Vous êtes ici >>

Top 5 des monuments à Pétra

 

Inscrite au Patrimoine de l’UNESCO depuis le 6 décembre 1985, Pétra est une cité nabatéenne située en Jordanie. Habitée depuis la préhistoire, elle fut dans l’Antiquité un carrefour important entre l’Arabie, l’Égypte et la Syrie-Phénicie pour le commerce des épices et de l’encens.

Créée par les Edomites à la fin du VIIIème siècle avant J.-C., Pétra prospère ensuite sous l’ère des Nabatéens du VIème siècle avant J.-C. jusqu’au Ier siècle ; elle est abandonnée suite à des séismes et à la baisse du commerce au VIIIème siècle après une période romaine et byzantine. La cité nabatéenne est découverte aux yeux du monde occidental en 1812 par l’explorateur suisse Jean Louis Burckhardt.

Pétra

Que voir à Pétra ?

  • Le Kasneh
  • La rue des façades
  • Le théâtre
  • Les tombeaux royaux
  • La rue à colonnades
  • Le Deir
  • Les monuments du Wadi Farasa
  • Little Pétra

Pétra est l’un des sites archéologiques les plus célèbres au monde où se combinent les styles orientaux, romains et grecques. La visite mérite largement deux journées de découverte mais pour les pressés qui ne disposent que d’une journée voici mon top 5 des monuments à Pétra. Il s’agit de ceux qu’il ne faut absolument pas rater. La visite est à réaliser dans l’ordre des monuments que je propose pour perdre le moins de temps possible. En fin d’article, je vous donne aussi un petit bonus d’un site que j’affectionne tout particulièrement.

1 – Le Kazneh

Le Kazneh c’est le Trésor architectural de Pétra, son symbole et le monument le plus célèbre de la cité nabatéenne. Situé à la sortie du siq, il se dévoile majestueusement entre les rochers du canyon.

Sculpté dans la roche, le monument est imposant, 39,60 mètres de haut pour 28 mètres de large.

De chaque côté du Kazneh, deux rangées creusées posent question. Il pourrait s’agir d’escaliers ou d’ancrages pour les échafaudages en bois.

khazneh, le symbole de Pétra, Jordanie.

2 – La rue des façades et le théâtre

A la sortie du Kazneh, on tombe sur la rue des façades et le théâtre. La rue des façades est une rangée de tombeaux nabatéens qui s’entremêlent dans la paroi rocheuse.

Un peu plus loin, le théâtre a des allures romaines mais il est bien de construction nabatéenne (Ier siècle après J.-C.). Creusé à même la roche, il pouvait accueillir jusqu’à 7 000 personnes. Pétra à sa période la plus faste était habitée par plus de 20 000 personnes, certaines sources parlent même de 40 000.

Les voies des façades, des tombes et le théâtre, Pétra, Jordanie.

3 – Les tombeaux royaux

En poursuivant le chemin légèrement vers la droite, la visite se poursuit par les tombeaux royaux. Au nombre de cinq (tombe à l’Urne, tombe de la Soie, tombe Corinthienne, tombe Palais et tombe de Sextius Florentinus), ils sont impressionnants par leurs dimensions et leur finesse même si les façades construites dans le roc du djebel Al-Khubta ont été abîmées par l’érosion.

Les tombeaux royaux sont ceux de nabatéens dignitaires, pas forcément des rois.

Les tombeaux royaux à Pétra

4 – La rue à colonnades

Face aux tombeaux royaux se trouve le cœur névralgique de Pétra. Au centre, la rue à colonnades est flanquée de temples, d’une basilique, d’une chapelle, d’édifices publics et de trois marchés.

Construites par les nabatéens, la rue à colonnades fut embelli sous l’ère romaine

Aujourd’hui, il faut fermer ses yeux pour s’imaginer la vie qui grouillait dans le centre de Pétra.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Les dromadaires sont nombreux à Pétra. Si aujourd'hui, ils transportent les touristes, dans des temps plus anciens les les caravaniers avec leurs dromadaires transportés encens et myrrhe. Voie à colonnades, Pétra, Jordanie.

5 – Le Deir

J’espère que vous n’êtes pas déjà fatigué car il va vous falloir monter 800 marches taillées dans la roche pour rejoindre le Deir.

Le Deir est un monument impérieux de 45 mètres de large pour 42 mètres de haut. Son style architectural ressemble au Kazneh en plus épuré. On le nomme aussi le monastère alors que les archéologues ont clairement signifié que ça n’en n’était pas un (il a servi comme Eglise à l’époque byzantine). On a souvent cru qu’il s’agissait d’une sépulture mais elle ne contient pas de tombeau. Il semblerait, mais sans aucune certitude, que le Deir soit dédié au culte du roi Obodas I déifié à sa mort.

Une chose est sûre, le site en impose.

Le Deir à Pétra

Deux bonus à Pétra

Si vous avez une journée en plus à consacrer à Pétra et si vous aimez marcher, je vous conseille la découverte des monuments du Wadi Farasa. On y accède à hauteur de la rue des façades. Le sentier monte au haut-lieu des sacrifices et redescend dans le wadi Farasa où plusieurs temples méritent la visite (tombeau du soldat romain, complexe du jardin du temple…).

Pour la demi-journée restante, la visite de Little Petra située à 8 km au nord de Pétra vaut aussi le détour pour son triclinium et sa maison peinte.

Pétra est un musée à ciel ouvert fascinant mais c’est aussi un vrai spectacle pour les yeux car où que l’on regarde, le paysage désertique, tantôt rouge, tantôt jaune, parfois multicolore, est toujours flamboyant.

Dénommée la tombe du Jardin, ce momnument était en réalité un temple, wadi Farasa, Pétra, Jordanie.

Informations pratiques

Avec qui partir ?

J’ai découvert Pétra avec Allibert Trekking à la suite d’une randonnée d’une semaine entre la réserve de Dana et Pétra.

Quand visiter Pétra ?

Le site se visite toute l’année mais la meilleure période est sans aucun doute le printemps et l’automne. Les conditions climatiques y sont les plus favorables.

Où dormir à Pétra ?

Avec Allibert Trekking, nous avons bivouaqué juste en périphérie du site de Pétra. C’est assez exceptionnel de pouvoir arriver à Pétra à pied.

Si vous cherchez plutôt un hôtel, je vous recommande :

Ces deux hôtels sont situés à la porte d’entrée du site de Pétra.

Plus d’infos sur la Jordanie : fr.visitjordan.com

Pétra
Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

2 commentaires au sujet de “Top 5 des monuments à Pétra”

  1. La Jordanie est vraiment une destination où j’adorerais aller! Merci pour cet article. Tout ce condensé de culture, c’est juste fascinant. Toute une civilisation entière à découvrir et Petra n’en est que le reflet… Magique!

    Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap