Vous êtes ici >>

Nous avons passé 6 jours dans le désert Marocain !

 

Une belle aventure nous attend, un rêve de longue date qui va se réaliser… marcher, découvrir et admirer le désert. Ces dunes de sable à perte de vue, le silence, la déconnexion, la vie aux cotés de nomade… L’impatience est à son comble !!! Le projet : 3 amies à la découverte du désert marocain ! (Octobre 2017).

Jour 1  : le grand départ

C’est le grand départ… quelques heures de vol et nous atterrissons à l’aéroport de Marrakech. Après les longues formalités douanières, nous sortons comme convenu par le seul hall de l’aéroport et retrouvons à l’extérieur, Saïd, de l’agence Mélodie du désert.

Il est encore tôt à Marrakech, et ne tardons pas à récupérer la voiture pour rejoindre directement M’hamid aux portes du désert marocain. 8h de trajet hors pause nous attendent… mais promettent déjà un beau dépaysement.

Le route devient vite sinueuse aux abords de l’Atlas et nous apercevons très rapidement des petits villages berbères accrochés à ces montagnes ocres. Une vie rurale et pastorale, loin des grandes villes grouillantes que connait le Maroc. Un délicieux tajine pris dans une échoppe de l’Atlas et nous continuons la route pour rejoindre Ouarzazate, dans la vallée du Drâa. C’est déjà le désert. Impossible de dormir, nous ne voulons rien louper du paysage et effectuer des arrêts « photos » et visite de quelques villages.

désert Marocain

Le soir, nous arrivons à M’hamid El Ghizlane, l’ancienne plaine aux gazelles. Un petit village (8000 habitants tout de même !) qui semble hors du temps. Sur les recommandations de Said notre guide, nous achetons chacune notre chèche à la boutique du village. Il va nous être très utile pendant le trek pour se protéger du soleil, du vent et du sable.

Puis nous quittons définitivement la route pour rejoindre une petite piste qui va nous mener au bivouac fixe pour la nuit. A 4 km du village, le lieu est tout simplement splendide. Le dîner est servi. Nos lits sont prêts… une douche et c’est parti pour le début de cette merveilleuse aventure.

Jour 2 à jour 7  : immersion dans le désert

Dans le désert, nous sommes prévenus, nous vivons au rythme du soleil ! Dès les premiers rayons, le Sahara se réveille doucement… les oiseaux commencent à chanter, les dromadaires se font entendre et l’équipe qui va nous accompagner pour cette magnifique aventure rassemble les affaires et prépare le petit-déjeuner.

Notre caravane de dromadaire est prête à partir ! Chargée du matériel du bivouac, de nourriture, d’eau et de nos bagages, pas moins de 4 dromadaires seront nos compagnons de route pour ces 6 prochains jours.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Le moment tant attendu arrive … la caravane s’élance à travers les dunes, accompagné du guide Saïd, et de 3 chameliers, Atman, Ibrahim et Hassan… Nous suivons le pas des dromadaires, les yeux et le cœur rempli d’émerveillement.

C’est aussi le moment de couper téléphone, réseau internet et de ranger les montres ! Libérées de toute contrainte pour 6 jours, nous attendions également ce moment avec impatience !

Après quelques heures de marche, nous voyons au loin l’erg à rejoindre pour la nuit. Une pause déjeuner bien méritée est proposée à l’ombre d’un tamaris. L’équipe s’active à nous proposer un délicieux repas ainsi qu’un thé sucré pour nous désaltérer ! Et ce fût ainsi, notre rythme quotidien sur ces 6 jours. Se laisser guider par la caravane de dromadaire, marcher à leur rythme, écouter le silence (ou les nomades qui chantent !), admirer ces paysages finalement diversifiés, prendre du temps pour soi, mais également pour le groupe. Partager des moments de rires, mais aussi des petits épuisements physiques… Chaque soir est un nouvel émerveillement, se retrouver aux cœurs des dunes, sous un ciel étoilé, à chanter, manger, rire autour d’un feu de camp… apprécier le moment présent, sans se soucier d’autres choses ! Que c’est paisible !

Toutes les étapes se font dans des lieux plus magiques les uns que les autres, toujours dans les dunes (par choix, nous souhaitions un trek davantage désert de sable que désert de pierre)… certaines agrémentées de végétation, certaines complètement lunaires.

Le désert n’a (presque) plus de secret pour nous… nous avons traversé un magnifique hamada, découvert les vestiges d’un ancien village, effectué nos vœux aux tombeaux du Sidi Naji, puisé l’eau directement dans un puit creusé par l’équipe, dormi sous les étoiles, dégusté de la mâche sauvage… fabriqué du pain de sable, lavé la vaisselle avec 1 verre d’eau, cuisiné un magnifique tajine sur des braises …

Le dernier jour, c’est le retour au village de M’hamid El Ghizlane… pendant ces 6 jours, notre seule rencontre fut un berger nomade accompagné de son troupeau de chamelle.  Le retour à la civilisation ne nous réjouit pas encore… le bruit de quelques voitures et motos se fait entendre au loin. Nous poursuivons ainsi la marche jusqu’au village. Le hammam est ouvert, et c’est la journée « femme ». C’est une belle récompense après ces 6 jours de nous offrir ce petit extra de confort. Nous nous y engouffrons toutes les 3… ravies de partager ce moment avec les autres femmes du village.

Propres, belles et heureuses, nous retrouvons notre chauffeur qui va nous ramener à Marrakech pour cette fin de soirée. Le cœur rempli d’émotion, nous quittons notre équipe et les dromadaires…

Merci pour tout, merci Mélodie du désert.

Karen Tricoire

Naturopathe et passionnée de voyage, j'aime découvrir à travers les treks, de nouvelles cultures et de nouveau paysage

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap