Vous êtes ici >>

Voyage dans l’Ennedi

Quelles destinations sahariennes ?

Automne 2011. Les possibilités de tourisme au Sahara sont bien maigres. La Mauritanie, le sud algérien, la Libye, Le Niger et le nord Mali sont fermés. Le sud tunisien et le sud égyptien n’ont plus la côte depuis les révolutions arabes. Reste le sud du Maroc. Sans lui porter offense, difficile à comparer avec le Sahara profond du Hoggar, des Ajjers ou de l’Akakus.

Caravane de dromadaires dans l'Ennedi

Jusqu’à ce que Maurice Freund, patron charismatique de Point-Afrique, sorte de son chapeau magique une destination oubliée des sahariens : le nord du Tchad. Pour nombre d’entre-eux, les mots « Tibesti » et « Ennedi » sonnaient comme de vieux souvenirs presque oubliés. Tel un hypnotiseur, Point-Afrique efface les pertes de mémoire et remet le Tchad au goût du jour grâce à trois rotations vers Faya Largeau.
Des vols qui vont permettre de proposer des voyages moins chers et plus courts en réduisant les trajets d’approche pour le désert.

Avant le départ, je commande le Petit Futé Tchad. C’est un des rares guides sur le pays.

Voici la carte de notre itinéraire :

Et la sécurité ?

A l’heure où j’écris ses pages, il n’y a pas d’implantation d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) au Tchad. Plusieurs raisons :

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • le Tchad est éloigné des bases d’AQMI et les pistes tchadiennes en mauvaises états ne favorisent pas les entrées et les sorties rapides des terroristes,
  • les Toubou, peuple saharien du nord du Tchad, ont toujours montré leur défiance vis-à-vis des arabes, des Touareg et plus généralement des étrangers. Alors AQMI, vous voyez…
  • Depuis 1986 et le conflit tchado-libyen, la force militaire française Epervier est basée à Faya Largeau. Avec près de 1000 hommes, quatre avions de chasse, quatre hélicoptères et trente-deux engins blindés, la force de frappe n’attire pas vraiment AQMI dans les parages.

 

Ennedi

Les zones de mines résultant des années de guerre entre le Tchad et la Libye sont bien ciblées et les années de guerre civiles se sont achevées en janvier 2010 par un rapprochement diplomatique entre le Tchad et le Soudan. Toutes les conditions ou presque sont réunies pour réouvrir un tourisme jusque là condamné à des visites épisodiques.

Premiers vols charters pour Faya Largeau

22 février 2012. C’est la date du premier vol touristique qui atterrit à Faya Largeau, oasis de 9 000 habitants, chef lieu de la région du Borkou. J’y étais ainsi que 130 autres passagers. Le vol fait une première escale à Constantine en Algérie. Changement de personnels en cabine. L’équipage est grecque.

Plein de kérosène à l'aéroport d'Abéché

Deuxième escale à Abéché au Tchad pour refaire le plein de kérosène avant de quitter l’aéroport de Faya Largeau. En effet, celui-ci n’est pour le moment pas équipé pour faire le plein de carburant et l’armée française présente sur place a refusé d’en prêter à Point-Afrique.
Après deux escales et une attente de 3h00 dans l’avion sur le tarmac d’Abéché, l’avion d’Air Méditerranée se pose sur la piste de Faya Largeau. La nuit est presque là, de gros nuages de sable virevoltent dans l’air et l’avion a failli ne pas se poser par manque de visibilité. Il s’en est fallu de peu pour que l’avion ne décolle même pas de Paris si l’on en croit les révélations du magazine Marianne dans son article Tchad : un avion bien gênant… pour la France ?

Aéroport de Faya Largeau

Une cinquantaine de personnes nous accueillent dont Maurice Freund de Point-Afrique et Abdelrassoul Aboubakar, ministre tchadien de l’Artisanat et du tourisme. L’armée Tchadienne et française sont là.

Une fois les poignées de mains passées, c’est la queue pour les formalités douanières. Quatre douaniers sont assis derrière une table sur laquelle trône une carapace de tortue. Quatre stylos, un seul tampon tout neuf puisqu’aucun passeport n’a été tamponné jusqu’à maintenant à Faya Largeau. Je passe rapidement. Ça y est, je suis au Tchad.

Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

1 commentaire au sujet de « Voyage dans l’Ennedi »

  1. Pour accéder à a palette d’offres de vols pas cher vers les destinations sahariennes, c’est très simple! vous pouvez réserver l’un des vols charter en destination d’une ville voisine qui puis prendre un vol intérieur qui coûte pas cher.

    Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link