Vous êtes ici >>

Roadtrip en Laponie : Le Finnmark au bout du volant

Dans le nord de la Norvège dans la région du Finnmark, j’ai réalisé un roadtrip en Laponie. Un voyage de 15 jours qui a débuté par un petit trek de 3 jours sur les hauts plateaux du Finnmark et qui s’est poursuivi par un roadtrip de 11 jours. Coup de projecteur sur mes coups de cœur.

 

Les peintures rupestres d’Alta

A peine atterri à Alta, nous commençons notre découverte du Finnmark par les peintures rupestres d’Alta. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le site regroupe plus de 6 000 peintures et gravures rupestres datant de 2 000 à 7 000 ans. Les motifs retracent des scènes de vie des chasseurs et pêcheurs de l’époque. Les sites étant en plein air, de nombreuses peintures sont très peu visibles à l’œil nu.

peintures rupestres Alta

Pour faciliter la découverte des lieux, des peintures près du musée ont été restaurées avec soin pour que le visiteur puisse bien se représenter ce que pouvait être les peintures à cette époque. Je conseille l’audio-guide en français.

J’ai beaucoup apprécié la visite. Hjemmeluft (c’est le nom du site ouvert au public en norvégien) se situe à 6 km au sud ouest de la ville le long de la nationale 6. On peut aussi y accéder en bus par la ligne 140 (100 couronnes aller-retour).

Parlement Sami de Karasjok

Chez les Samis à Karasjok

Karasjok est la capitale du peuple Sami. C’est pour nous une ville étape. On se balade dans la ville. On y découvre la plus vieille égalise du Finnmark datant de 1807 mais surtout, nous visitons le parlement Sami. Ouvert au public, des visites sont organisées tous les jours en anglais. Une découverte réellement intéressante bien loin de l’image folklorique des Samis (plus d’infos sur ce sujet). D’ailleurs, je déconseille la visite du parc Sápmi qui s’apparente plus à un parc d’attraction.

Roadtrip en Laponie

Varanger : la piste aux oiseaux

La péninsule de Varanger n’est à ma connaissance dans aucun guide de voyage francophone. Elle est pourtant bien connue des pêcheurs et des ornithologues pour leurs grands intérêts dans leur domaine respectif. C’est pour observer et photographier l’avifaune que nous sommes allés à Varanger. Nous n’avons pas été déçus et y sommes restés 5 jours. Ekkerøy, Vadsø, Hornøya, Nesseby ou encore Vardø sont des spots extraordinaires pour les oiseaux marins et l’observation du renne. La ville de Vardø est aussi une destination très intéressante pour le street-art.

Macareux moine

Balade dans la réserve naturelle de Stabbursnes

Sur la route vers le Cap Nord, nous avons fait une halte très agréable près de la réserve naturelle de Stabbursnes. Une balade pédestre permet de faire le tour de la péninsule de Stabbursnes en deux petites heures. Des huttes permettent en chemin de se protéger des intempéries mais peuvent aussi servir de cabane d’observations. La réserve est aussi un lieu propice pour l’observation des rennes et de l’oie naine. Une halte sympathique.

réserve naturelle de Stabbursnes

Cap Nord : 71° 10’ 21’’

Le Cap Nord est le lieu où tout le monde se rend en Laponie norvégienne. C’est un incontournable. Alors, on y est allé mais avec beaucoup de réserve car nous n’aimons pas particulièrement les lieux trop touristiques.

J’avais peur de ne pas être sous le charme. Mais je dois dire que malgré le monde et le fait que ça ne soit pas le point le plus septentrional, le globe, ce monument en fer forgé construit en 1977, m’a littéralement hypnotisé sans compter la vue depuis le haut des falaises.

Dans le bâtiment, les animations ont moins d’intérêts mais nous ont permis de nous réchauffer et de se faire un bon petit restaurant, le seul du voyage.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Regardez mon timelapse au Cap-Nord

Havøysund : la péninsule oubliée

Havøysund n’était pas dans nos plans de départ. Et c’est la mauvaise météo au Cap Nord qui nous a incitées à prendre la route de cette péninsule située au sud-ouest du Cap Nord sur la route du retour vers Alta. Quelle inspiration nous avons eu !

La péninsule d’Havøysund est belle, sauvage, rude. Les fjords se succèdent le long de l’unique route jusqu’au village éponyme qui lui a moins d’intérêt. Du coup, on a même bivouaqué sur une plage le long de la route pour prolonger cette ambiance de bout du monde. On recommande chaudement.

–//–

Notre roadtrip en Laponie nous a réellement enchantés. En dehors du Cap nord, la destination est en dehors des itinéraires classiques de nombreux voyageurs. Du coup, on apprécie les lieux avec plus d’émotions.

Havøysund

Informations pratiques

Vol depuis Paris jusqu’à Alta avec une escale à Oslo, voire une seconde à Tromsø. Pour trouver votre billet d’avion au meilleur prix, utilisez notre comparateur de vols.

Pour la location de voiture, nous sommes passés par Autoeurope. C’est un gros budget du voyage mais c’était le site le moins cher. Vous avons payé 837 € les 11 jours pour une Volvo S40.

Pour nos nuits, nous avons fait un mixte d’hôtels, de campings et de nuit en bivouac :

  • Alta : Thon Hotel situé en plein centre-ville. Le confort d’un 3 étoiles.
  • Karasjok : Camping proposant des emplacements pour tente mais aussi des hytters. Cuisine à disposition, tente sami et wi-fi gratuit.
  • Varanger :
    • Camping à Vestre Jacobselv : accueil très sympa, emplacement pour tente, location d’hytter, sauna, cuisine à disposition, coin salon et wi-fi.
    • Appartement à Vardø: bien placé, spacieux, confortable et économique (cela nous a permis de faire nos repas en achetant la nourriture au supermarché situé à 200 mètres)
  • Stabbursnes: Camping mais aussi location d’hytter. Cuisine à disposition et wi-fi à l’accueil et dans la salle TV.
  • Cap Nord : Le Nordkapp Caravan Camp est un petit camping avec quelques emplacements pour tente et des hytters le long d’un lac à seulement 7 km du Cap Nord. Petite cuisine chauffée à disposition et connexion wi-fi gratuite.
  • Havøysund : bivouac sur une plage le long de la route

Pour organiser votre voyage dans le Finnmark, deux sites web à visiter assidûment : Northern Norway (en anglais et allemand) et Visit Norway (en français). Je conseille aussi le guide du Routard, notamment pour celles et ceux qui veulent organiser leur trip en solo même si la zone de Varanger n’y est pas couverte (pas encore en tout cas !)

Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link