Vous êtes ici >>

J’ai testé l’hôtel La Signoria (5*) à Calvi

A l’occasion d’un séjour en Corse, j’ai testé l’hôtel-spa La Signoria, un hôtel de luxe 5* de la chaîne Relais&Châteaux situé aux portes de Calvi, où j’ai passé deux nuits. Autant le dire d’emblée, j’ai adoré cette parenthèse enchantée durant laquelle félicité rime avec volupté. Aucune fausse note.

Le meilleur moment de la journée, en ce qui me concerne, c’est le petit déjeuner. Là, sur la terrasse du restaurant de La Signoria, je suis aux anges. Une vue magnifique s’offre à moi : par-delà la forêt de Bonifato s’égrènent les sommets de la montagne corse, dont le monte Grosso et le Capo a Dente,  à un peu plus de 2000 m.

EXT_46

La Signoria Le buffet-0003

Et surtout, j’ai eu bien du mal à ne pas dévaliser le buffet. C’est simple, tout me fait envie. Depuis les pains –incroyablement bons– jusqu’à la charcuterie, coppa, lonzo et autres prizzutus en passant par les tomes de brebis et chèvres frais signés par les meilleurs fromagers de l’île, Ottavi ou Pierruci par exemple. Le miel est divin, les confitures délicatement parfumées.

La Signoria, une oasis de luxe

L’excellence en tous points est le maître mot de cet hôtel de charme cinq étoiles. Il est situé à mi-chemin entre l’aéroport et la ville de Calvi. Comme chaque client, j’ai été accueilli à la descente d’avion. En quelques minutes, je me suis retrouvé dans une oasis de luxe au cœur d’une agréable petite pinède, ceinturée par les vignes. D’ailleurs, auparavant c’était un domaine viticole. Le dernier propriétaire avant la transformation en hôtel a été la famille Michelin.

vuedeboutbalcon

Mais la Signoria a toujours été la Signoria, une magnifique bâtisse du XVIIIe. Depuis son acquisition en 1986, son propriétaire Jean-Baptiste Ceccaldi l’a enjolivée et agrandie tout en veillant farouchement à lui conserver son caractère. Ses couleurs aussi : des tons ocres, chaleureux, qui se fondent dans la végétation.

Ma chambre se trouve à l’étage d’une construction annexe que j’aurais jurée ancienne. C’est une « suite demeure », plus grande que les chambres standard mais pas autant que les suites ou suites familiales, avec un dressing, un grand coin salon. La salle de bain, tout de marbre, comporte et douche et baignoire. Le balcon est vaste, suffisamment pour accueillir table et fauteuils où je m’installe en étirant les jambes. Durant ces deux jours, je m’y plais d’autant plus qu’il n’y a pas de vis-à-vis.

CHAMBRE_18_1

C’est le cas partout. Et bien sûr dans ces luxueuses villas, des « casettas » en pierre sèche dont le style rappelle les maisons de bergers. Chacune est dotée d’une piscine privée. Pour ma part, ça ne m’a guère manqué : la belle piscine de l’hôtel, aux dimensions respectables de 15 x 6 m, fait amplement mon affaire. Et puis le jacuzzi voisin, dans la construction qui lui est dédiée, m’a impressionné tant il est grand : un diamètre d’une bonne dizaine de mètres.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Spa bio et gemme de soins « Made in Maquis »

L’hôtel de luxe La Signoria dispose d’un magnifique spa bio, baptisé Casanera, avec six cabines de soins, hammam, sauna et jacuzzi. Pour les besoins de la cause, Marie Ceccaldi, l’épouse du propriétaire, a développé au fur et à mesure une ligne spécifique de produits cosmétiques.

Tout est 100% bio, fait à la main. Il faut dire qu’elle a de qui tenir : sa maman est une pionnière dans le domaine de la formulation cosmétique naturelle. Et son arrière-grand-mère a été une guérisseuse confectionnant des remèdes à base de plantes.

La Signoria Le SPA-0041

Héritière de ce savoir, Marie Ceccaldi a créé au fil des années une large gamme de soins en puisant dans l’herbier corse. D’où le sous-titre « Made in Maquis » donné à sa marque. Elle fait la part belle à l’immortelle, une plante endémique en Corse qui possède de multiples propriétés, mais aussi à la myrte, au ciste…

De fil en aiguille, la marque Casanera s’est beaucoup étoffée : baumes, savons, huiles, bougies… Même du parfum, depuis peu. Elle a plusieurs boutiques, en Corse mais aussi sur le continent, et est présente au Bon Marché à Paris.

Un vrai zinc, avec distributeur d’absinthe

Cependant, j’ai encore préféré me baigner en mer. La Signoria est alliée à une plage privée, à trois kilomètres, à l’entrée de Calvi. Comme j’ai du mal à me souvenir des horaires de navette, une voiture de l’hôtel m’y amène à la demande. Là, sans bourse délier (mais ce n’est pas le cas en juillet-août), j’ai droit à un parasol, une serviette et une chaise longue. Pour me changer, j’ai à ma disposition une grande cabine avec douche à l’intérieur du restaurant. Aussi confortable que commode, me suis-je dit.

IMG_0314

En fin de journée, de retour à La Signoria, je fais un crochet au bar de jardin. Baptisé Sinibaldi, car tout ici porte un nom, c’est un endroit que j’aime beaucoup. Peut-être son allure de salon vaguement oriental ? Le style est difficile à cerner.

Lounge bar trophy (16)

Le patron de l’hôtel de charme adore chiner et courir les brocanteurs. Provenant d’horizons très divers, ses trouvailles vont décorer autant les chambres –aucune n’est pareille à une autre– que les restaurants ou la réception. Et ici trône un magnifique comptoir comme je n’en ai jamais vu. Datant de la fin du XIXe, c’est un vrai zinc aux lignes élégantes. Pour faire bonne mesure, il est équipé d’un distributeur d’absinthe.

A la fin du week-end, ce n’est pas sans regret que je quitte cet endroit hors du temps. Je n’y sens bien. Le personnel est nombreux comme il sied dans un établissement de grand luxe, prévenant sans pour autant se montrer envahissant. Tout ceci me donne plus l’impression d’être dans une maison d’amis qu’à l’hôtel.

Lounge bar trophy (40)

 


  • situation enviable dans un grand parc de trois hectares

  • un superbe spa avec sauna, hammam et jacuzzi

  • décoration luxueuse dans le style méditerranéen

  • raffinement de la cuisine (deux restaurants dans l’hôtel, un à la plage privée)

  • équipements (salle de fitness, une chambre pour se changer lorsqu’on a déjà libéré la sienne et bien sûr wifi partout y compris au bord de la piscine)

  • l’accès à la plage privée



  • la proximité de l’aéroport (mais au plus fort de la saison touristique, il n’y a qu’une douzaine de mouvements d’avion par jour et aucun vol de nuit)

Informations pratiques

Y aller

La compagnie ASL Airlines  vient d’ouvrir une ligne Paris CDG – Calvi avec une rotation effectuée avec un Boeing 737 chaque vendredi et chaque dimanche jusqu’au 18 septembre 2016. A partir de 59€ l’aller simple, bagage compris et taxes incluses.

Héritière de l’Aéropostale, la compagnie française ASL Airlines dispose d’une flotte de 15 avions, destinés tant aux vols touristiques ou d’affaires qu’au fret. Elle emploie près de 450 personnes.

Avatar

Journaliste venant de la presse régionale, maintenant je ne fais plus que ce que j'aime. C'est simple, non ?

1 commentaire au sujet de « J’ai testé l’hôtel La Signoria (5*) à Calvi »

Laisser un commentaire

Share via
Copy link