pour 380 000 Rp. C’est un peu plus cher que ce que nous avions prévu mais nous en avons marre de chercher. Bref, pour être tranquille en haute saison, mieux vaut réserver sa première nuit depuis la France. Si l’hôtel est de catégorie moyenne, il viendra même sûrement vous chercher à l’aéroport.

Suji Bungalow à Kuta

De Kuta, la station balnéaire des fêtards australiens, nous ne verrons pas grand chose. Le soir même , nous réservons un bus pour Ubud et quittons Kuta le lendemain matin à 11h00.

La fête a duré toute la nuit dans les bars alentours. Le lendemain à 11h00, Kuta semble se réveiller avec la gueule de bois.

Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

3 commentaires au sujet de “Bali, Lombok et les petites îles de la Sonde”

  1. Excellents souvenirs Lombok. J’ai cru mourir lors du trek au Rinjani. A Kuta Lombok (pas Bali), les plages sont aussi magnifiques. Y louer un scooter pour les découvrir

    Répondre
  2. Ha oui, mais Bali ce n’est pas juste Kuta et fort heureusement, moi j’y suis aller 3 fois a Bali en famille et franchement je n’ai jamais eu de problème de bruit ou avec des fêtards faut éviter les endroits a prix modiques ou encore mieux éviter Kuta ne visiter que rapidement en moto…Semenyak, Ubud ou Lovina offre beaucoup plus avec beacoup moins de bruit 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link