Vous êtes ici >>

Parc National de Tarangire

Situation : Nord de la Tanzanie, sud ouest d’Arusha

Superficie : 2600 km²

Création du parc : 1970

Période favorable : Décembre à février et juillet à septembre

Observations : zèbres, éléphants, gnous, impalas, buffles, vautours africains, touraco à ventre blanc, vanneau armé, ombrette, aigle des steppes, aigle bateleur, guib d’eau, héron cendré, babouins, phacochères, dik-diks, damans des rochers, rollier à long brun, alecto à tête blanche, francolins, pintades, aigle martial, écureuils, inséparables, girafes, cobes de fassa, élands.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Baobas
Eléphants dans la rivière Tarangire

5 août 2007. 14h00. Nous pénétrons dans l’enceinte du parc national. Acacias et baobabs forment le premier relief. Quelques éléphants se déplacent entre les arbres en arrachant du feuillage qu’il se fourre dans la gueule. Un peu plus loin, les premiers zèbres apparaissent. Ils sont si frêles devant ces énormes baobabs centenaires.

Dik-dik
Rollier à longs brins

Le paysage est également formé d’un large plateau se terminant par une falaise abrupte qui domine la rivière Tarangire. Nous la rejoignons. Elle constitue, en ce mois d’août, la principale concentration d’animaux du parc. Les éléphants y sont nombreux. Ceux sont les rois de Tarangire. On peut y croiser des troupeaux de plus de 350 têtes.

Des girafes se dressent leur coup pour trouver les meilleures feuilles d’acacias. Les oiseaux ne sont pas en reste : couple d’inséparables, aigles en plein vol ou en attente sur un perchoir, vautours africains, touraco à ventre blanc, vanneau armé, ombrettes, héron cendré ou encore le magnifique rollier à long brun.

Impala
Zèbres

Près de la rivière nous verrons aussi différentes antilopes comme le guib harbaché, l’élan, le dik-dik, plus petite antilope d’Afrique, le gnou, le phacochère ou le daman des rochers.

Un après-midi bien rempli en observations. Nous sortons du parc et gagnons le Tarangire Paradise Safari Camp entouré d’hyphaene Ventrisoca, esthétique palmier Doum.

Coucher de soleil sur le campement



Safari réalisé avec l’agence Atalante, spécialiste des trekkings et voyages d’aventure dans le monde.

Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap