Vous êtes ici >>

Cuzco, vallée sacrée, Machu Picchu et Amazonie

Cuzco, le nombril Inca

21 juin. Ancienne capitale Inca, la ville de Cuzco est aujourd’hui un imbroglio architectural hispano-inca. Les épais murs incas servent de fondations aux bâtiments hispaniques. Au nord-est de la place des Armes, la rue Hatunrumiyoc est connue pour sa pierre inca à douze faces.

Cathédrale de Cuzco

Lors de notre passage, la ville est en ébullition avec les préparatifs de l’Inti Raymi, la fête du soleil. Les défilés d’écoles et associations vont bon train. L’ambiance est festive. Feux d’artifice et pétards clôturent les soirées.

Vallée Sacrée

22 juin. Nous prenons la route de la vallée sacrée qui regorge de ruines et vestiges Incas.

Chinchero

Le village, que les Incas considérés comme le lieu de naissance de l’arc-en-ciel, est situé à 28 km de Cusco. Il contrôlait l’accès vers la vallée sacrée. Les habitants vivent toujours dans les maisons de leurs ancêtres et pratiquent le troc.
L’intérieur de l’église coloniale est particulièrement intéressant pour ses représentations indiennes du christianisme.

Moray

Les terrasses de Moray étagées comme un amphithéâtre étaient des laboratoires afin de déterminer les conditions optimales pour chaque culture.
Etonnant d’apprendre que déjà à cette époque l’homme cherchait à dompter la nature.

Salines de Maras

Les salines de Maras

Les Salines de Maras, à proximité de la rivière Urubamba, sont constituées de milliers de bacs de sel étincelants sous le soleil. Depuis l’époque inca, les conditions d’extraction n’ont pas changé. Nous les traversons à pied. C’est un site incroyable. Une vraie bonne surprise.

Ollantaytambo

C’est le dernier site de la vallée sacrée que nous visitons. Ollantaytambo est une forteresse inca qui garde l’entrée de la vallée sacrée. C’est l’un des seuls vestiges de l’architecture urbaine inca avec ses constructions à usage astronomique, administratif, religieux, résidentiel et agricole.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope. Louez votre van/fourgon camping-car sur Yescapa.
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Machu Picchu, la cité perdue des Incas

23 juin. Tôt le matin, nous prenons le train à destination du Machu Picchu depuis la gare d’Ollantaytambo. La voie ferrée suite le rio Urubamba qui s’enfonce vers le bassin amazonien.

Le Machu Picchu est une ancienne cité inca du XVe siècle, perchée sur un promontoire rocheux qui unit les monts Machu Picchu et Huayna Picchu sur le versant oriental des Andes centrales. Depuis 1983, le site est sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Machu Picchu

Il pleut toute la journée lors de notre passage. Je ne sais pas si c’est d’en avoir tellement entendu parlé mais le site du Machu Picchu ne m’émeut pas plus que ça. Tant pis !

Inti Raymi, la fête du soleil

24 juin. Inti Raymi, la fête du soleil Inca, est à l’origine, une cérémonie religieuse inca en l’honneur de l’Inti, dieu soleil. Il marque le solstice d’hiver dans les pays andins de l’hémisphère Sud. Le centre de la cérémonie est la forteresse de Sacsayhuamán près de Cuzco, le 24 juin de chaque année. Un brin touristique et pas très au point du point de vue de l’organisation. On ne comprend rien à ce qui est prononcé et les radios remises à l’entrée censées nous transmettrent en direct la cérémonie dans lma langue de notre choix ne fait que grésiller. De jolies photos à faire néanmoins.

Les manifestations gratuites qui ont lieu dans la ville à cette occasion valent davantage le détour. Elles montrent à quelle point l’Inti Raymi est une fête populaire chez les péruviens de Cuzco et des alentours.

Inti Raymi
Tamarin

Amazonie : sur le Madre de Dios

25 au 27 juin. Après un vol pour Puerto Maldonado sur les rives du Madre de Rios, nous empruntons une pirogue à moteur pour rejoindre l’Ecoamazonia lodge à deux heures de là.
L’après-midi, nous partons pour une courte balade sur l’île aux singes qui fait face au lodge. Atèle et différentes variétés de tamarins se laissent observer facilement.
Le soir, nous allons débusquer les caïmans sur les rives du fleuve. Pas franchement facile comme exercice !

Le lendemain, enfilons nos botes pour une longue marche en forêt qui se perd entre les arbres. En chemin, observation de la canopée depuis un mirador perché au milieu des cimes et observation de la faune amazonienne : caïmans, tortues, héron vert, araignées, tamarins et autres bestioles au nom inconnu. Le jaguar nous laissera une belle empreinte mais n’a pas voulu montrer son pelage tacheté.

Vol pour Lima avant de prendre la direction de la Cordillère Blanche.


Voyage au Pérou réalisé avec Club Aventure, spécialiste des randonnées et voyages d’aventures à travers le monde

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap