Vous êtes ici >>

Balade à vélo dans la forêt de Compiègne de château en château

Pendant deux jours, je me suis baladé à vélo dans la forêt de Compiègne dans l’Oise du château de Compiègne à celui de Pierrefonds en passant par de petits villages charmants. Cette balade bucolique à vélo, j’aurais pu la faire en 3 heures (32 km, D+ et D- 80 m) mais j’ai choisi de lui consacrer deux journées afin de prendre de temps pour les visites et la découverte. Retour sur ces deux journées à vélo dans la forêt de Compiègne où le fil conducteur a été de prendre le temps pour savourer l’instant présent. Carpe diem…

Téléchargez la trace GPS

Compiègne et son château

Avant de démarrer ma balade à vélo dans la forêt de Compiègne, je visite le château de Compiègne et me promène à pied dans son jardin.

Ancienne résidence royale et impériale, l’actuel château de Compiègne a été construit par Louis XV et Louis XVI, puis réaménagé sous Napoléon Ier et Napoléon III. C’était un haut-lieu de la vie de cour où l’exercice du pouvoir était toujours de mise.

La façade du château n’est pas le côté le plus impressionnant du château. La partie donnant sur le parc n’a que deux niveaux et son avant-corps central dispose d’un fronton sans décor ? Tout l’intérêt du château de Compiègne est à l’intérieur de son enceinte.

Prendre le temps pour savourer l’instant présent

J’ai pris le temps de visiter l’appartement de l’Empereur puis celui de l’Impératrice. Et là, c’est la claque. On entre dans l’intimité des lieux de vie de l’Empereur et de l’Impératrice. Les pièces ont été reconstituées et restaurées avec du mobilier d’époque de type premier Empire. Les différents salons se succèdent. A chacun d’eux, c’est un florilège de couleurs qui donnent vie aux pièces. Il suffit de fermer les yeux pour s’imaginer des scènes de la cours. Je poursuis ma découverte du château de Compiègne par la visite du musée de l’Impératrice puis le musée national de la voiture.

Mais c’est à vélo que je quitte le château de Compiègne en descendant l’avenue Royale, son hippodrome et ses maisons bourgeoises. Au carrefour Royal, je m’enfonce dans la forêt de Compiègne par la piste cyclable qui part à droite. La forêt domaniale est elle aussi une création royale. Je comprends mieux tous ces carrefours gigantesques au sein même de la forêt.

Saint-Jean-aux-bois

Après 13 km, la véloroute passe en bordure du village de Saint-Jean-aux-Bois. La visite est incontournable et je pèse mes mots. De par sa situation géographique, c’est un ancien village de bûcherons.

Une fois passée la porte fortifiée et son pont levis. Je pose le vélo et poursuis ma visite à pied à travers la rue des abbesses et ses maisons basses fleuries qui semblent tout droit sorties d’un film romantique. Je débouche sur le porche de l’ancienne ferme de l’abbaye, rue du Couvent puis sur l’Abbaye Notre-Dame-et-Saint-Jean-Baptiste et sa salle Capitulaire.

J’enfourche à nouveau le vélo en direction de Pierrefonds situé à seulement 6 km de là.

Pierrefonds et son château

Arrivé à Pierrefonds, je commence par m’attabler au restaurant du Chalet du Lac. Il y a foule, ça me change de ce matin. Depuis ma table, j’ai vu sur un château mais il ne s’agit pas du château de Compiègne que je suis venu visiter mais du château de Jonval appartenant à un milliardaire russe.

Le ventre plein, je monte à vélo au château de Pierrefonds. De style renaissance, ses extérieurs en imposent. Construit à la fin du XIV° siècle par le duc Louis d’Orléans, le château est démantelé au XVIIe. Napoléon III décide de confier sa reconstruction à l’architecte Eugène Viollet-le-Duc qui s’attèle à lui donner une silhouette de château parfait. Et c’est diablement réussi pour les extérieurs qui possèdent les caractéristiques des ouvrages défensifs du Moyen Âge. Le style troubadour sied parfaitement au château de Compiègne.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France), Feelingo (hébergements durables en France, Espagne, Portugal, Italie et Grèce) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope. Louez votre van/fourgon camping-car sur Yescapa.
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Après la mort d’Eugène Viollet-le-Duc, son gendre, Maurice Ouradou, poursuit un temps la reconstruction du château sans toutefois l’achever. Une des particularités intéressantes du château, c’est de constater les endroits inachevés.

La visite terminée, je pars rejoindre mon hébergement pour m’installer et prendre une douche. Je dors dans une cabane de hobbit au camping de Pierrefonds. Le soir venu, Gilles, ami, auteur sur le blog et originaire de la région, me rejoint. Nous partons manger dans le centre de Pierrefonds. La soirée s’étire. Le temps semble ne plus avoir d’importance.

De Pierrefonds à Vieux-Moulin

Le jour suivant, je pars tardivement de ma cabane de hobbit. Là encore, je me suis cru dans une autre époque, sur une autre planète. J’enfourche mon vélo et pénètre à nouveau dans la forêt de Compiègne par la piste cyclable. Je m’arrête souvent pour écouter le chant des oiseaux, regarder les fourmis qui s’activent. Prendre le temps est un luxe que ne m’étais pas octroyer depuis longtemps. Que c’est agréable !

C’est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d’enrichissement perpétuel (Jacques Vicart)

Me voilà Vieux-Moulin. Le village dominé par le mont Saint-Mard s’étire dans le vallon du ru de Berne. S’il n’a pas le charme pittoresque de Saint-Jean-aux-Bois, il reste tout à fait agréable à traverser. L’église Saint-Mellon, inscrite aux Monuments Historiques, mérite une visite. Et comme j’ai du temps, je fais un détour jusqu’aux étangs de Saint-Pierre pour aller voir le Pavillon de l’impératrice Eugénie, œuvre de l’architecte Victor Grisart, lui aussi inscrit au monument historique.

Midi est passé. Je m’arrête au restaurant de l’auberge du Mont Saint-Mard. Quelle bonne idée, excellente cuisine !

L’après-midi, je rejoins tranquillement Compiègne en chantonnant la plupart du temps. Il n’y a pas grand monde sur la piste cyclable, je peux me permettre de massacrer les standards de la chanson française. A Compiègne, une fois le vélo récupéré par le loueur, je pars me balader dans le cœur de la ville en suivant la balade pédestre proposée par le dépliant de l’Office de Tourisme de Compiègne qui permet de découvrir l’essentiel de la ville en deux heures.

Mon voyage dans l’Oise n’est pas terminé. Prochaine étape le château de Chantilly.

Informations pratiques – Balade à vélo dans la forêt de Compiègne

Comment s’y rendre ?

Compiègne est facilement accessible en train TER de Paris. Depuis Lille, la voiture s’avère plus pratique pour éviter de passer par Paris.

Où louer un vélo ?

Bob Ebike loue des vélos depuis son point de location à Chantilly et les livre aussi dans toute l’Oise. Il est venu me déposer et récupérer un vélo électrique à Compiègne. Vélo en bon état. Equipe sympathique et à l’heure.

Où dormir ?

Pierrefonds propose une multitude d’hébergement. J’ai dormi dans une cabane de hobbit au camping de Pierrefonds. Il y a d’autres hébergements possibles. Parmi eux, un appartement vintage pour 2 à 4 personnes avec vue sur le château de Pierrefonds et la chambre d’hôtes Il était une fois.

Où Manger ?

  • Le chalet du Lac est une institution à Pierrefonds. Situé en bordure du lac de Pierrefonds, le restaurant propose une cuisine traditionnelle française et un menu du marché. Toujours à Pierrefonds, le Triskell propose de bonnes crêpes bretonnes.
  • A Vieux-Moulin, l’auberge du Mont Saint-Mard propose les grands classiques de la cuisine française

Plus d’informations

Le portail Oise Tourisme offre de nombreuses informations pour préparer votre week-end, séjour ou voyage dans l’Oise.

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap