Vous êtes ici >>

Le jardin des pamplemousses et l’Aventure du Sucre

Situé dans la partie nord de l’île Maurice, nous avons réservé une grosse demi-journée à la visite du jardin des Pamplemousses et du musée de l’aventure du sucre. Il faut dire que les sites ne sont pas très éloignés de notre hôtel à Anse la Raie.
La matinée, nous l’avions passé sur le bord de la piscine à planifier un peu nos vacances. Pas trop quand même…

Et c’est en taxi que nous partons découvrir le jardin des pamplemousses et l’Aventure du Sucre.

Héron strié au jardin des pamplemousses

Le Jardin des Pamplemousses

Le Jardin botanique Sir Seewoosagur Ramgoolam, plus communément appelé le jardin des Pamplemousses, est l’un des sites touristiques les plus visités de l’île Maurice.

Créé par Pierre Poivre, botaniste et administrateur colonial français du XVIIIe siècle, en 1970, le jardin est un havre de paix qui plait autant aux simples promeneurs que nous sommes qu’aux férus de botanique.

Le prix de l’entrée a doublé en une semaine passant à 200 rps par personne. Mais notre taxi nous a fait bénéficier d’entrées gratuites si nous acceptions de passer par un centre commercial sans obligation d’achat. On l’a fait et on a eu nos entrées gratuites.

Jardin des Pamplemousses

« Le don d’une plante utile me paraît plus précieux que la découverte d’une mine d’or et un monument plus durable qu’une pyramide. » Bernardin de Saint-Pierre, auteur de Paul et Virginie

Le Jardin des Pamplemousses regroupe 600 espèces sur 26 hectares. Très peu de fleurs mais de nombreux arbres et plantes dont 85 variétés de palmiers au nom évocateur : palmier-bambou, palmier-crocodile, palmier-oursin, palmier-bouteille… Goyaviers royaux, teck, acajou, arbres fruitiers, fougère fine, pins de Norfolk, lotus blancs, nénuphars se découvrent aussi avec plaisir.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

On a opté pour la visite guidée d’une heure environ car il y a très peu d’indications sur les arbres. C’est un peu rapide mais ça nous a suffit.

Avant la sortie, on passe par un enclos comprenant quelques tortues géantes.

L’Aventure du sucre

A seulement 500 mètres du Jardin des Pamplemousses, l’Aventure su Sucre est une ancienne usine sucrière transformée en musée. La Guide du Routard présente le lieu comme « la visite culturelle de Maurice ». On ne tergiverse pas longtemps pour y aller.

Sur pas moins de 5000 m², le site retrace toute l’histoire de l’île Maurice à travers le sucre. On y est resté plus de deux heures mais on pourrait tout aussi bien y passer la journée tant c’est passionnant.

L'Aventure du Sucre

On y a appris que ceux sont les hollandais qui ont introduits le sucre à Maurice en 1639 dans la valley de Ferney avant que l’exploitation soit développé par les français au XVIIIe siècle. A partir de 1810, les anglais transforment Maurice comme « une colonie de plantations ».

En 1858, l’île comprend 259 sucreries en activité et il n’en reste plus que 5 aujourd’hui. La visite revient aussi sur le processus d’extraction du sucre. D’abord le broyage à l’aide des moulins, puis la clarification pour transformer le jus en sucre avant de le laisser s’évaporer, vient ensuite la cristallisation et le séchage.
On y a aussi découvert toute la variété des sucres : du demerara standard au Golden semoule fin. Et à la sortie du musée, la boutik permet d’en acheter. C’est une idée cadeau sympa. Au même endroit, on nous invite aussi à déguster du rhum. Après 4 ou 5, on rit pour rien…

Coucher de soleil à Trou aux Biches

Retour par les plages du nord

Plutôt que de rentrer à l’hôtel Marina par l’intérieur des terres, on demande au chauffeur de taxi d’emprunter la route des plages depuis la pointe aux piments. Sur la longiligne plage de Trou aux Biches, ont s’est arrêté pour regardé le soleil se coucher au loin sur l’horizon.

Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link