Vous êtes ici >>

Sommet du Teide

Le 9 mai

C’est donc à 4h du matin que le réveil sonne. Nous allons gravir les 460 m de dénivelé qui nous restent pour atteindre le sommet.

Après un bon petit déjeuner, c’est par un temps glacial que nous entamons la montée à la lumière de nos frontales sous un magnifique plafond étoilé. Le jour se lève petit à petit et nous atteignons le sommet où le vent refroidit encore la température. L’horizon commence à rougeoyer, puis l’astre du jour émerge de la mer de nuages.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Comme hier, l’ombre du Teide est projetée, cette fois juste sur l’ile de la Gomera. Nous découvrons aussi le cratère d’où les fumeroles et l’odeur de soufre nous rappellent que le volcan est encore actif.

Nous ne nous éternisons pas, malgré le magnifique panorama et entamons la descente. Nous pouvons cette fois voir le chemin qui est taillé dans une coulée de lave. Après une bonne boisson chaude au refuge, nous poursuivons vers le bas en nous offrant une petite course sur les chemins sinueux.

Nous arrivons rapidement sur la montana blanca et les oeufs du Teide avant de retrouver les véhicules après 1300 m de dégringolade. La vue sur le Teide est complètement dégagée et le ‘toit’ de l’Espagne se découpe sur un magnifique ciel bleu. Nous reprenons la route vers Callao Salvaje et passons la nuit à l’hôtel Callao Garden.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap