Vous êtes ici >>

A la Valette, sur les traces des chevaliers de Malte

Les passionnés de vieilles pierres, de culture et d’histoire sont à la fête à la Valette, capitale de Malte. A moins de trois heures de Paris, elle foisonne de portes d’entrée vers un riche passé fortement marqué par les chevaliers de Malte. Sélection.

Vue panoramique de la Valette © viewingmalta.com
Vue panoramique de la Valette depuis la mer © viewingmalta.com

 

Heureux passagers des bateaux de croisière, qui découvrent la Valette sous son plus bel angle. Toute en calcaire couleur de miel doré issu de l’archipel, elle déploie sa ceinture de fortifications sur un éperon rocheux dressé à l’entrée de Grand Harbor. Sur les rives de ce port naturel formé de plusieurs anses se concentre la partie la plus urbanisée de l’archipel, autour de la capitale et de ses sœurs, qui lui font face, les « Trois Cités » (Vittoriosa, Cospicua et Isla).

Ruelles de Vittoriosa ©clengellé
Ruelles du quartier des chevaliers, à Vittoriosa ©clengellé

Vittoriosa : le quartier des chevaliers de Malte

Vittoriosa (Birgù en maltais), à quelques minutes en bateau-navette de la Valette, est le point de départ idéal pour une balade culturelle et historique sur les traces des chevaliers. C’est en effet dans ce bourg médiéval qu’ils se sont installés, en 1530. Dans les ruelles étroites du «  quartier des chevaliers » (Collachio), où le linge sèche aux fenêtres des hautes maisons en pierre blonde, des bandes de gamins jouent au pied des couvents édifiés par les religieux de l’ordre, les « auberges des langues », et des anciens palais des chevaliers les plus fortunés. Les façades des auberges d’Auvergne, de Provence, d’Angleterre, en particulier, ont toujours belle allure.

Fort San Angelo © Mario Galea/viewingmalta.com
Le fort San Angelo à Vittoriosa © Mario Galea/viewingmalta.com

Le fort Saint Angelo, élément d’un important système défensif, a été le premier siège de l’ordre dans l’archipel avant de devenir le quartier général de la Royal Navy lors de la colonisation de Malte par l’empire britannique (1815 à 1964). Sous les remparts, à 15 mètres sous terre, courent de longs souterrains avec des abris aménagés pour héberger la population lors de la dernière guerre. Le musée Malte en guerre propose leur visite. Le Musée maritime, installé dans l’ancienne imposante boulangerie de la Royal Navy, expose quant à lui des maquettes de bateaux à vapeur propres à faire surgir l’image du ténébreux héros de BD Corto Maltese.

La Valette : la splendeur des chevaliers

En 1566, après avoir repoussé non sans mal les Ottomans, les chevaliers ont fondé la Valette, première ville européenne conçue sur un plan militaire. A l’intérieur de ses hauts remparts, les rues se croisent à angle droit et jouent les montagnes russes en dévalant la pente vers la mer de part et d’autre de la presqu’île. Les chevaliers y sont restés plus de deux cent-cinquante ans. Tirant parti de la situation privilégiée de Malte à la croisée des routes maritimes, ils ont vécu dans une grande richesse, attirant les meilleurs artistes et artisans.

Co-cathédrale © viewingmalta.com
La co-cathédrale Saint-Jean, une des chefs-d’œuvre de l’art baroque © viewingmalta.com

Témoin de cet âge d’or, la splendeur baroque de la co-cathédrale Saint-Jean, église conventuelle de l’ordre érigée au 17e siècle. Entre autres merveilles, les murs de ses huit chapelles sont entièrement sculptés et recouverts d’or et le sol est composé de 400 dalles funéraires en marqueterie de marbre. Elle abrite en outre deux toiles du Caravage. Le cadre parfait pour les concerts de musique baroque qui y sont accueillis sous ses voûtes peintes (lire encadré).

Festival international des arts de Malte
Un des spectacles (« Pendulum Choir ») du Festival international des arts de Malte 2015, au pied de la porte monumentale de la Valette ©clengellé

Des festivals toute l’année

La capitale maltaise jouit d’un climat très doux en hiver et se visite agréablement hors saison. Parmi les moments à privilégier : les festivals. La future capitale européenne de la culture en 2018 en accueille plusieurs dans l’année, du Festival de musique baroque, en janvier, à la Nuit Blanche, en octobre. Le plus tendance : le Festival international des arts de Malte. Cette manifestation, qui se déroule dans plusieurs sites de la Valette et des Trois Cités par les belles soirées de juillet, généralement en plein air,  se propose de rendre accessible au plus grand nombre le meilleur de la création contemporaine en musique et en danse. Spectacles de début et de fin de festival gratuits.

Plus d’informations : http://maltaartsfestival.org

Théâtre Manuel © viewingmalta.com
Le théâtre Manuel, à la Valette, chef-d’œuvre baroque © viewingmalta.com

Un riche patrimoine culturel et architectural

Le théâtre Manuel, bâti en 1731, a lui aussi traversé le temps avec ses dorures, ses velours et son étonnante voûte en trompe l’œil. Cette salle de 600 places se caractérise en outre par sa parfaite acoustique, due à la présence sous la scène d’un réservoir d’eau de pluie. La magnificence de l’ordre se révèle également au palais des Grands Maîtres, qui abrite des tapisseries des Gobelins en lin et soie du 17e siècle sur le thème des Indes. Le vaste héritage des chevaliers comprend aussi plusieurs jardins d’agrément en terrasse, dont ceux du Haut-Barraca, qui offrent un large panorama sur les Trois Cités et Grand Harbour.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Cultura.
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France), Feelingo (hébergements durables en France, Espagne, Portugal, Italie et Grèce) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope. Louez votre van/fourgon camping-car sur Yescapa (30 € de réduction avec le code FALLFORFUN22 si vous réservez en octobre).
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Façades bow-windows ©clengellé
Les façades couvertes de bow-windows, véritable signature de la Valette et de Malte ©clengellé

Les Anglais, qui ont préservé ce patrimoine, ont aussi laissé leur marque à travers des édifices comme la cathédrale Saint-Paul, de 1838. Elle est aussi perceptible à travers le style des cabines téléphoniques et de certaines devantures ou encore des balcons de bois fermés ocre ou verts, mélanges de bow-window et de moucharabieh, accrochés à profusion  aux façades.

Parlement ©clengellé
Le nouveau parlement de Malte, construit par l’architecte Renzo Piano en pierre de Gozo ©clengellé

Dans Republic Street, longue artère principale qui traverse la presqu’île dans sa longueur, un pont a été jeté entre le passé et le présent avec la rénovation par Renzo Piano de la porte monumentale de la citadelle, encadrée de deux escaliers monumentaux grimpant vers les remparts. Il est également l’architecte, dans la même zone, du parlement et de l’opéra. L’ensemble remettant à l’honneur la pierre locale. Un peu plus loin s’élève l’auberge de Provence. Elle abrite le Musée national d’archéologie, mémoire de la très ancienne et riche histoire de Malte, habitée dès 5 000 ans avant notre ère. On peut notamment y admirer d’étonnantes figurines à tête triangulaire plus anciennes que celles des Cyclades ou encore des objets provenant de temples mégalithiques. Incitation à plonger encore plus avant dans le riche passé du pays…

Informations pratiques

Office de tourisme : visitmalta.com

Guide : « Malte », collection Guides Evasion, édition Hachette

Y aller : en hiver, vols directs hebdomadaires depuis Paris-Orly (Air Malta) ; en été, vols quotidiens depuis Paris-Orly et CDG (plusieurs compagnies). Pour trouver votre billet d’avion au meilleur prix, utilisez le comparateur de vols I-Voyages.

Bonnes adresses

  • Corinthia Palace Hotel, 5 étoiles dans une villa du 19e siècle d’un quartier résidentiel avec SPA et piscines couverte et découverte. Navettes gratuites vers les sites touristiques (environ 15 min de l’aéroport et 10 min de la Valette). A partir de 96 € pour 1 personne en PDJ. www.corinthia.com/hotels/malta/palace-hotel-and-spa/
  • Michael’s Restaurant, gastro servant une cuisine traditionnelle maltaise goûteuse et généreuse www.michaelsinvalletta.com/
  • The Bridge Bar, club de jazz fréquenté par les Maltais, avec terrasse débordant sur les marches des escaliers et les remparts. 258, Saint Ursula Street, la Valette (près de Victoria Gate). Tél +356 7947 4227 Facebook/Bridge bar valletta

En savoir plus sur les chevaliers : www.orderofmalta.int/ (pages traduites en français)

Journaliste indépendante, je suis curieuse, passionnée de voyages, j'aime partir à la découverte du patrimoine culturel et des merveilles de la nature.

0 commentaire au sujet de « A la Valette, sur les traces des chevaliers de Malte »

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap