Vous êtes ici >>

10 questions à Amandine et François du blog Un sac sur le dos

Autant le dire tout de suite, j’aime bien Amandine et François, les deux blogueurs belges de Un sac sur le dos. Sincère, plein d’humour et sérieux dans leur démarche, ils proposent un blog voyage à leur image loin des postures forcées de certains blogueurs pour faire plaisir à leurs lecteurs.

J’ai voulu partager mon enthousiasme avec vous en les interviewant.

IMG_6915

Racontez-moi un peu le début de l’aventure d’Un Sac sur le dos ?

François : Lors de notre premier grand voyage, début 2009, j’avais créé de toute pièce un premier site web. Le but ? Que nos proches puissent nous suivre, même si Internet n’était pas, surtout dans les pays d’Amérique Latine que traversions, forcément quelque chose que l’on trouvait à tous les coins de rue. Un carnet de voyage pur et dur, écrit au jour le jour ou presque, et alimenté uniquement pendant nos voyages, jusqu’en 2013.

Mais début 2013, au retour d’un voyage au Pérou, Amandine m’a proposé autre chose, un autre format : des articles de réflexion et de conseils, avec la possibilité aux lecteurs de laisser des commentaires. Un blog, plutôt qu’un carnet de route. Je n’étais pas très chaud à l’idée d’intégrer cela au site initial, ni même très intéressé tout simplement : je lui ai dit de se débrouiller par elle-même pour lancer ce projet, je ne l’ai aidé que pour débattre du nom du nom du blog et réserver le nom de domaine.

Quatre mois plus tard, le 1er juillet 2013, Un sac sur le dos était lancé !

Nous ne nous attendions pas à tel engouement. Deux semaines à peine plus tard, alors que nous étions en pleines vacances scolaires, nous avions déjà plus de visites journalières que sur notre premier site web pourtant âgé de 5 ans.

C’est à ce moment-là que je me suis rendu compte que quelque chose se passait, et que je ferais bien de regarder ce qu’Amandine avait déjà fait. J’ai pris le train en marche, restructuré, corrigé et amélioré le blog, bref je suis devenu le webmaster attitré. Ensuite j’ai suivi des cours pour devenir photographe.

Aujourd’hui nous avons nos rôles bien définis : Amandine s’occupe de l’écriture et des réseaux sociaux Facebook/Twitter, tandis que moi je m’occupe de la relecture, de l’informatique du blog, de la photo, et d’Instragram/Snapchat.

voiture-laguna-grande-Paracas-800x477

En voyage aussi et dans le couple, vous avez tendance à vous répartir les tâches comme ça ?

Oui, aussi. En fait nous pensons que nous avons chacun nos qualités (et nos défauts), et qu’il vaut mieux mettre en avant ces qualités individuelles. Le mauvais côté de tout cela, c’est que j’ai peu de photos de moi, je suis la plupart du temps du mauvais côté de l’objectif.

De mémoire François, tu es équipé en reflex Canon. Pas envie de sauter le pas du format 4/3 à objectifs interchangeables ?

F : En fait, j’étais équipé chez Canon. Depuis mars dernier, je suis justement passé au micro 4/3 chez Olympus, avec deux OM-D E-M5 (un original et un Mark II). Il y avait plusieurs raisons à cela, la principale étant le poids. L’encombrement également à joué en faveur de ce changement, ainsi que la possibilité de filmer en 60 images secondes, ce que je ne trouvais pas chez canon (pas du côté des appareils photo en tout cas). j’ai eu quelques craintes au début malgré tout, mais aujourd’hui je suis extrêmement satisfait de ce choix. Je ne rejette pas Canon pour autant, j’aime beaucoup leurs objectifs, c’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles j’ai eu tant de mal à changer de marque.

IMG_4183

Pour toi c’est quoi une bonne photo ?

F : Une bonne photo ? Je dirais celle que l’on pourrait regarder pendant plus de 5 minutes d’affilées, tant elle nous parle, nous émeut et nous permet de nous évader dans nos pensées. Si l’on arrive à susciter ce genre de réaction, je pense qu’on peut dire que la photo est bonne ! Après, c’est comme pour l’art d’une manière générale : on peut se mettre d’accord sur une globalité du beau, mais cela reste subjectif et finalement très personnel.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Vous pouvez un peu me décrire votre sac ? Vous y mettez quoi dedans ?

F : Le moins possible ! Plus sérieusement, par rapport à notre premier voyage au long cours, nous avons drastiquement optimisé nos bagages. Enfin, sauf pour la partie technologique. Si tous nos vêtements techniques que nous emportons pèsent au total moins de 4 kg, j’emporte 2 ordinateurs portables et 2 appareils photo, sans oublier les objectifs, les chargeurs, la tablette et le portable, pour un poids de 8 kg.

L’archéologie tient une place particulière sur le blog. C’est assez atypique pour un blog voyage…

F : L’archéologie est une passion aussi bien pour Amandine que pour moi. D’ailleurs, au moment de choisir nos études supérieures, nous hésitions tous les deux avec des études en archéologie ! Comme quoi nous avions des affinités cachées, qui datent de bien avant que nous nous rencontrions.

Dès lors, les sites archéologiques sont souvent une priorité lorsque nous voyageons. Je pense qu’on ne peut pas réellement appréhender une culture sans en connaitre son histoire, et l’Histoire des Hommes, ça commence il y a un sacré bout de temps !

IMG_4692

Avez-vous des sites archéologiques à nous faire partager ? Pas forcément très connu du grand public.

F : Oh, il y en a tant ! Deux me viennent cependant à l’esprit en particulier. La première c’est Joya de Ceren, au Salvador. On l’appelle la Pompei de l’Amérique, car ce village maya a été enseveli sous les cendres d’un volcan. Le site est donc en assez bon état et quelques peintures d’époque sont encore visibles par endroit. La seconde c’est la cité de Caral au Pérou, qui est actuellement reconnue comme la plus ancienne cité et civilisation des Amériques, et est au moins aussi vieille (+ de 5000 ans) que les premiers égyptiens !

Amandine, quelles sont tes sujets d’écriture de prédilection ?

Amandine : J’aime tout particulièrement écrire sur la psychologie du voyageur et les réflexions sur le voyage. Ce sont d’ailleurs les articles qui suscitent le plus de commentaires sur le blog. Ils permettent d’échanger et de comprendre des points de vue.

Vous êtes belges (François aussi espagnol, mais ça ne s’entend pas). Votre public est-il principalement en Belgique ou aussi bien en France que dans le reste des pays francophones ?

F : En fait, le blog est écrit en français et notre public est assez logiquement francophone. C’est donc naturellement que près de 70% de nos lecteurs nous lisent depuis la France. Le reste se partage principalement entre la Belgique, la Suisse et le Canada. À mes yeux, avec Internet, la notion de frontière et de pays est une notion dépassée. Beaucoup de nos lecteurs ne savent pas que nous sommes belges, car nous ne cherchons pas à le revendiquer sur le blog. Finalement est-ce si important ?

P3060392

Non c’est sûr. J’ai découvert votre bucket-list. Expliquez en deux mots de quoi il s’agit. Le blog a de l’avenir… La liste est encore longue. Le prochain projet c’est où ?

F : La Bucket List vient d’un film du même nom (« Sans plus attendre » en français), dans lequel, suite à une maladie grave et incurable, les 2 protagonistes principaux décident d’établir une liste des choses qu’ils auraient aimé faire pendant leur vie, mais qu’ils n’ont jamais pris le temps de faire. Évidemment, le film ne s’arrête pas là, et ils vont vivre ces rêves abandonnés.

Nous avons découvert ce film quelques mois avant la mort du papa d’Amandine, qui se battait alors contre un cancer à un stade avancé. Nous nous sommes rendu compte à quel point la vie est une chance et à quel point remettre à plus tard ses rêves pouvait être dangereux. Une promesse a été faite : celle de vivre la vie que nous rêvions et non de rêver nos vies.

Cette liste a maintenant 8 ans, et depuis elle a évolué et évoluera encore. D’un côté, certains rêves d’avant ne le sont finalement plus aujourd’hui, d’un autre, à force de découvrir le monde, nous aspirons à de nouveaux horizons !

Actuellement, nous sommes en train d’explorer l’archipel finlandais Åland ! Et notre prochain gros projet, c’est en septembre, où nous voyagerons quelques semaines dans plusieurs destinations pendant 4 mois. L’Irlande, la Norvège, le Canada et le Japon sont déjà au programme. Mais bon, suivre les programmes ce n’est vraiment pas notre fort… Comme je dis toujours, en théorie, la théorie et la pratique, c’est la même chose. Mais ça, c’est en théorie, parce qu’en pratique…

IMG_3356

Un sac sur le dos sur le net :

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap