Vous êtes ici >>

Lötschental : la vallée des Tschäggättä

Direction le Lötschental avec cinq amis blogueurs en utilisant les transports en commun. D’abord par le train, jusqu’à la gare de Gopenstein, puis en empruntant le car postal jusqu’à notre terminus, Fafleralp. C’est la sixième fois que je viens dans le canton du Valais en Suisse et la première dans la vallée du Lötschental. Il paraît qu’elle est peuplée de monstres hideux. Allons y jeter un œil…

Vallée du Lötschental, bel écrin de nature

Lötschental : une vallée, des villages, des montagnes

Encadrée par les sommets majestueux de l’Oberland bernois et des Alpes valaisannes, la vallée du Lötschental s’étire langoureusement sur près de 30 km de long. Quatre villages la composent : Ferden, Kippel, Wiler et Blatten. Les belles façades en bois, noircies par le soleil et recouvertes de dalles de pierre complètent cette belle carte postale helvétique.

On vient ici pour se ressourcer avec la nature. L’été, c’est le paradis de la randonnée pédestre grâce à ses 200 km de sentiers balisés et du VTT. Il suffit de marcher 20 minutes jusqu’au lac de Grundsee pour être totalement au cœur de la nature. Je vous invite à télécharger l’application Lötschental pour découvrir de nouvelle randonnée (Applestore Google Play) et disposer de tout un tas de service sur la vallée.

Le chemin des légendes, qui va de la Lauchernalp à la Fafleralp est un autre grand classique. Dix légendes différentes transportent le randonneur dans le monde des mythes. Tiens, nous revoilà sur cette histoire de monstres. Il faut en avoir le cœur net.

Hôtel Fafleralp, le choix de Charlie Chaplin

Hôtel Fafleralp : là où Chaplin aimait aller…

L’hôtel Fafleralp se situe dans un écrin de verdure dans le fond de la vallée du Lötschental. Confortable, fonctionnel, boisé, intimiste, l’accueil y est aussi simple et enjoué. On se sent comme à la maison. Le restaurant propose des viandes locales divinement tendres et une fondue des plus savoureuses. « Rien n’est plus beau que la Fafleralp », écrivait voici cinquante ans Charlie Chaplin, dans le livre d’or de l’hôtel de la Fafleralp. Je ne sais pas si j’ai dormi dans sa chambre mais j’ai apprécié les lieux tout comme lui.

La tradition des Tschäggättä

Ça y est le mot est lâché par un villageois. Les Tschäggätta sont les monstres locaux. Qui sont-ils ? Ces personnages effrayants couverts de fourrure et portant des masques grimaçants envahissent les rues des villages du Lötschental entre la fête catholique de la Chandeleur et le « Gigiszischtag » (mardi gras).

En journée et en soirée, ces créatures sauvages effraient tous ceux qui ont l’audace de ne pas rester chez eux. Derrière les masques et cette tradition folklorique se cachent aujourd’hui hommes, femmes et enfants. « il n’y a pas de fumée sans feu » dit le dicton. Qui sont les Tschäggätta ? Les origines de cette tradition sont plus qu’incertaines. La première hypothèse explique que ce sont des brigands déguisés pour voler d’autres habitants de la vallée sans être reconnu. Pour d’autres, les Tschäggätta ont été créés par l’Eglise pour lutter contrer les mauvais esprits. En entretenant la présence du diable dans les villages, l’Eglise renforçait ainsi la croyance de ses paroissiens. Aujourd’hui, les origines des Tschäggätta se sont perdues dans la nuit des temps.

En ce début d’été, pas de Tschäggätta en vue hormis sur les murs des maisons. Une façon d’exorciser le mal ?

Confection de son Tschäggättä

Faire son propre masque

Il est même possible de confectionner son propre masque Tschäggätta. Thomas Werlen, sculpteur à Ferden, nous accueille dans son atelier et nous mets face à un établi. Il faut alors creuser, triturer, raboter et poncer une pièce de bois. Plus le Tschäggätta est laid, plus il est réussi ! Ça tombe bien car je ne suis pas très doué.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Sur demande et pour des groupes de 5 à 20 personnes, Thomas, peut aussi vous accueillir. Contactez pour cela Lötschental Tourismus.

Pendant le carnaval, un concours de masque désigne le meilleur sculpteur sur bois. ça ne sera pas moi, c’est une certitude !

Non, ce n'est pas mon Tschäggättä !

Informations pratiques

Y aller

En voiture

  • Accès depuis l’autoroute nord (D) (CH) – Bâle, Berne, Zurich : Autoroute direction Berne, Interlaken jusqu’à Spiez – Route principale jusqu’à Kandersteg – direction « Autoverlad » Lötschberg – Goppenstein, Ferden, Kippel, Wiler, Blatten.
  • Accès depuis l’ouest (F) – Genève, Lausanne, Chamonix : Autoroute Genève, Lausanne jusqu’à Siders (Sierre) – Route principale jusqu’à Steg – direction « Autoverlad » Lötschberg – Goppenstein, Ferden, Kippel, Wiler, Blatten

En transport en commun

Train touristique du Lötschberg de Berne ou de Brigue jusqu’à Goppenstein, puis car postal n°19 jusqu’à Fafleralp. Très facile à utiliser, pourquoi s’en priver ?

Où dormir et manger ?

L’hôtel Fafleralp bien entendu pour dormir et manger. C’est testé et on valide !

Plus d’informations

Merci à mes camarades de voyage pour la bonne humeur du blogtrip : Maïder, Cédric, Nicolas, Julien et Jérémy.

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap