Vous êtes ici >>

J’ai testé l’auberge de jeunesse Yves Robert à Paris

Au départ il y avait l’ancienne halle Pajol, un ancien bâtiment désaffecté de la SNCF. La mairie de Paris, face au manque chronique de lits, décida de se lancer dans un projet faramineux : réhabiliter les halles en les transformant en auberge de jeunesse.

Après 3 ans de travaux, les halles sont transformées en un espace de 330 lits, 103 chambres, une bibliothèque, une salle de spectacle et des commerces annexes. Une prouesse technique inaugurée le 7 novembre 2013 par Bertrand Delanoë.

Auberge Y. Robert

Quelques mois plus tard, l’auberge de jeunesse change de nom et prend celui du cinéaste français Yves Robert. Animateur mais aussi Responsable National des auberges de jeunesse au tout début de sa carrière, la mairie de Paris lui rend hommage avec ce nouveau bâtiment haut en couleur.

Une démarche durable pour un quartier en transition

Il est souvent bien beau de faire du neuf avec du vieux. Mais quand la démarche s’inscrit dans un projet durable, c’est encore mieux. Située dans un quartier en devenir, l’éco-quartier du 18ème, l’auberge de Jeunesse Yves Robert ne pouvait que s’immiscer dans un projet responsable.

Panneaux photovoltaïques sur le toit de l'auberge Y.Robert

Et ce fut chose faite. L’auberge devient dès son ouverture en mai 2013 la première auberge de jeunesse de la capitale 100% écologique. Elle reçoit même la 3ème place du concours Green Hostel lancé par Hostelling International pour récompenser la qualité des auberges dans leurs démarches vertes.

Avec 3500m² de panneaux photovoltaïques sur le toit, un jardin bio muni d’un compost et d’un récupérateur d’eau de pluie, le tri des déchets dans tout l’immeuble, l’utilisation du bois comme moyen d’isolation et le chauffage par puits canadien, l’auberge est un modèle écologique.

Auberge Y. Robert

Des chambres propres et fonctionnelles

Propreté et neuf règnent en maître. A l’intérieur les chambres sont blanches et les sommiers noirs. L’atmosphère y est détendue et calme. Les chambres peuvent accueillir jusqu’à 6 lits maximum. Pour les individuels, Il existe des chambres doubles et simples sur demande.

Auberge Y. Robert

Seul point qui peut-être vécu négativement, les fenêtres des chambres ne s’ouvrent pas. Un choix souhaité par la direction pour réguler la température de l’immeuble via le double-flux et ainsi assumer sa démarche durable. Les chambres ne disposent pas non plus de wi-fi ; seules les parties communes permettent de se connecter à internet.

Certaines chambres disposent de wc, mais la plupart les ont à l’extérieur pour plus de commodités et de gain de place.

L’auberge dispose aussi d’un bar, qui vend de l’alcool jusqu’à minuit. Il est possible d’y consommer une bière brassée dans le quartier de la goutte d’or, dans Paris même, la Léon. Il est aussi possible de gouter l’Altiplano, une bière bio certifiée commerce équitable, la première bière faite à base de quinoa.

Montmartre : Une idée de découverte à deux pas de l’auberge

Non loin de l’auberge de jeunesse, à seulement deux arrêts de métro, se trouve sûrement le quartier le plus connu de la capitale. Peintres, artistes de rue, touristes du monde entier se côtoient à Montmartre et attirent à juste titre des millions de badauds chaque année.

Quartier historique mais aussi d’art, Montmartre est à l’image de ce qu’était Paris au début du siècle.

Pour s’y imprégner, il suffit simplement de s’y promener et d’y flâner.

Montmartre à deux pas de l'auberge Y. Robert

Place du tertre, on trouve des peintres toujours prêts à tirer le portrait d’un touriste. Un peu plus loin, l’espace Dali accueille tous les amoureux du surréalisme, gratifié du titre d’empereur de Montmartre. Au détour d’une ruelle des graffeurs bombent un mur, en haut des escaliers des vendeurs à la sauvette vendent des bibelots. Montmartre est l’endroit incontournable pour faire des rencontres insolites.

Entre deux petites ruelles, il est toujours possible de profiter de cette vie parisienne, les nombreux cafés accueillent sans discontinuer les flâneurs comme le café des deux moulins, célèbre pour avoir vu passer Amélie Poulain…

D’autres idées de découverte :

  • Le Parc de la villette et ses différents jardins
  • Les Puces de St Ouen et ses 250 antiquaires
  • Pigalle et sa célèbre place
  • Le cimetière du père Lachaise

Une nuit tout confort

Si la décoration se veut sobre est minimaliste, le confort est au rendez-vous. Liseuse individuelle, prises USB, prises murales, casiers avec fermeture, douche à l’italienne, sont autant de petits détails qui permettent de se sentir bien.

Auberge Y. Robert

L’auberge de Jeunesse est située proche du collège Aimée Césaire, et de la salle multi-activités du quartier, lieu de rendez-vous prisé des jeunes. A fortiori, on pourrait croire que les animations nocturnes de la vie locale pourrait déranger, mais nullement. Le double vitrage, l’orientation des chambres, font que pour toutes les chambres orientées à l’est et à l’ouest, le bruit est imperceptible. Lles chambres de bout de couloir, plein sud avec vue sur l’esplanade et la salle de sport sont par contre plus bruyantes.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Mais peu importe, Paris est tellement plus belle la nuit…

Infos pratiques

Coordonnées

20 Esplanade Nathalie Sarraute
75018 Paris
www.hifrance.org/auberge-de-jeunesse/paris–yves-robert.html

Comment s’y rendre

Depuis la Gare de l’Est ou la Gare du Nord, jusqu’aux arrêts de métro Marx Dormoy ou La Chapelle

Prix

29.90 € la nuit avec draps fournis et petit déjeuner compris.

Autres

Il est possible pour une association, un groupe, un CE de louer les salles de réunion ou les salles de spectacle afin d’organiser des soirées.

Où manger

Les Petites gouttes, restaurant « bistrot gourmand» implanté sur l’esplanade dans l’ancienne messagerie ferroviaire. Spécialités métissées (Taco Bangkok, encornet Kaeng, tapas). www.lespetitesgouttes.com

Axel Perillat

Passionné de voyage et de grands espaces, la description du flaneur chère à Kundera semble véritablement me coller à la peau.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link