Vous êtes ici >>

Fabrice Dubesset : l’instinct blogueur et voyageur

Classé à la première place des blogs de voyage les plus influents sur le site Tourdumondiste, le blog Instinct Voyageur de Fabrice Dubesset impose le respect. A l’heure du tout numérique, le voyageur fait aujourd’hui figure de référence et son expérience est régulièrement sollicitée par les prétendants au voyage avant l’embarquement. Une expertise et une ancienneté dans le milieu qui l’ont mené petit à petit sur la voie de la professionnalisation. En 2015, il lance ainsi une nouvelle plate-forme, Instinct Blogueur, pour assister et coacher les blogueurs voyage qui souhaitent à leur tour aller plus loin. C’était l’occasion pour I-Voyages de lui poser quelques questions.

3009_Fabrice Dubesset portrait

IV : Fabrice est-ce qu’on peut dire aujourd’hui que tu es un vieux de la vieille dans l’univers du blog de voyage ?

J’imagine, 5 ans sur le net, c’est plutôt une longue période !

IV : Tout ce travail pour rester dans le top des blogs voyage les plus lus du web, est-ce que ça te laisse encore le temps de voyager ?

Moins qu’avant c’est sûr ! Mais si je voyage peut-être moins (et encore), je suis plus indépendant et cela c’est le plus important pour moi. Cela dit, depuis que j’ai le blog, je n’ai jamais aussi peu passé de temps en France car si je ne suis pas en mode voyage, je suis en mode digital nomade à l’étranger. Et puis, voyager n’est plus ma seule priorité.

IV : Tu as aussi ta chaîne YouTube « Instinct Voyageur TV ». Par rapport à du contenu textuel ou photographique, la réalisation et la diffusion d’un contenu vidéo te paraît-elle plus difficile et touche-t-elle autant de personnes que le reste de tes sites ?

Plus difficile, je ne pense pas. Mais cela demande du temps aussi. L’avantage, c’est que cela permet de passer moins de temps collé à l’écran pour écrire un article. Cela dit, je préfère le format audio avec mon podcast. Cela demande moins de temps que la vidéo je trouve.

3009_Fabrice Dubesset instinct voyageur

IV : Le blog d’Instinct Voyageur a fait des émules depuis son lancement. Quelle est ta vision du monde du blog de voyage aujourd’hui ?

Vaste question. Il est vrai que les blogs de voyage se sont multipliés depuis. Il y en a toujours eu, mais ces dernières années, beaucoup ont été crées avec des ambitions derrière. Cela va peut-être paraitre un peu étrange que je dise cela, mais à vrai dire, je suis un peu perplexe devant tous ceux qui souhaitent en faire leur boulot aujourd’hui, surtout sans avoir parfois beaucoup voyagé et donc avoir eu le temps. Par rapport à il y a 5 ans, c’est beaucoup plus difficile d’en vivre aujourd’hui. Cela va demander plus de temps et de travail. Internet ne cesse de se professionnaliser, tout devient plus complexe et donc, cela nécessite plus de compétences, de temps et d’argent. Je pense qu’il y a d’autres moyens plus facile d’allier voyage et argent/temps.

IV : Avec Kalagan, tu as développé un autre portail : Instinct Blogueur. Est-ce que tu peux nous le présenter ?

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Instinct Blogueur a deux buts : proposer un blog clef en main et aider les blogueurs installés à passer à la vitesse supérieur grâce à notre audit.

3009_Instinct Blogueur

IV : Penses-tu que l’ère du blog de voyage doit passer par une professionnalisation, que ce soit dans la création de contenu ou l’aspect technique ?

Cela dépend des ambitions de chacun. Mais pour celui qui veut aller plus loin et veut en faire vraiment un business, je ne vois pas trop comment il peut échapper à cela. Donc, oui, à partir d’un moment, il faut investir un peu, voire beaucoup. Quelle entreprise n’investit pas, surtout au début ? Certaines s’endettent sur plusieurs années. Pour la création de contenu, c’est différent. Car si tout une équipe écrit régulièrement, le blog devient un magazine, un pure player. Et là, on perd l’identité et le branding personnel attaché au blog. D’ailleurs, ce n’est plus un blog de voyage dans le sens d’un blog perso.

IV : Récemment Loic Le Meur, figure du blogging francophone, annonçait la mort des blogs. Comment as-tu réagi à cette déclaration radicale alors que ton projet va dans le sens opposé ?

Je ne savais pas pour la déclaration, mais rien de neuf sous le soleil, j’ai déjà lu cela plein de fois. Il y a une certaine réalité. Mais le problème n’est pas vraiment la plateforme , le blog. C’est une tendance générale qui veut que les médias sociaux deviennent plus présents. Moins de monde utilisent Google pour une recherche. Un blog, c’est juste l’outil, la plateforme. Mais l’essence et le but qui est derrière, communiquer son message à des inconnus, est un phénomène de fond. Seule la forme change.

3009_Fabrice Dubesset nomade digital

IV : Puisqu’on parle d’avenir, penses-tu que l’instinct des voyageurs de demain sera le même que celui d’il y a quinze ans, quand tu t’es lancé dans cette aventure ?

A la base, le désir est toujours le même : découvrir le monde et aller voir ailleurs. De nos jours, on voyage très connecté. C’est parfois trop, car je trouve que le voyage est souvent moins intense. Quand j’ai commencé à voyager il y a 15 ans, internet était peu présent, tout au plus, tu regardais tes mails de temps en temps. De nos jours, dans une auberge de jeunesse, la communication est en partie tuée par la multiplication de ces nez collés à leurs écrans.

Ressources

Sites web : Instinct Voyageur & Instinct Blogueur

Chaîne YouTube : Instinct Voyageur TV

Facebook : Instinct Voyageur

Avatar

Voyageur touche-à-tout et autodidacte, je réalise le montage des vidéos du blog et rédige régulièrement ses actualités.

1 commentaire au sujet de « Fabrice Dubesset : l’instinct blogueur et voyageur »

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap