Vous êtes ici >>

Nouvelle glisse en Valais : woopy jump, speed riding et snowkite

Au cœur des étendues neigeuses du Valais Suisse, Passe-Voyages vous convie à la découverte de trois activités en vogue chez les amateurs de glisse et de vol libre : le woopy jump, le speed riding et le snowkite. Trois activités pour s’envoyer en l’air. Sensations garanties !

Woopy jump

Créé par Laurent de Kalbermatten, l’inventeur du parapente, le Woopy Jump est une aile d’environ 10 m² confectionnée en nylon. Elle est gonflée par deux ventilateurs électriques, alimentés par des batteries. Le pilotage est similaire à celui d’un delta-plane.

Le woopy jump, c’est se déplacer entre ciel et terre. C’est un mix entre les plaisirs du vol libre et ceux de la glisse. Le but : utiliser l’aile gonflée pour prolonger des sauts à ski et en snowboard. On décolle à presque 60 km/h et les pointes peuvent ensuite monter à 100 km/h. Pas de radar dans le coin, heureusement !

Woopyy Jump

Le Woopy Jump se pratique soit dans un Woopy Park, soit en hors-piste accompagné ou seul si vous possédez la licence. Il est possible de s’initier au woopy-jump à Grimentz dans le val d’Anniviers (Valais) dès lors qu’on est à l’aise sur une piste rouge. Avant de s’élancer dans l’air, mieux vaut être à l’aise à ski !

Réservations obligatoires auprès du woopy center : Pré de l’Oie 10 – 1853 Yvorne (tél: +41 24 466 73 67 – fax: +41 24 466 73 68 – mail: info@woopyjump.com).

Speed riding

Autre sport qui combine glisse et voile, le speed riding se rapproche davantage de la pratique du parapente. Un coup l’on ski, un coup l’on vol.
On est aujourd’hui bien loin des débuts quand les parapentistes prenaient des ailes de parachute pour skier. Aujourd’hui, c’est avec un équipement high-tech extrêmement léger  que ces skieurs des airs prennent leur envol.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Comme pour le woopy jump, il faut être bon skieur pour se lancer dans pareil aventure. Au début, on débute avec une grande voile de plus de 10 m² pour ralentir la vitesse en vol. Voler à plus de 100 km/heure pourrait avoir tendance à défriser.

Speed Riding

En Suisse, il est obligatoire d’avoir une licence de vol libre pour s’évader seul en speed riding. Dans tous les autres cas, il est obligatoire de passer par un instructeur. Christophe Lombard (Tel : +41 796 531 586) à Morgins, une des stations suisse des Portes du soleil, pourra vous initier à la pratique du speed riding.

Snow Kite
Snowkite

Le snowkite c’est la version hiver du kitesurf. La planche de surf étant remplacée dans cette discipline par un snowboard ou des skis.

Contrairement au woopy jump et au speed riding, le snowkite est davantage un sport de glisse aérotracté. Pour cette raison, on parle aussi de « cerf-volant des neiges ».
Le débutant pratique le snowkite avec la plus petite voile possible (généralement de 5 m²) sur un espace choisi pour ses qualités en aérologie. Il commence généralement la première séance sans les skis pour s’habituer à l’utilisation de l’aile. Une fois sur les skis, il débute avec des vitesses de 20 ou 30 km/h, mais peut atteindre rapidement les 70 km/h s’il est à l’aise en aérologie. Jouer avec le relief devient un pur moment de plaisir. Mais gare au vent capricieux !

Eric Chapatte, instructeur de snowkite à Champéry, une autre station suisse des Portes du Soleil pourra vous apprendre les rudiments de cette discipline.

Plus d’informations sur la région :

Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link