Vous êtes ici >>

Raquettes dans le Parc National du Mont-Mégantic au Québec

Le Québec, ses grandes étendues, ses températures extrêmes de -40°c l’hiver à 40°c l’été, ses grandes villes comme Montréal et Québec, ses baleines à Tadoussac, la Gaspésie… La province du Québec regorge de trésors. Lorsque l’hiver pointe le bout de son nez, on n’hésite pas à ressortir les gros manteaux et on se prépare à l’arrivée de la neige en abondance. Les premiers flocons blanchissent le paysage et c’est l’occasion de s’adonner à la randonnée en raquettes dans l’un des 24 parcs nationaux du Québec.

Un hiver au Québec

Lorsque j’habitais à Montréal, on partait souvent louer une voiture pour le week-end pour aller découvrir un coin du Québec. Arrivé depuis quelques semaines au Québec, je voulais absolument profiter des derniers mois de l’hiver pour faire un week-end raquettes. On est parti à quatre amis, à 2h30 de route de Montréal direction le Parc National du Mont-Mégantic. On a fait route pour les cantons de l’Est. Situé en plein cœur de la réserve internationale de ciel étoilé, le Parc abrite un observatoire pour observer le ciel et des kilomètres de sentiers pour le ski de fond, le ski nordique et les raquettes. Le paradis des amoureux de nature comme moi et j’espérais secrètement pouvoir y faire quelques images de ciel étoilé dénué de toute pollution lumineuse. Quelques jours avant de partir, on a réservé nos places dans une cabane au cœur du parc pour pouvoir passer le week-end loin de la ville et s’évader en pleine nature.

Le jour J est arrivé, on a pris la route et nous sommes arrivés sous une tempête de neige avec des flocons gros comme mon poing. On s’est équipé, on a chaussé les raquettes et laissé nos traces sur les chemins immaculés recouverts d’une épaisse poudreuse. La randonnée en raquettes est l’une des activités phares pour les québécois pendant l’hiver. On n’aurait raté ça pour rien au monde.

Week-end dans le Parc national du Mont-Mégantic

Le Parc national du Mont-Mégantic propose plus de 40 kms de sentiers de randonnée balisés avec différents niveaux de difficulté. Les deux points culminants du parc, le Mont Saint-Joseph et le Mont Mégantic, sont le but de bons nombre de randonneurs. Pour aujourd’hui, on décide de simplement randonner jusqu’à notre cabane pour poser les affaires, démarrer le poêle à bois et réchauffer la cabane.  On s’engouffre dans les forêts de sapins sur une couche de neige fraichement tombée qui transforme le paysage et donne encore plus l’impression d’être seul au monde. L’aventure québécoise comme on l’attend ! Les flocons finissent par cesser de tomber et nous laissent profiter du paysage incroyable. Nous n’étions en rien expert en randonnée en raquettes et force est de constater qu’on s’est tous vraiment amusés.

Peu de temps avant la tombée de la nuit, nous arrivons enfin à notre cabane. On laisse les raquettes à l’extérieur alors que les flocons eux, reprennent de plus belle leur chute sur le sol déjà largement blanchi.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Nuit Mégantique !

On récupère des buches de bois dans le petit abris à l’extérieur, allume quelques bougies laissées là et la magie commence à opérer. Il ne fait pas chaud du tout, c’est une cabane pas un chalet. On a bien fait de venir équiper correctement. Pour profiter pleinement de ces sentiers et de l’étendue du parc, on vous recommande vraiment d’y rester au moins deux jours pour vous imprégner de la quiétude des monts enneigés et surtout pour  vivre l’expérience de dormir en plein hiver au cœur du parc dans une cabane. Pour environ 35$ / nuit / personne, on a accès à un lit rustique et une cheminée à bois (qui est la bienvenue en plein hiver!) pour vous réchauffer. Le confort est spartiate mais on est là pour vivre une aventure, pas vrai ? L’expérience est unique, une vraie cabane au Canada !

On a manqué l’occasion, à notre grand regret car de fin janvier à fin mars, le parc organise des balades en raquettes aux flambeaux. Pendant deux heures, on peut randonner en pleine nuit sur un circuit facile sous une voute celeste dont vous vous souviendrez longtemps, à la seule lueur des flambeaux. Et quand on voit à quel point c’était beau en plein jour, on n’ose pas imaginer ce que ça donne de nuit.

Au sommet du Mont-Mégantic

Le lendemain, on a décidé de grimper au sommet du Mont Mégantic pour surplomber le parc, et c’est sous un grand ciel bleu qu’on découvrira émerveillé les paysages incroyables du parc. On enchaine les photos et on se pose pour simplement contempler le paysage. Le temps file au rythme des batailles de boules de neige, le vent souffle et le soleil tape fort mais la température reste fraiche avec les -20°c. On décide donc de se remettre en route et redescendre à la voiture pour faire le trajet retour vers Montréal. Un dernier coup d’œil vers le parc national dans le rétroviseur. Quel week-end !

Pour l’aspect pratique, vous pouvez louer une paire de raquettes au centre de découverte et de services dans le secteur de l’Observatoire pour environ 17$ la journée. Si vous venez d’une grande ville renseignez vous aussi dans les magasins pour louer là bas, vous pourriez faire quelques économies.

Pour plus d’informations sur le parc et les randonnées raquettes au Mont-Mégantic ou plus largement au Québec, vous pouvez consulter le site internet de Québec Original.

05

Avatar

Que je sois derrière l'objectif, en voyage, en train de surfer ou en montagne, je tâche de tirer le maximum de chaque instant.

Laisser un commentaire

233 Shares
Share via
Copy link