Vous êtes ici >>

5 activités à faire dans le sud de la Thaïlande

Le Pays du Sourire, c’est comme ça que les amoureux de la Thaïlande résument le pays et ils ont bien raison. L’ex Royaume du Siam, c’est aussi une foison d’activités et d’expériences uniques à vivre avec intensité. Voici 5  activités à faire dans le sud de la Thaïlande.

 

Les conditions d'entrée en Thaïlande

1  – Massage, spa et bien-être à Phuket

En évoquant le sud de la Thaïlande on imagine du sable blanc, des lagons et une végétation exotique. Certes, ici sont les bords de mer les plus esthétiques de l’Asie du Sud-Est, mais c’est aussi une destination qui à la particularité d’avoir fait du bien-être une activité à part entière. Un art de vivre dû à une longue tradition des massages. Bien-être, spa et massages sont les savoir-faire faciles à trouver à Phuket dans toutes les gammes de standing. En Thaïlande, l’art du massage est enseigné dans les écoles de médecine. On comprend pourquoi des salons se trouvent à chaque coin de rue et au bout de chaque plage ou presque. L’origine des massages thaïlandais viendrait de l’environnement direct du Bouddha 2500 ans avant notre ère (Quand même !). Le massage thaïlandais est basé sur la circulation des énergies dans le corps. Pour ça, on peut utiliser tous les dynamismes de traitement. Des plus  softs aux plus dynamiques.

Spa montage avec personnage dans le spa du Slate Phuket hotel
Dans le centre de spa du Slate Phuket hotel

À Patong, l’un des principaux centres urbains de Phuket, vous trouverez toutes ces gammes de  savoir-faire. Etant donné les prix bas des prestations de massage quand on les compare aux salons en Europe, il ne faut pas hésiter à monter en gamme. Pour ma part, je conseille deux adresses :

  • La plus accessible par le prix est en plein cœur de la ville de Patong. Au Deevana Patong Resort & Spa on peut s’offrir deux heures de silence et de prise en main par des doigts de fée qui régénèrent de toutes activités même les plus sportives. Après ça, on peut finir l’après-midi sur les bords de l’une des piscines de l’hôtel avant d’aller par exemple déguster des satays sur le night market voisin. Tout ça est en soit  une expérience typique à vivre à Phuket.
  • Plus haut de gamme, dans le nord de l’île, l’hôtel Slate Phuket est un 5 étoiles qui a la particularité d’avoir misé sur une décoration qui fait la part belle au style industriel. En réalité, c’est l’histoire même des lieux, puisqu’il s’agit d’une ancienne exploitation d’étain. J’aime beaucoup ce recyclage esthétique jusque dans les détails des couverts du restaurant. Ceux-ci sont aux formes de clés à molette.
Spa du Slate Phuket hotel
Bâtiments et jardin du centre de soin du Slate Phuket hotel

En termes de bien-être, spa et massage, le Slate Phuket offre probablement les prestations les plus abouties qu’il soit. Son programme Kru Wellness est proche d’une thérapie puisqu’il s’agit de cures allant jusqu’à 14 jours avec consultation d’un médecin traitant sur place. On peut déjà se contenter d’une ou deux heures de massage pour profiter des bienfait.

Cerise sur le gâteau, l’emplacement du Slate Phuket est plutôt idyllique : les pieds dans le sable au bord de l’eau et à deux pas du Parc National de Sirinat qui est connu pour sa mangrove et ses spots de nidification des tortues marines. J’aime beaucoup cet endroit !

Côté pratique, le Slate Phuket est à 3,5Km de l’Aéroport international de Phuket. Magie de l’Asie, les couloirs aériens dédiés empêchent toutes nuisances sonores quand on bulle sur les bords d’une des 3 piscines du resort.

Tee-shirt I Love Phuket
Dans les rues de Patong à Phuket

2 – Snorkeling à Koh Phi Phi

Toujours depuis Phuket, à l’ouest de l’île, on peut  embarquer au Rassada Harbour sur l’un des nombreux ferries pour rejoindre les îles de la Mer d’Andaman. Ici les transports maritimes sont nombreux et fluides. Même avec étape, il y a toujours un bateau pour aller sur n’importe quelle île si petite soit-elle. Aujourd’hui, nous embarquons pour l’archipel de Koh Phi Phi. Il faut savoir qu’il se trouve à égale distance entre Phuket et Krabi sa province de rattachement et d’où les liaisons sont possibles aussi.

L’archipel de Phi Phi c’est deux îles principales : Koh Phi, Phi Don qui est la plus grande est habitée et c’est là où votre bateau va accoster. Koh Phi Phi Le, est la plus sauvage. Elle est classée réserve naturelle et c’est ici que se trouve la fameuse crique de Maya Bay. Cette baie cachée par des falaises posées en cercle et découverte par Leonardo Di Caprio et Guillaume Canet dans le film de Danny Boyle :  La Plage.

Bateaux longtail sur plage de Maya Bay à Koh Phi Phi
L’archipel de Ko Phi Phi et ses bateaux longtails ici sur la fameuse plage de Maya Bay

Evidemment, l’endroit a souffert d’une sur-fréquentation devenue néfaste pour la nature et pour l’œil humain. Pas drôle de voir ces dizaines de couples en voyage de noce faire tous la même photo sur les proues des bateaux échoués sur la fameuse plage.

Depuis quelques temps, les autorités on réagit et contrôlent l’accès. Avec le temps, les fonds marins deviennent plus clairs et semblent franchement se régénérer. Il était temps ! Une aubaine pour les amateurs de snorkeling. Maya Bay devrait réouvrir en 2021. Affaire à suivre…

On peut louer un long bateau à moteur. Ceux avec un arbre à came très long et qu’on appelle long tail. Pour quelques centines de baths, il vous promènera un peu partout et s’arrêtera dans les meilleurs spots pour une plongée snorkeling.

Deux personnages en snorkling à Koh Phi Phi Le
Ko Phi Phi  est réputé pour ses spots de snorkling. Ici autour de l’île Hin Klang

Je conseille de demander à votre pilote à se rendre dès la première heure sur Koh Maï Phaï (ou Bamboo Island). Koh Maï Phaï est plutôt un atoll de sable entouré d’une couronne corallienne de 50 mètres. Les poissons y sont très actifs tôt le matin et nul risque d’y croiser de gros bateaux.

Au retour, il faut  plonger autour du rocher d’Hin Klang dans l’un des plus beaux spots de snorkeling d’Asie (même si je ne les connais pas tous). Peu de courant, donc des fonds clairs et des cavités aux formes d’arches qui sont aux pieds des falaises. Sous l’eau les bancs de poissons clowns sont innombrables sur fonds d’anémones qui se dandinent tranquille… Tout ce qui est beau sous l’eau semble être ici. C’est l’extase !

Vous aimeriez plonger en Thaïlande dans l’un des sites les plus appréciés ? Allez lire notre article sur la plongée sous-marine à Koh Tao dans le golfe de Thaïlande.

3 – Canoë et kayak dans la Baie de Phang Nga

La Baie de Phang Nga est connue pour ses reliefs rocheux qui sortent de l’eau. Notamment le fameux rocher Kao Tapu haut de 20 mètres et aussi appelé le Rocher James Bond puisque vu dans le film L’Homme au Pistolet d’Or tourné en 1974.

Même si l’endroit est assez fréquenté, j’aime me souvenir qu’avant le tournage, vivaient ici seulement des sous-ethnies de pêcheurs nomades. Aujourd’hui il y a aussi des touristes, mais la baie de Phang Nga est suffisamment grande pour ne pas souffrir d’agoraphobie. Il y a encore beaucoup de villages flottants où les Thaï vivent de la pêche et veillent au grain ! La particularité de l’endroit et que le bateau est le seul moyen pour se déplacer partout. Un coin idéal pour les amateurs de canoë et kayak de mer.

Kao Tapu appelé Le rocher James Bond dans baie de Krabi
Le rocher Kao Tapu appelé le rocher James Bond

Si vous choisissez bien votre prestataires avant votre voyage, vous pouvez réellement voir un maximum d’endroits dans cette province de Krabi très étendue.

Comptez 600 baths la demi-journée. Pour ma part, j’ai testé l’activité au départ de  Krabi Town, mais je me suis promis de refaire un voyage dédié à la Baie de Phang Nga avec pour seul moyen de locomotion le canoë ou le kayak de mer. C’est une expérience très douce que de s’enfoncer silencieusement dans la mangrove ou sous la végétation pour surprendre gibbons et macaques. Avec une telle embarcation, on peut aussi découvrir des criques et des plages désertes que les bateaux ne peuvent approcher. Pour les amateurs d’escalade, le kayak est aussi le seul moyen d’atteindre des parois recherchées.

Un accessoire indispensable à prévoir : un bidon étanche pour entreposer votre téléphone et tout objet qui n’aime pas l’eau.

Canoë kayak de mer autour du rocher James Bond, Kao Tapu
Canoë-kayak de mer autour de l’île James Bond et du rocher Kao Tapu

4 – Surf sur les plages de Khao Lak

Toujours dans le sud de la Thaïlande, au nord de la province de Phang Nga, Khao Lak est situé entre Bangkok et Phuket. C’est un arrêt à prévoir lors d’un voyage vers le sud de la Thaïlande. Assez facile à envisager si vous arrivez d’Europe depuis Bangkok et que vôtre destination est le sud de la Thaïlande.

Si vous êtes amateur de surf, il faut vraiment vous y arrêter ! Les spots y sont fameux et beaucoup de surfeurs australiens ou californiens ont élu domicile ici. La saison optimale pour faire du surf à Khao Lak est plutôt étendue, puisqu’elle va de mai à octobre.

Surfeur sur plage de Kao Lak
Surfeur sur les grandes plages aux environs de Khao Lak

Pour les connaisseurs, les beach breaks offrent des vagues gauches ou droites. Beaucoup de spots sont réputés adaptés aux débutants, mais attention tout de même. Surfer à Khao Lak peut être dangereux si on ne fait pas attention aux courants. Préférez louer une planches dans un club (les paillotes pour ça sont très nombreuses). Si comme moi vous aimez le surf, mais pas que, Khao Lak a la particularité d’avoir des restaurants « gargottes-paillotes »  typiquement thaïlandaises. Pour quelques centaines de baths, on peut déguster une langouste sortie des filets des pêcheurs du coin.

Conseil de voyageur : commencer à chercher votre coin de paradis à partir du kilomètres 5 au sud de l’entrée du Parc national Kao Lak Lam Ru.

Pour prendre des cours de surf, Pakarang Surf School vous permettra de vous initier avec un instructeur.

Pour les prévisions météo et les conditions de surf, le site web surf-forecast en français est très pratique

Plage Parc National Kao Lak Lam Ru.
Plage des environs de Khao Lak et du Parc National Khao Lak Lam Ru.

5 – Visite du Phuket Elephant Sanctuary

L’éléphant en Thaïlande est l’animal emblématique du pays. Même avant les fondation du royaume du Siam, l’éléphant a toujours été présent dans cette partie du monde. À l’état sauvage ou aux côtés de l’homme.

Il est certain que pendant des années, beaucoup d’abus ont été commis au nom de  la distraction des touristes. Aujourd’hui le gouvernement Thaïlandais semble vouloir sincèrement inverser la situation. ll a lancé un plan d’envergure et inscrit sur le long terme la lutte contre les mauvais traitements,  les abandons et les traitements brutaux passifs à l’égard de l’éléphant. (Deux adultes assis dans des sièges de bois ou de métal pendant des heures sur le dos d’un éléphant est un traitement brutal passif). D’ailleurs, l’activité  » elephant trekking  » qu’on voyait proposer un peu partout semble disparaitre des programmes de loisirs. Je vous avais déjà parlé de ce sujet qui me tient à cœur dans mon article 5 camps pour mieux respecter l’éléphant en Thaïlande.

Mahout et son éléphant vue de dessus
Au Phuket Elephant Sanctuary, un éléphant et son mahout vus depuis les passerelles qui parsèment le le parc

C’est d’ailleurs dans ce sens que le Phuket Elephant Sanctuary a été créé. Le jour de ma visite, je reconnais que j’ai été surpris par l’ampleur de la procédure pour passer une journée ici. Celle-ci débute dans des locaux urbains sans charmes pour s’inscrire. Ensuite sont formés les groupes de visiteurs qui partent en pick-up pour le site même du Phuket Elephant Sanctuary à quelques kilomètres.

Une fois sur place, quel étonnement de voir des passerelles métalliques à une dizaine de mètres au-dessus de la forêt ! Il s’agit bien d’un refuge bienveillant pour le pachyderme. On ne monte pas sur le dos de l’éléphant même pour le temps d’une photo. vous serez toujours à bonne distance : 20 à 30 mètres des pachydermes. Croyez moi, ça reste impressionnant ! Une forme de respect mutuel s’installe entre les hommes et les animaux.

Touristes sur passerelle au Phuket Elephant Sanctuary
Touristes sur l’une des passerelles du Phuket Elephant Sanctuary

Le sanctuaire à été crée pour assurer des retraites paisibles à ces animaux souvent sauvés de cirques ou de fermes peu scrupuleuses en terme du droit et de bien-être animal.

On peut passer la journée au Phuket Elephant Sanctuary. En plus des commodités habituelles (restaurant, gift and craft shops… ), vous commencerez par regarder un film de 15 mn pour vous montrer ce qu’est un mauvais traitement sur l’animal et les conséquences tout au long de sa vie. Les visites se font donc par petits groupes accompagnés de bénévoles soigneurs et professionnels. Beaucoup de jeunes vétérinaires francophones officient ici. Ils ne comptent par leur temps pour vous expliquer tout sur l’animal. Les passerelles servent à évoluer dans le parc tout en contemplant les pachydermes paisibles en contre-bas avec leur mahout (accompagnateur de l’éléphant. Le même pour toute la vie. Ici, il est seulement là pour veiller au bien être de notre ami mastodonte).

Il faut savoir qu’une éléphant qui a passé des décennies en captivité (de surcroit dans ce mauvaises conditions) est bien incapable de se débrouiller seul dans la nature. D’où cet accompagnement bienveillant.

Logo Phuket Elephant Sanctuary, fond blanc
Logo du Phuket Elephant Sancuary

Je suis formel, en visitant le Phuket Elephant Sanctuary, vous aidez  au bon traitement de l’animal et à l’amélioration de sa condition de vie.

À propos du Phuket elephant Sanctuary, attention, le centre serait victime de son succès et d’autres adresses pas aussi bien intentionnées utilisent à tort leur logo pour vous mettre en confiance (et ensuite sur le dos d’un éléphant). Renseignez vous bien.

Informations pratiques, sud de la Thaïlande

Le site officiel de l’Office National du Tourisme de Thaïlande est une bonne source pour préparer son voyage.

Se rendre en Thaïlande

Les compagnies aériennes Air France, Singapore Airlines et Qatar Airways proposent des vols sur Bangkok et Phuket au départ de Paris et de la province. Pour trouver votre vol, utilisez notre comparateur.

Recherchez votre billet d'avion

 

Plus besoin de visa pour les voyages de moins de 45 jours en Thaïlande. Le visa touristique reste valable pour les séjours de moins de 60 jours ainsi que le Special Tourist Visa (STV) pour les séjours jusqu’à 90 jours. Ce dernier peut-être prolongé deux fois, ce qui le rend très intéressant pour les nomades digitaux ou les tribus souhaitant profiter de tout l’été en Thaïlande.

Avec qui partir en Thaïlande ?

Directours, Climats du Monde, Asia ou encore Shanti Travel pourront vous organiser selon vos envies vos vacances sur mesure en Thaïlande. Sur place, Easia Travel, Asiajetet Asian Trails pourront aussi vous concocter le voyage de vos rêves.

Où dormir ?

À Koh Phi Phi Don

En sortant du bateau, tout un tas de prestataires vous propose des hôtels aussi bien les uns que les autres. J’ai testé le Cobble Beach Hotel. Accueil parfait et prix raisonnables. Le plus et pas des moindres : une superbe vue sur la mer et l’archipel depuis les chambres.

Les luxueux bungalows du Phi Phi island Village Beach Resort de l’autre côté de l’île sont retirés et parfait pour une immersion dans la nature.

Autre établissement à recommander à Koh Phi Phi Don, le Zeavola Resort.

A Krabi et Koh Lanta

Pour vous installer du côté de Krabi, le Phula Bay A Ritz Carlton Reserve à Tab Kaek Beach et profiter des nombreuses activités et d’un service aux petits soins. Autre adresse fortement recommandée, l’Anana Ecological Resort Krabi pour son aspect eco-friendly.

À Koh Lanta (province de Krabi) si on veut vraiment se faire plaisir avec un hôtel haut de gamme, je conseille le très connu par les amateurs du genre  : Pimalaï Resort & Spa. malgré son succès, rien n’y est ostentatoire. J’apprécie cet hôtel si haut de gamme soit-il car, il est vraiment en harmonie avec la nature environnante et luxuriante de l’île. Les gongs bouddhistes en forme de cloche posés sur la piscine à débordement ont fait la une de plusieurs magazines de voyage. Vous allez reconnaitre. Dans cette hôtel, j’ai été parfaitement conseillé pour faire de la plongée sous-marine avec bouteilles dans les environs. Ils connaissent parfaitement les meilleurs spots sur toute la province de Krabi. N’hésitez pas à vous renseigner à la réception.

Baie de Koh Lanta depuis le Pimalai Resort and Spa
Dans province de Krabi, sur l’île de Koh Lanta la Baie de Pimalaï vue depuis l’hôtel Pimalaï Resort and Spa,

A Phuket

Vers le  sud de l’île, sur la côté ouest, le Bandara Villas Phuket propose des chambres sur 2 étages. Elles ont toutes une piscine et une superbe vue sur la plage et la baie d’Ao Yon. Le soir, les barbecues de seafood les pieds dans le sable sont…féerique.

A Khao Lak

Je conseille l’Eden Beach Resort &  Spa. Ici aussi ont peut s’offrir un traitement spa de grande qualité. Face à vous vous aurez la mer d’Andaman et derrière, la luxuriante végétation exotique de la région. Les toits en feuillages séchés des petits bâtiments donnent de suite un air de vacances tropicales.

Koh Pha-Ngan, le repère des nomades digitaux

Pour ceux qui veulent allez plus loin en Thaïlande et surtout rester plus longtemps, un nouveau phénomène semble voir le jour dans le Golf de Thaïlande sur l’île de Koh Phan Kgan non loin de Koh Samui. L’île devient la Mecque des nomades digitaux. Ici des agents vous trouvent une location longue durée dans une communauté sympathique de gens tout comme vous qui ont choisi ce mode de vie. Traders, YouTubers, éditeurs…, bloqués sur l’île à cause des premiers confinements liés à la pandémie de Covid-19, y sont restés pour continuer à vivre de leurs activités professionnelles.

Quels livres de voyage ?

Côté guides de voyage, je vous conseille les classiques mais ô combien précieux Lonely Planet (plus nature) ou Guide Vert (plus culture), Guide du Routard et Petit Futé (généraliste). Sinon, les nomades digitaux apprécieront sans doute la lecture de Guide de Survie pour s’installer en Thaïlande.

Un livre à emporter. à découvrir ou à relire partout dans le pays : la Plage d’Alex Garland bien plus détaillé que le film.

Canoë kayak de mer autour du rocher James Bond, Kao Tapu
Gil Giuglio

Photographe depuis l'ère argentique, j'enrichis mes reportages par le texte. Revenir plusieurs fois sur une même région est à mon sens la seule façon d'en saisir l'essentiel. Peu importe le nombre de miles parcourus, les plateaux de l'Aubrac restent aussi exotiques que Kangaroos Island, South Australia.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap