Vous êtes ici >>

La Costa Brava hors des sentiers battus

Pour beaucoup de monde, la Costa Brava en Catalogne rime avec plages et soleil, crème solaire et bronzage, apéro et fiesta. C’est manifestement bien loin d’être le cas partout. Au nord, la Costa Brava, littéralement la côte sauvage, a su garder ses airs de virginité en restant plus éloignée de l’urbanisation inhérente aux stations balnéaires. De Cadaqués, le fief de Dali à Llafranc, charmante station balnéaire, je me suis laissé aller à découvrir la Costa Brava à pied avec Allibert. Une vraie surprise !

Les ruelles de Cadaqués

Cadaqués, trois syllabes qui résonnent comme une œuvre dalinienne. Cette cité pittoresque aux petites maisons blanches fut à l’origine une base de soutien aux anciennes villes gréco-romaines de Roses (Rhode) et d’Empuries (Emporion), plus au sud.
Une situation exceptionnelle face à la mer à l’abri des montagnes, et pendant bien longtemps accessible que par voie maritime. Cet isolement a marqué la ville. Malgré les 5 km de baie et des plages splendides, Cadaqués n’est pas une station balnéaire. On y vient pour Dali et quasi exclusivement pour l’artiste. Il vécut à Portlligat de 1930 à la mort de Gala à deux kilomètres au nord de la ville dans une série de petites maisons de pêcheurs, les unes à côté des autres, qu’il modela comme une œuvre d’art. Depuis 1997, la maison se visite tout comme le théâtre musée de Figueres et le château de Gala Dalí de Púbol. Il est impératif de réserver !

Cadaqués
Cigogne dans le Parc del Aiguamolls de l'Empordà

A travers le Parc del Aiguamolls de l’Empordà

Nous rejoignons le Parc Natural del Aiguamolls de l’Emporda par le cap de Norfeu accessible uniquement à pied et en bateau. Il marque l’extrémité orientale des Pyrénées.
En entrant dans le parc, changement complet de décor. Les paysages arides laissent la place à une mosaïque d’écosystème dominé par les plages, lagunes, prés de pâturage, lacs et marais d’eau douce. Que l’endroit est paisible !
Hérons garde-bœufs et cigognes blanches s’observent facilement mais les ornithologues amateurs sauront appréciés les observatoires qui jalonnent le sentier pédestre. Pensez à prendre vos jumelles !

Ruines Gréco-romaiens d'Empuries

Visite des ruines Gréco-romaines d’Empúries

C’est depuis le village de Sant pere Pescador que nous arrivons au site archéologique d’Empuries par un sentier de campagne des plus bucoliques. En chemin, nous apprécions les magnifiques mas qui composent le petit hameau de Cinclaus. Certains aimeraient bien finir leur vie dans ce lieu paisible. Une retraite loin du brouhaha des grandes villes.

En entrant sur le site archéologique d’Empuries, nous faisons un saut de plus de 2000 ans en arrière. C’est au VIe siècle av J-C que les commerçants grecs, qui venaient de Phocée l’actuelle Marseille, fondèrent la cité d’Emporion (le marché en grec). La colonie se développe grâce au commerce. En 218 avant J-C, une armée romaine débarque et s’empare de la cité pour barrer le passage par les terres aux troupes carthaginoises.
Il est indispensable de prendre un guide pour pouvoir comprendre et s’imaginer ce qu’à pu être Empuries dans le passé.

Cale de Pedrosa

Saut de criques en criques jusqu’au château de Toroella de Mongrí

En quittant l’Escala, nous entrons dans le royaume des criques paradisiaques que tout bon catalan dit cale. Comme des enfants qui jouent à saute-moutons, nous allons d’une crique à une autre et ne pouvons résister à faire un plongeon dans la mer, même en ce début mai.
Il est déjà temps de quitter la cale de Pedrosa et de traverser la forêt de Montgri. Nous prenons le cap du château médiéval dressé au sommet du massif que nous atteignons après une petite côte bien raide.
Construit entre 1294 et 1301 pour surveiller les allées et venues des plaines, il n’a jamais été totalement terminé. La vue aurait pu être superbe jusqu’au îles Medes mais l’orage n’est pas loin et le ciel s’est obscurcit.

Randonnée côtière jusqu’à Llafranc

C’est par un sentier agricole dans l’intérieur des terres que nous traversons toute une série de villages pittoresques : Gualta, Palau-Sator et Pals présidé par le Torre de les Hores du XIIIe siècle. De part et d’autre du chemin, les rizières de Pals dont l’origine remonte au Xve siècle. En chemin, les mas se succèdent dont le monumental mas Can Pou de ses Garites datant du Moyen-âge.
Après Bégur, nos pas reprennent le sentier côtier à Tamariu et sa baie largement ouverte sur la Méditerranée. Encore quelques encablures avant d’atteindre le phare de Sant Sebastia puis la petite station balnéaire de Llafranc où nous savourons nos derniers tapas, jusqu’à la prochaine fois…

Port de Llafranc

Informations pratiques

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France), Feelingo (hébergements durables en France, Espagne, Portugal, Italie et Grèce) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope. Louez votre van/fourgon camping-car sur Yescapa.
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Avec qui partir ?

Cette randonnée a été réalisée avec Allibert qui propose l’itinéraire de Cadaqués à Llafranc en version accompagnée et en liberté (sans accompagnateur). Bruno Marin et ses collègues Catalans sont une mine d’informations pour qui souhaitent en savoir un peu plus sur l’itinéraire, la faune, la flore et la culture catalane. Sans hésitation, je vous conseille la formule accompagnée.

Partir en individuel

L’itinéraire est réalisable en individuel. Mais pour les mêmes raisons que le séjour en liberté, je vous conseille fortement de partir avec Bruno ou un de ses camarades catalans.

Aérien

Vueling assure 8 rotations aériennes par jour depuis Paris. Tarif intéressant. Pour trouver votre vol sec au meilleur prix, utilisez notre comparateur de billet d’avion.

Difficultés

Randonnée de difficultés moyennes avec des marches de 5 à 7h00 par jour. Le dénivelé à la montée n’excède pas 800 mètres.

Quand partir ?

Les meilleures périodes pour randonner dans le massif des Albères va d’avril à mi-juin et de septembre à fin octobre. L’été, il y fait très chaud.

Bibliographie

Plus d’informations :

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap