Vous êtes ici >>

Autriche : Bouffée d’air frais dans le Vorarlberg

Région frontière avec la Suisse, le Lichtenstein et l’Allemagne, le Vorarlberg est le Land le plus à l’ouest de la république fédérale d’Autriche. Méconnue des touristes français, la région a pourtant bien des choses à offrir. Balade à travers un paysage de carte postale.

En été comme en hiver, les montagnes font toujours de l’effet. Les Alpes autrichiennes évoquent automatiquement le Tyrol. Les plus âgés penseront à Sissi randonnant avec son Empereur, les autres, aux sports d’hiver. Mais le Tyrol, aussi belle soit cette région, n’a pas le monopole de la douceur de vivre et des activités de montagnes. Le Vorarlberg, moins haut, réserve de très belles balades et quelques surprises architecturales. Deux tiers de la superficie de la région est à plus de 1000m d’altitude. De quoi en faire de jolies photos. Les vallées vertes, les vaches qui broutent l’herbe tendre au son de leur cloche, les maisons aux jardins incroyablement bien entretenus et ici et là, des chalets en rondins pour abriter les animaux et entreposer le bois pour l’hiver. Tout semble figé dans le temps depuis des générations.

Traversez les nuages et faite le tour du Lünersee, lac artificiel à 2000 mètres d’altitude. © walser-image.com_Vorarlberg Tourismus
Traversez les nuages et faite le tour du Lünersee, lac artificiel à 2000 mètres d’altitude. © walser-image.com_Vorarlberg Tourismus

Design et respect de l’environnement

A ceci près que les habitations ont le confort moderne et intègrent les nouvelles technologies de production d’énergie. L’Autriche a renoncé au nucléaire à la fin des années 1970 et 65% de sa production énergétique est hydroélectrique. Toutefois, l’énergie hydraulique compte pour 10% seulement de sa consommation. En effet, la demande dépasse les capacités de production du pays, qui est obligé d’importer de l’électricité… tirée du nucléaire ! L’Autriche reste cependant le bon élève de l’Europe et le Vorarlberg n’est pas à la traine. Le bois est le matériau le plus utilisé  pour les constructions modernes et l’architecture intègre massivement les énergies renouvelables. Il n’est pas rare de voir des chalets au toit recouvert de panneaux solaires, équipés d’un chauffage utilisant la géothermie ou d’un système récupérant l’eau de pluie.

vallée de la Brand
Se balader dans la vallée de la Brand permet aussi de visiter des fromageries artisanales installées dans des chalets en bois

Le région, d’une superficie de 2 600km2 (c’est à peine plus grand que l’île de la Réunion), est également le repère d’artistes ingénieux. En se baladant de vallée en vallée, à travers les villages de Brand, Bludenz ou encore Blons, on ne peut passer à côté des audaces architecturales de chacune de ses petites localités.

Le design n’est pas réservé non plus aux seuls citadins. Dans le village d’Andelsbuch, la Werkraum Haus (Maison de l’Artisanat) est le lieu où dénicher meubles, textiles, objets de décoration et installations pour la maison. Réunis en association, les artisans de la région du Bregenzerwald exposent leurs plus belles créations à tour de rôle, tous les quatre mois. Le voyageur branché pourra rapporter un souvenir de cette grande et étrange boutique. Tous les corps de métiers y sont représentés. Menuisiers, charpentiers, serruriers, mais aussi tailleurs de pierre, plombiers, électriciens ou encore fabricants de luminaires en passant par les peintres et les couturiers.

Les copieux petits-déjeuners dans les Alpages permettent d’entamer la randonnée du bon pied
Les copieux petits-déjeuners dans les Alpages permettent d’entamer la randonnée du bon pied

Gastronomie et produits du terroir

Mais à quoi bon prendre l’air frais des montagnes sans aller randonner à travers les chemins ? Pour commencer la journée, rien de vaut un bon petit déjeuner. En Autriche, ce moment a été élevé au rang de véritable art, tant le choix peut être vaste. Certes, il faut tenir toute la journée quand on travaille dur dans les alpages. Aujourd’hui, l’industrialisation et la modernité sont passées par là et la vie est plus facile. Le petit déjeuner se veut donc moins rustique, plus raffiné mais tout autant gargantuesque ! Il doit donner des forces aux travailleurs comme aux marcheurs.

Perché dans la montagne, le chalet isolé du Gassner Alpe offre au randonneur un petit-déjeuner copieux et délicieux.  Le soleil se lève sur les montagnes et l’herbe est encore humide. De là, le marcheur embrasse tout le chemin qu’il lui reste à parcourir à travers le parc de biosphère du Grosses Walsertal pour redescendre dans la vallée. Ragaillardi par les fromages, les pains, les confitures au sureau et autres baies des montagnes, l’omelette aux champignons et les jus de fruits de la vallée.

Une fois en bas, une halte au couvent Saint Gerold et de sa chapelle du XIème s’impose. Entièrement rénové, seul le père Kolomban y vit, mais les règles des Bénédictins, écrites il y a 1500 ans, s’appliquent encore. Le lieu doit donc subvenir à ses besoins. Des chambres sont à louer, des stages et retraites spirituels sont organisés et le restaurant y sert une soupe et une glace au potiron délicieuses.

abbaye Saint Gerol
Havre de paix, l’église l’abbaye Saint Gerold est une halte bienvenue après quelques heures de marche.

Opéras et musique de chambre

Pour autant, n’allez pas croire que le Vorarlberg est réservé aux seuls amoureux de la montagne. La région se trouve sur le lac de Constance, dont les rives sont aménagées pour les cyclistes et où il fait bon flâner les jours d’été. La culture y est également très présente, notamment à Bregenz, la capitale de région, dont le centre offre une splendide leçon d’histoire de l’architecture locale. Son festival, créé en 1946, comprend de spectaculaires opéras sur une scène flottante sur le lac, des concerts de l’Orchestre Symphonique de Vienne, des pièces de théâtre et des manifestations autour de l’art contemporain.

Autre curiosité de la ville, le musée du Vorarlberg. Son architecture vaut le détour. Agrandi dans les années 2000, sa nouvelle façade est un mur recouvert de fonds de bouteilles en plastique moulés dans le béton. Disposés en un modèle précis, ils forment ainsi un canevas aussi original qu’esthétique.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

En s’éloignant des rives du lac, Feldkirch et Dornbirn sont deux mignonnes cités médiévales. Ne ratez pas non plus les Schubertiades, festival organisé en hommage à Schubert, qui n’a pourtant jamais séjourné dans la région. Les concerts de musique de chambre sont donnés au printemps et en automne, essentiellement dans le village de Schwarzenberg. Quelques-uns ont lieu également dans le joli petit village de Hohenems. Pour les germanophones, se sera l’occasion de visiter le musée Schubert et le musée juif du village. Pour les autres, la chocolaterie Fenkart, à deux pas, propose de délicieux chocolats et pâtisseries.

musée du Vorarlberg
L’architecture moderne peut surprendre, telle la façade du musée du Vorarlberg, à Bregenz, recouverte de culs de bouteille bétonnés

Informations pratiques

Comment y aller ?

Le plus simple reste de se rendre à Zurich en train ou en avion et d’y louer une voiture.

Train – TGV Lyria :

  • Paris Gare de Lyon – Zurich (TGV Lyria) – Bregenz
  • Paris Gare de Lyon – Zurich (TGV Lyria) – Dornbirn

En avion : Paris – Zurich, vols quotidiens avec Air France. Utilisez notre comparateur de vols pour trouver votre billet au meilleur prix.

En voiture : Bregenz se trouve à 719 km de Paris, 852 km de Marseille et seulement 338 km de Strasbourg. Attention, les autoroutes et voies rapides sont soumises à péage.

Où dormir

Dans la vallée de Brand :

Pour se faire plaisir : hôtel 4* Sarotla. Accueil chaleureux et polyglotte. Les chambres sont toutes spacieuses et certaines sont équipées de leur propre petit sauna. Le petit déjeuner est très généreux et propose confitures et jus de fruits locaux.

A Bregenz :

  • Dans le centre-ville : Hotel Bodensee
  • A proximité du lac et du palais du festival : Gasthaus Lamm
  • A Lochau : Seehotel am Kaiserstrand. Pour un séjour en grandes pompes ! Construit en 1905, l’hôtel est chargé d’histoire. Un ponton aménagé permet d’aller directement se baigner dans le lac.

Plus d’informations

Office du tourisme autrichien : http://www.austria.info/fr

©-walser-image.com_Vorarlberg-Tourismus

Ex-banquier reconverti dans le journalisme, citadin, je ne me lasse jamais de découvrir les moindres recoins d’une ville

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap