Vous êtes ici >>

Lisbonne : Sept collines à visiter à pied

Sept c’est le nombre sacré de l’harmonie des mondes .C’est celui des sept merveilles de la planète, des péchés capitaux, des sacrements, des jours de la semaine .C’est encore le nombre des collines qui entourent Jérusalem, Rome ou qui constituent Lisbonne. Sept collines dans lesquelles s’entortille la capitale portugaise .Le Tage se trace un chemin avant d’aller se perdre dans l’océan Atlantique qui borde le pays.

Visiter Lisbonne est une affaire de flânerie, une espèce de randonnée urbaine .Mais n’allez pas croire que c’est de tout repos .Ici rien n’est tout à fait plat. Ce qui oblige à arpenter la ville à petits pas, le nez en l’air, et l’humeur badine. Le promeneur sillonne la capitale en traversant ses vieux quartiers par ses ruelles, ses escaliers, ses rues pavées qui enjambent les collines. A chaque étape des places et des squares fleuris offrent des vues panoramiques.

Lisbonne - Crédit photo : Peter Curbishley

Depuis les hauteurs de Sainte Catherine  on domine une grande partie de la cité aux maisons de couleurs ocre, bleue, rose ou blanche .Lieu de rendez vous de la jeunesse lisboète l’esplanade fait face au « Christ Roi », une gigantesque statue érigée pour remercier Dieu d’avoir épargné le pays pendant la seconde guerre mondiale. Le monument est, en réalité, un modèle réduit du Christ rédempteur de Rio de Janeiro. Un ascenseur permet d’accéder au sommet sur la terrasse.

Au loin, se détache le pont du 25 avril, ex pont Salazar qui symbolise la chute du dictateur, après la révolution des œillets, en 1974.

De son centre ancien aux docks de Belém, Lisbonne compte des quartiers multiples et divers. Autant de villages dans la ville.

Crédit photo : Dalbera

Point de départ des grandes découvertes Belém et le monastère de Jeronimos de pur style manuélin. Autre quartier, La Baixa  (ville basse) qui s’étire du Rossio au Tage, avec la “Principale Real », avenue distinguée aux chics boutiques d’antiquaires et galeries d’exposition. On rejoint la ville haute avec un  ascenseur de style Eiffel, construit en 1902. Il donne accès à un bar restaurant face à une des plus belles vues panoramiques de la ville.

Graca et Alfama sont le coeur et l’âme de la vieille ville et les quartiers les plus attachants. Deux monuments emblématiques se détachent du paysage : la Se Patriarcal, une des plus anciennes cathédrales du pays construite au XIIième siècle à la place de la grande mosquée, et le Castelo de Sao Jorge, une forteresse bâtie sur la plus haute colline de la ville.
Cité dans la cité, l’Alfama est le lieu le plus pittoresque de la capitale avec ses couleurs, ses odeurs ses bruits en particulier le matin, à l’heure du marché. Là, encore plus qu’ailleurs, le sol est recouvert  de ces petits paves noirs et blancs qui font les empedrados.

Crédit photo : Jose Manuel - Office de Tourisme du Portugal

La nuit tombée, la vie se déplace du coté de la Bairo Alto, centre de la vie branchée lisboète .C ‘est la  qu’il faut se poser, la qu’il faut entendre le Fado .C’est le chant de la douleur de l’exil, de l’appel du large .Un chant immortalisé par Amalia Rodriguez (1920  1999).

Il s’écoute dans l’obscurité devant un verre de vinho verde. On aime ou on n’aime pas .Mais c’est en quelque sorte, un passage oblige. Lisbonne, c’est aussi ça.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Crédit photo : Jose Manuel - Office de Tourisme du Portugal
Informations pratiques

Renseignements

Office de tourisme:135  bd Haussmann 75 008 Paris
www.visitportugal.com

Yaller :

Air
Compagnie nationale TAP Air Portugal
www.flytap.fr

Air France
www.airfrance.com

Plusieurs vols par jour au départ de Paris et de province

Fer
TGV jusqu’à Irun, puis train de nuit jusqu’à Lisbonne.

Route
Comptez un peu plus de 10 heures pour parcourir  les 2000 km de Paris à Lisbonne.

Crédit photo de présentation : Antonio Sachetti – Office de Tourisme du Portugal

Jean-Paul Combe

2 commentaires au sujet de “Lisbonne : Sept collines à visiter à pied”

  1. J\’ajouterai que pour découvrir cette magnifique ville qu\’est Lisboa sous un aspect absolument local, nous recommandons chaudement les deux jeunes guides de l\’association \"Lisbonne âme et secrets\". Habituellement enclins à l\’exploration en solo, ils sont parvenus à nous réconcilier avec les visites guidées : discours passionnant, axé autant sur le présent que l\’histoire, itinéraires bien pensés, lieux visités pour le moins inattendus, taille réduite du groupe de visite, un gage de personnalisation des conseils.

    Répondre
  2. AME et SECRETS = bande d’amateurs sans scrupules de tarifer 20€ sans qualité de service et surtout sans respecter ses Clients! Ayant parcouru Lisbonne ‘Baixa et Alfama le 12 août 2015, nous pouvons vous assurer que notre guide Simona d’Ame et Secrets (une Italienne qui ne parlait pas un Français fluide) n’avait que très peu d’empathie, ses commentaires étaient du style “vous découvrirez par vous -même!”. Pour les bonnes adresses, c’étaient du style la première patisserie que vous voyez là est la meilleure du coin pour les Pasteis de Nata.
    Voici mon propos émis sur Tripadvisor http://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g189158-d2306112-r311961424-Lisbonne_Ame_Secrets-Lisbon_Lisbon_District_Central_Portugal.html#

    AME et SECRETS: A FUIR, choississez des professionnels si vous ne désirez pas être décus et si vous avez le malheur de l’écrire de vous faire injurier!

    Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link