Vous êtes ici >>

Angleterre : escapade sur la côte sud

Des côtes françaises aux côtes anglaises

Il n’a qu’un pas à franchir pour rejoindre les rives anglaises, les ferries DFDS vers l’Angleterre l’ont bien compris. Mais que faire ensuite ? Londres ? Trop grand, trop cher pour un week-end. Birmingham ? Trop loin. Pourquoi ne pas visiter la côte sud.
Le Berkshire, le Kent, l’East Sussex, les villes de Brighton, Portsmouth, Southampton, Eastbourne, un large choix de destination pour visiter notre voisine septentrionale.

Brighton 1750

L’année 1750 marque le début du tourisme moderne. D’abord Brighton qui devient la première station balnéaire du pays. Bien avant que notre Nice nationale le devienne sur la côte méditerranéenne.

Puis c’est toute la côte anglaise qui voit pousser des stations balnéaires.
Santé ou villégiature, les bienfaits de l’air marin sont alors reconnus.

Shopping et machines à sous à gogo

En arrivant dans une station balnéaire de la côte anglaise, qu’elle soit au nord, au sud, à l’ouest ou à l’est, la grande majorité se structure de la même façon.
Une promenade de plusieurs kilomètres, un warf ou une jetée, des casinos avec machines à sous, des snacks et des magasins à la pelle.

Le plus souvent on retrouve une foire permanente qui se situe soit sur la promenade soit sur la jetée.

Eastbourne warf

Les stations balnéaires anglaises sont idéales pour faire du shopping, les rues sont souvent pourvues de magasins de toutes sortes. À Brighton par exemple on retrouve Brighton Lanes, le célèbre quartier commerçant, Sydney Street avec ses friperies d’extérieur ou la grande rue de North Street.

Balade sur la côte sauvage

Pour échapper aux bruits, aux promenades bondées de monde, au tumulte des stations balnéaires, il existe une solution, la côte sauvage.
Le National Trust, une association de protection du patrimoine naturel et culturel préserve depuis 1894 plus de 1100 km de côte.

cote sauvage

Ouverts au public gratuitement, des sites d’une extrême beauté sont à découvrir. Les falaises d’Eastbourne, la côte du Hampshire avec ses nombreuses criques et ses rades ou la Cornouaille s’inscrivent comme de véritable paradis pour les randonneurs.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Gastronomie à la « South » british

N’importe où sur le littroral, l’incontournable fish and chips et ses dérivés sont servis à toutes heures de la journée. Le plus souvent assaisonnés de sel et de vinaigre, ils sont aussi accompagnés de mushies peas (pois écrasés).

D’autres plats sont aussi à gouter absolument, les Calamaries and Chips, les Scampies (crevettes roses pannées et cuites à friteuse) ou les fishcakes (gâteau de poissons).

Informations pratiques

Comment y aller ?

En ferry :

  • De Dunkerque ou de Calais jusqu’à Douvres (90 minutes de traversée).
  • De Dieppe à Newhaven (3h de traversée) avec des départs à 5h 30 et à 6h du matin.
  • Du Havre à Portsmouth (3h45 de traversée)

Sur le site internet de la compagnie DFDS Seaways il est possible de réserver ses billets à l’avance.

À la sortie de chaque port des stations de bus desservent les villes alentour moyennant quelques pounds. (Environ 2.5£ pour 20 kilomètres)

Quand s’y rendre ?

Le sud de l’Angleterre bénéficie d’un climat relativement doux même en hiver grâce à l’influence maritime.
Il est donc possible d’y aller toute l’année. Attention par contre aux périodes estivales et aux jours de beaux temps ou les promenades sont remplies de monde.

Plus d’informations sur www.dfdsseaways.fr

Axel Perillat

Passionné de voyage et de grands espaces, la description du flaneur chère à Kundera semble véritablement me coller à la peau.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link