Vous êtes ici >>

Aire de conservation de Ngorongoro / Parc national du Serengeti

Aire de conservation de Ngorongoro Parc national du Serengeti

Situation : Nord de la Tanzanie, ouest d’Arusha

Superficie : 8288 km²

Création de la zone : 1959

Période favorable : juin à octobre

Observations : Outarde Kori, babouins, autruches

Situation : Nord de la Tanzanie, ouest d’Arusha

Superficie : 14763 km²

Création de la zone : 1951

Période favorable : janvier à février et juin à octobre pour la saison sèche – Décembre à mai pour la migration des gnous

Observations : Coucal à sourcils blancs, choucador de Ruppel, Agames, étourneau d’Hildebrandt, gazelles de Grant, gazelles de Thomson, chacal doré, chacal à chabraque, lions, vanneaux armés, hippopotames, hérons mélanocéphales, hyènes tachetées, autruches, bubales de coke, damalisques, ibis sacrés, cobes des roseaux, élanions blancs, phacochères, léopard, girafes, gnous, zèbres

7 août 2007. Aujourd’hui, nous faisons route vers le parc national du Serengeti, vaste plaine de plus de 14000 km², pays de la migration des gnous et territoire des lions. En chemin, passage par l’Aire de Conservation de NGorongoro mondialement connu pour son cratère. Nous nous y rendrons dans quelques jours après plusieurs safaris dans le Serengeti.

Babouin
Autruches (jeunes)

Après les traditionnels enregistrements au poste des rangers, nous entrons dans la zone protégée. Sur le bord du cratère, une famille de babouins fait sa toilette. Ils sont coutumiers des parkings du poste des rangers. Le mâle dominant est dorloté. Une femelle lui épouille le corps à la recherche de poux ou autre insecte qu’elle n’hésitera pas à avaler en cas de recherche fructueuse.

En continuant plus à l’ouest vers le Serengeti, la savane reprend ses droits. C’est sur ces terres arides que nous observons une outarde Kouri, grand oiseau terrestre d’un mètre de hauteur, et un couple d’autruches et leurs jeunes.

Premier arrêt mécanique : problème avec la suspension avant gauche. Melkior, le chauffeur guide, répare. 20 minutes plus tard, second arrêt pour une crevaison. Nous passons l’entrée du Serengeti. Les plaines du sud, jaunies par le soleil, sont exempts d’animaux en cette saison. De décembre à avril, les gnous et leur cortège de ruminants et de prédateurs envahissent cette zone d’herbe verte.

Pause pique-nique à Naabi Hill d’où on jouit d’une belle vue sur la savane. De jolies agames bleus et violets se réchauffent au soleil. Reprise des 4×4 pour un premier safari dans l’enceinte du parc. Melkior roule à vitesse lente dans la savane. A50 mètres de nous, une hyène est lourdement posé sur le sol non loin d’un troupeau de gazelle de Thomson. Avec les gazelles de Grant, elles sont les seules à rester dans le sud du parc.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Nous poursuivons plus au nord et prenons la direction de Simba Kopjes. Le long de la rivière, nous croisons d’abord un ibis sacré et un cobe des roseaux. Plus loin, quelques lions paraissent au soleil. Rien ne semble vouloir les déloger. Au premier plan, deux élanions blancs sont posés sur les branches d’un arbuste. Magnifique petit rapace.

Chacal à chabraque
Phacochère

Retour sur la piste principale et route vers le nord. Un chacal à chabraque s’approche d’un phacochère. Il hume l’air, le regarde attentivement, s’approche, s’arrête, fait mine de s’approcher encore et s’en va dans la direction opposée. Que pouvait-il escompter ? Lui qui se nourrit de petits mammifères. Le saviez-vous ? Depuis la découverte dans la gorge d’Olduvaï de restes fossilisés d’un chacal à chabraque vieux d’un millions sept cent mille ans, le chacal semble être le plus ancien membre des canidés contemporains.

Le safari se poursuit sur le bord d’un hippo pool, plan d’eau apprécié par les hippopotames. quelques uns sont complètement immergés dans l’eau, exceptés le haut du crâne. Des hérons mélanocéphales, perchés sur un acacia, observent la scène avec détachement.

A 100 mètres de là, des dizaines de voitures se sont arrêtées. Nous allons voir de plus près ce qu’il y a à observer. Un léopard est paisiblement installé sur le tronc d’un ficus sycomorus. Je pourrais rester ici des heures à observer le plus svelte des félins mais la fin de journée approche et nous devons rejoindre notre campement à la lisière du parc. Sur le chemin, nous croisons encore quelques belles scène de vie sauvage : plusieurs girafes se déplaçant au milieu d’acacias, deux hyène tapis devant leur terrier et de magnifiques hippopotames se baignant devant un palmier.

Au camp, le soleil se couche derrière les acacias. A l’est un zèbre passe paisiblement. Nous dormons ici pour deux nuits. Deux nuits au coeur d’un espace sauvage, sans délimitation particulière, avec pour seul garde un Massaï du village voisin.



Safari réalisé avec l’agence Atalante, spécialiste des trekkings et voyages d’aventure dans le monde.

Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap