Vous êtes ici >>

3 raisons de découvrir la Haute-Marne en arrière-saison

Avant d’entreprendre ce reportage, la Haute-Marne à cause du mot “ Marne “ m’évoquait une destination en Île-de-France. Belle erreur ! La Haute-Marne au sud de la région Grand-Est, à moins 3 h en train de Paris n’est certes pas loin du bassin parisien, mais suffisamment éloignée de l’Île-de-France pour offrir tout un panel de découvertes propres à deux régions : la Lorraine et la Champagne.

Lors de ce voyage, j’y ai découvert 3 lieux qui ont piqué mon enthousiasme. Ce sont mes 3 raisons de découvrir la Haute-Marne en arrière-saison estivale, voire jusqu’aux vacances de la Toussaint et même au-delà…

Chaumont

Gare de Chaumont. C’est ma porte d’entrée en Haute-Marne. La ville est importante puisque préfecture du département. Depuis le parvis, les rues et les avenues semblent larges, les toits sont rouges et la pierre de construction très claire. Tout ça semble très esthétique. C’est ma première observation en appréhendant l’environnement depuis ce spot en centre-ville de Chaumont.

En partant vers la droite, mon téléphone m’indique que je suis à 1 mn à pied de ma 1ère découverte sur mon programme :  le Centre national du Graphisme, appelé le Signe. Go !

Centre national du graphisme à Chaumont en Haute-Marne
France, région Grand Est, Haute-Marne (52), Chaumont, Le Signe, Centre National du Graphisme, Bâtiment de l’ancienne Banque de France

Signe d’un bel esthétisme

Chaumont est la capitale du graphisme. Belle surprise ! Le Centre National du Graphisme, soit le Signe est assez unique au monde. À l’ère du tout numérique, je m’étonne de ne pas avoir croisé d’autre structure dédiée au graphisme, du moins avec une telle envergure, lors de mes voyages. Chaumont l’a fait et plutôt bien.

La surprise est agréable. Le Signe est installé dans l’ancienne Banque de France. L’art qui prend le pas sur la finance, un symbole rare. Une idée qui à notre époque me plait. C’est un bâtiment du 18eme rafraîchi et agrandi par une audacieuse architecture de panneaux rectangulaires blancs censés symboliser des supports de graphisme (affiches, écrans…).  Le résultat est là. Ça marche !

Pour résumer la genèse du projet, un ancien élu, collectionneur d’affiches, lègue à la ville plus de 5000 pièces de valeur. Nous étions en 1905. C’est le point de départ d’un projet qui aujourd’hui met tout le monde autour de la table : ville, région, état, comité scientifique… Résultat : la naissance de ce Centre National du Graphisme.

Chaque année, le Festival international de l’Affiche et du Graphisme de Chaumont est attendu par tous les professionnels d’Europe et au-delà.

Lors de mon passage, j’ai la chance de découvrir une partie de la biennale qui expose des dizaines d’affiches formats géants et pièces de ce concours international.

Jusqu’au 21 novembre 2021, il faut découvrir (la visite est gratuite) l’expo Viral qui traite de la didactique visuelle dans notre société et notamment par le biais de l’infox et des fake news sur les nouveaux canaux de distributions de l’info. La Fresque au sol, véritable arbre de l’évolution d’une info, est impressionnante.

Mon planning m’attend. Je reviendrai voir tout ça d’encore plus près.

Chaumont recèle d’autres trésors que je n’ai pu voir. Le Viaduc de Chaumont sur lequel mon train est certainement passé en arrivant en fait partie. Je note “ à voir lors de la prochaine visite “.

Canapé rouge et cousin noir avec typographiess
France, région Grand Est, Haute-Marne (52), Chaumont, exposition au Signe, Centre National du Graphisme

Le Parc National de Forêts

S’il est un autre trésor dans ce département, c’est bien le Parc National de Forêts à cheval sur la Haute-Marne et la Côte d’Or.

Annoncé en 2009 dans le cadre du Grenelle de l’Environnement et créé en 2019, le Parc national de Forêts est le 11e Parc national de France. Jusqu’à sa création, il manquait en France un parc national réservé aux forêts de feuillus et de plaine. C’est chose faite !

En chiffre, ce Parc national de Forêts, c’est 50 millions d’arbres (principalement du hêtre) et 56 communes sur le seul département de la Haute-Marne. Ce parc, l’un des rares parcs français à être habité au cœur, est une extraordinaire aire de découverte. Un espace naturel propice à se ressourcer et à se reconnecter tout en profitant des richesses de la région. Qu’elles soient naturelles, culturelles ou historiques.

Centre d'Initiation à la Nature d'Auberive dans le Parc national de Forêts
France, région Grand Est, Haute-Marne (52), Auberive, Les Charbonnières, hébergement en yourte par le Centre d’Initiation à la Nature dans le Parc National de Forêts

Centre d’initiation à la Nature à Auberive

Il s’agit d’un centre d’éveil à la nature, mais aussi d’un formidable laboratoire et poste d’observation pour profiter et comprendre les trésors de cette nature du Parc National de Forêts. Jean-Yves Goustiaux, de la Ligue de l’Enseignement et en charge du projet, ne fait pas que proposer des hébergements insolites ou des balades en forêt. Le responsable du centre sensibilise à l’environnement par de simples réflexions : “Qu’est-ce que la forêt pour chacun de nous ? “. Vous avez 4 heures. Ou le weekend, la semaine… le temps que vous voudrez bien passer à vous reconnecter ici.

Une dizaine de cabanes thématiques en bois et en rotin sont judicieusement disséminées dans la forêt. Autant d’occasions de s’y poser, de regarder, de sentir, de réfléchir à notre environnement.

Cabane du Centre d'Initiation à la Nature d'Auberive dans le Parc national de forêts
France, région Grand Est, Haute-Marne (52), Auberive, Les Charbonnières, Cabane du Centre d’Initiation à la Nature d’Auberive dans le Parc national de forêts

L’Abbaye de Auberive

Inscrite au Monuments Historiques, l’Abbaye d’Auberive, petite cousine de celle de Clairvaux, a été fondée par les moines cisterciens en 1135 et a depuis une évolution quasi constante. Après ces moines bâtisseurs, elle est devenue grande ferme. Puis, se transforme en filature dirigée par les gendres de Denis Diderot (enfant du pays, nous allons voir ça plus loin). En 1887, à l’arrêt de l’activité, l’abbaye se transforme en lieu de villégiature. Plus tard elle est vendue à l’administration pénitentiaire qui en fait un centre carcéral destiné aux femmes. Aujourd’hui la visite des cellules voûtée est impressionnante. Surtout quand on sait que Louise Michel, figure du féminisme et de la Commune de Paris y est incarcérée pendant presque 2 ans à son retour du bagne sur l’île des Pins en Nouvelle Calédonie.

En 1894, l’abbaye devient une colonie agricole pour jeunes garçons. En 1924, l’état clôt l’activité en la déclarant échec national.

Une communauté religieuse reprend possession du domaine et des Bénédictins y implanteront un verger qui aujourd’hui encore est un conservatoire de variétés endémiques de pommiers et de poiriers.

L’étape suivante voit les murs du monument transformés en colonie de vacances jusqu’en 2004. Depuis 2005, une famille d’industriels a racheté l’abbaye. Pour la première fois de sa longue histoire, le monument est ouvert au public. En plus d’être un centre d’art contemporain, c’est un lieu de résidence pour artistes. Un formidable écrin d’expositions, de concerts et de spectacle variés. L’Abbaye d’Auberive est une visite à entreprendre. Incontournable !

L’Abbaye d’Auberive et le cœur battant de la culture dans le Parc National de Forêts.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France), Feelingo (hébergements durables en France, Espagne, Portugal, Italie et Grèce) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope. Louez votre van/fourgon camping-car sur Yescapa.
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Abbaye d'Auberive
Trace du passage de Louise Michel dans les cellules et de nos jours : une oeuvre de Marc Petit

Langres

La ville de Langres, est LA découverte de ce voyage en Haute-Marne. Langres est une citadelle, ancienne garnison perchée sur son plateau à 458 mètres. À sa portée, 4 lacs dont celui de la Liez visible depuis les remparts et qui laisse imaginer les espaces de loisirs dans la région. Le Pays de Langres, c’est aussi la porte d’entrée officielle du Parc National de Forêts.  Des lacs ici, il y en a. Comme le lac de la Liez près de Langres. Plus au nord, le fameux lac du Der, le plus grand lac artificiel d’Europe et véritable sanctuaire d’oiseaux ravira les ornithologues.

En plus de cet emplacement hors norme, la très ancienne cité de Langres offre une multitude de trésors à découvrir une fois passée la Porte des Moulins. En voiture, si c’est le cas, vous n’avez qu’à vous garer sur le grand parking judicieusement situé pour attraper une carte de la ville à l’Office de Tourisme situé juste ici. (Le personnel, en plus d’être très professionnel, y est charmant et très disponible).

Langres, paysage depuis les remparts de la ville-haute
France, Grand Est, Haute-Marne. (52), Langres, campagne et environs vus depuis depuis les remparts

Patrimoine bâti de Langres

Je conseille vivement de commencer la visite par les remparts côté Tour de Navarre (du côté du terrain de camping qui a la particularité d’être au centre de la vieille-ville).  La tour de Navarre donne un aperçu très clair de la fonction de la ville à son apogée : une citadelle imprenable et hautement stratégique. L’intérieur de cette tour de Navarre y est tout aussi impressionnant que l’extérieur.  Surtout quand on imagine François 1er emprunter à cheval la pente en spirale et qui débouche dans une grande salle circulaire chapeautée d’une spectaculaire charpente. La plus impressionnante que je connaisse. L’ouvrage en bois durci par le temps couronne les murs qui atteignent par endroit jusqu’à 7 mètres d’épaisseur.

Il faut continuer sur les remparts. Alterner contemplation des paysages sur les lisières du Parc National de Forêts, et emprunter les petits passages qui bien souvent mènent sur de magnifiques façades de style Renaissance.

Sur les remparts, arrêtez-vous au wagon du funiculaire aujourd’hui désarmé. Les ascenseurs un peu plus loin, ajoutent la touche moderne très bien intégrée aux pierres millénaires des remparts.

C’est ici qu’on est à hauteur de la cathédrale Saint-Mammès visible de loin lorsqu’on approche Langres depuis la Plaine.

Arcade et façade en style Renaissance de Langres
France, Grand Est, Haute-Marne. (52), Langres, maison Renaissance classée Monument historique

Patrimoine humain de Langres

Langres, c’est aussi la ville natale de Diderot. Le Musée des Lumières Denis Diderot consacré à l’encyclopédiste est l’occasion d’en apprendre plus sur l’homme de lettres, mais aussi de découvrir l’intérieur de l’un des palais Renaissance de la ville.

Jeanne Mance, fondatrice de la ville de Montréal au Québec est aussi une enfant de Langres. Son nom baptise place et rue du cœur de la ville.

Langres est typiquement une ville dans laquelle il faut déambuler sans guide à la main. Pas assez grande pour se perdre, mais suffisamment riche pour s’émerveiller sur une façade Renaissance ou une niche de statue à tous les coins de rue et de ruelle.

Prévoir un bon moment pour tout découvrir (vous n’y arriverez pas). En plus des nombreuses sensations inspirantes que procure une promenade dans les ruelles, il reste encore à découvrir l’immense Musée d’Art et d’Histoire. Bien que son architecture soit mystérieusement ratée pour un tel cœur de ville, il abrite paraît-il les collections les plus riches et intéressantes en termes d’histoire. Je n’y suis pas entré, encore une visite à entreprendre lors d’un autre voyage.

Musée Diderot à Langres
France, Grand Est, Haute-Marne. (52), Langres, intérieur du Musée Diderot

La Haute-Marne est typiquement une destination de proximité (je sais, ça dépend pour qui) encore méconnue qui gagne à être découverte, justement car hors des sentiers battus du tourisme de masse.

Outre le mémorial Charles de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises (spot hautement historique que je visiterai lors de ce fameux prochain voyage dans le département, la Haute-Marne offre une multitude d’activités au plus près d’un patrimoine historique jamais très loin des trésors de la nature conservés par le Parc national de Forêts. La Haute-Marne est un département à  découvrir toute l’année, sur un week-end, une semaine et même au-delà.

Informations pratiques

Ce voyage en Haute-Marne a été l’occasion de découvrir des habitants sympathiques qui aiment leur territoire et qui savent en parler. On y trouve une multitude d’adresses et d’activités propres à rendre un séjour confortable.

Comment s’y rendre ?

Chaumont et Langres sont accessibles par le train en moins de 3h00 depuis Paris. Si vous souhaitez visiter les alentours, une voiture sera indispensable. Pour louer une voiture, utilisez le comparateur Rentalcars.

Carnet d’adresses

Herberie de la Tille

Elsa Gautherot est une jeune fille armée d’un BTS agricole et qui vit son installation au cœur du Parc national de Forêts avec force et enthousiasme. C’est un réel plaisir de la rencontrer sur son domaine de l’Herberie de la Tille au-dessus du hameau de Villermervry. Il faut l’écouter expliquer son organisation autour des activités qu’elle propose. Esla est une cueilleuse de plantes aromatiques ou médicinales pour des infusions aux multiples vertus et labélisées “ Produit du Parc “. Elle offre aussi sur son grand terrain des hébergements en roulotte ou en tipi pour des séjours déconnectés dans tous les sens du terme. Un endroit idéal pour admirer la superbe vallée de Tille. Des animations et des balades en équidé sont aussi possibles.

Elsa Gautherot , Herboriste
France, région Grand Est, Haute-Marne (52), Auberive,hameau de Villermervry, Elsa Gautherot herboriste dans son séchoir et gîte du Val de Tille

Échappée Nature avec Jean-Michel Barbier

Voilà encore un véritable amoureux de la région. Venu de Dijon, Jean-Michel propose des balades en vélos à assistance électrique dans le cadre de sa structure Echappée Nature, mais il est loin de se contenter de vous faire signer une décharge pour ce service. Jean-Michel organise des tours du Parc national de Forêts sur une demie journée ou une  journée complète, voire au-delà avec un road book. Jean-Michel fait du sur-mesure et travaillera pour vous à la carte. Avec ou sans accompagnement, ses circuits peuvent se décliner sous l’angle de la découverte du patrimoine, du terroir et un peu tout ce que vous voudrez autour du Parc ou de Langres. C’est d’ailleurs notre homme qui m’a fait découvrir la cueilleuse Elsa citée au-dessus.

Nuit d’étape à la Cressonnière de Leffonds

Dany et Dominique tiennent la chambre d’hôte de la Cressonnière (21 Rue de la Cressonnière 52210 Leffonds. Tel 06 75 32 72 43) et sont les premiers habitants de Haute-Marne que j’ai rencontrés. Figurez-vous qu’ils sont Suisses ! Amoureux du département et installés ici dans le petit village de Leffonds, c’est dire si la Haute-Marne rivalise avec les paysages du Valais d’où ils sont originaires. En plus d’offrir des chambre cozy et des repas composés en circuit court et même ultra court avec les légumes de leur jardin, Dominique se fera un plaisir de vous montrer son petit musée d’objets campagnards caché au fond de son atelier de bricoleur averti. Je regrette de ne pas y être resté plusieurs nuits. Le domaine est grand.  D’un côté le petit village de Leffonds, de l’autre côté, derrière la grande baie vitrée : la campagne du haut-marnais à n’en plus finir.

À Langres : nuit en chambre d’hôte au Belvédère des Remparts.

Des grandes chambres dans une ancienne maison bourgeoise très bien située sur les remparts et à l’entrée de Langres. Une demeure pourvue d’une grande terrasse-jardin avec piscine.  La propriétaire vient de la Havane et a gardé son délicieux accent cubain. Si vous la sollicitez, elle n’hésitera pas à vous conseiller sur les choses à voir dans sa ville d’adoption.

Belvédère des Remparts

Déjeuner ou dîner à la Villa Vauban de Langres

Une très ancienne adresse toujours sur les remparts de Langres (et à côté du Belvédère des Remparts). La carte n’est pas prétentieuse et tout à fait abordable pour ce standing et cet environnement au sein d’une grande villa néo-classique. Parfait pour un déjeuner rapide le midi, mais aussi pour prendre son temps le soir. Lounge-bar très bien intégré à l’architecture.

Villa Vauban de Langres

Plus d’informations

  • Maison Départementale du Tourisme de la Haute-Marne : Très active et très proche des prestataires implantés sur le département. Il faut absolument consulter le site ou les appeler en préparant son séjour. C’est une mine d’informations thématiques très bien tenues à jour.  www.tourisme-hautemarne.com
  • Le site du Parc National de Forêts : Pour connaître la programmation et pour organiser un séjour dans un point de chute propre à la déconnexion dans cette forêt unique en France.  Parc National de Forêts.
3 raisons de découvrir la Haute-Marne en arrière-saison

Photographe depuis l'ère argentique, j'enrichis mes reportages par le texte. Revenir plusieurs fois sur une même région est à mon sens la seule façon d'en saisir l'essentiel. Peu importe le nombre de miles parcourus, les plateaux de l'Aubrac restent aussi exotiques que Kangaroos Island, South Australia.

6 commentaires au sujet de “3 raisons de découvrir la Haute-Marne en arrière-saison”

    • Bonjour et merci pour votre remarque. Oui, effectivement. La région recel de tant de trésors que nous avons dû nous limiter dans notre découverte. La via Francigena mérite effectivement bien plus q’un mot avec même un reportage à part entière. Qui sait ? Une idée pour un prochain article 😉 Merci pour votre. intérêt et bonne journée

      Répondre
  1. Vraiment dommage ! Pas un mot sur bourbonne les bains.
    Seul station thermal de champagne Ardennes..
    C’est pour une magnifique petite cité thermal gallo-romaine dans une nature encore préserver.
    Station thermal avec une eau exceptionnelle pour les rhumatismes et les fracture. Vraiment Vraiment dommage de ne pas en parler !

    Répondre
    • Bonjour et merci pour votre remarque. Oui, pour couvrir un département de A à Z, une vie entière n’y suffirait pas. Nous reviendrons avec plaisir traiter tout ça quand nous aborderons l’angle des stations thermales. Merci pour votre retour.

      Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap