Vous êtes ici >>

J’ai testé le masque de ski Zeiss Bowie

Je rentre d’une semaine de ski à la Plagne, une semaine à arpenter les hors-pistes en quête de la poudreuse la plus légère et des meilleurs spots de freeride. L’occasion pour moi de tester le masque de ski Zeiss Bowie noir qui présente deux caractéristiques bien sympas de la gamme Snow Goggles : les écrans interchangeables et l’adaptateur optique flexible. C’est d’ailleurs pour cette raison que David avait présenté la gamme dans une actualité.

Le masque de ski Zeiss Bowie est dôté de verres interchangeables
Le masque de ski Zeiss Bowie est dôté de verres interchangeables

Un look sympa et un confort optimal

Zeiss est déjà bien connu des photographes équipés en Sony puisque la marque réalise les verres optiques des objectifs. Le masque Bowie est un produit 100% réalisé en Italie.

Le masque a un look dynamique et s’adapte parfaitement aux casques. Il est très agréable à porter grâce à une bonne épaisseur de mousse en velours souple.

La respirabilité est au top. Malgré des conditions météorologiques très changeantes en début et en fin de semaine (taux d’humidité, températures), jamais je n’ai eu de buée dans le masque.

Le verre « flash electric pink » pour le temps nuageux et le brouillard
Le verre « flash electric pink » pour le temps nuageux et le brouillard

2 écrans interchangeables pour le soleil et le brouillard

Le masque Bowie noir est vendu avec deux écrans interchangeables de catégorie 2 offrant une protection de 100% contre les UV afin de s’adapter aux aléas climatiques.

Le « flash electric pink » est plus adapté à une météo nuageuse, voire même le brouillard pour mieux détecter les bosses et autres ondulations du terrain. Le « Multilayer Red » est l’écran pour beau temps. Le système de clips pour changer d’écran est réellement fluide et inspire confiance dans la durée. Il ne faut pas plus de 30 secondes pour changer d’écran. L’intérêt de changer d’écran est réel. Je l’ai fait deux fois sur ma semaine pour m’adapter aux conditions.

A la Plagne, on ski en très haute altitude (plus de 3000 m), là où les réverbérations du soleil sont très fortes. Mes yeux auraient bien apprécié un écran de catégorie 3. Il m’est arrivé une fois en fin de journée d’avoir les yeux un peu fatigués par le soleil. Pour cette raison, je préconise le masque Bowie blanc qui dispose d’un écran de catégorie 3.

Sinon, la vision est nette, sans distorsion, y compris dans les angles.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Bien que les écrans soient censés protéger des rayures, Le « Multilayer Red » a reçu une belle griffe suite à ma rencontre avec une branche lors d’une session de freeride entre les conifères, sans forcément trop gêner la vision.

Le masque Zeiss Bowie a été testé pendant 6 jours de freeride à La Plagne
Le masque Zeiss Bowie a été testé pendant 6 jours de freeride à La Plagne

Adaptateur optique pour les porteurs de lunettes

Toute la gamme de lunettes de ski Snow Goggle de Zeiss, comprenant le modèle Bowie, est équipée d’un adaptateur optique flexible mis au point par Demetz Optique qui permet d’y clipser des verres de lunettes correcteurs. Il est extrêmement facile à installer et à enlever.

Adaptateur optique fabriqué par Demetz
Adaptateur optique fabriqué par Demetz

Je n’ai toutefois pas testé cet adaptateur qui nécessitait de passer chez l’opticien pour y ajouter des verres optiques. J’ai préféré skier avec mes lentilles que j’avais déjà achetées. Ceci étant dit, j’ai déjà par le passé utilisé un adaptateur optique Demetz sur une paire de lunettes de soleil. L’usage avait été concluant. Une option qui intéressera à coup sûr tous les porteurs de lunettes qui n’utilisent pas de lentilles.

Le masque Bowie est généralement vendu au prix de 209 € (prix conseillé par la marque). Vous pouvez vous le procurer auprès de notre partenaire Rue du Commerce.

- Confort
- Antibuée
- Vision nette y compris en périphérie des écrans
- Adaptateur optique qui semble performant
- Changement d’écran en quelques secondes
- Pas de verre de catégorie 3 ni 4
- Prix

Mon avis

Le masque de ski Zeiss Bowie noir est un produit haut de gamme, performant et extrêmement confortable. Il ne lui manque pour la version noir testé qu’un écran de catégorie 3 et 4 pour étendre son champ d’utilisation à la très haute montagne par très beau temps. Pour cet usage, il faudra vous tourner vers  le masque Bowie blanc qui dispose d’un écran de catégorie 3.

Plus d’infos : Zeiss

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap