Vous êtes ici >>

Pauline, la graine de voyageuse

Rencontre avec Pauline du blog Graine de Voyageuse que j’ai croisé pour la première fois un peu avant le salon des blogueurs 2016. Je dois vous dire que j’ai apprécié d’emblée sa simplicité et sa gentillesse. Adepte du voyage en solo, elle nous livre dans cette interview ses avis, impressions et sentiments sur le voyage, son blog, les réseaux sociaux.

Pauline, Graine de voyageuse

Salut Pauline, le titre de ton blog « Graine de voyageuse » m’interpelle. Tu m’en dis quelques mots…

Il y a un tas de significations cachées sous ce nom. La graine symbolise d’abord à mes yeux la nature et sa protection. C’est une conviction personnelle mais aussi mon travail depuis 5 ans. L’image de la graine qui pousse grâce à des éléments aussi simples qu’essentiels, comme le soleil et l’eau, me plait beaucoup. Nous vivons dans un monde qui va tellement vite que nous oublions souvent d’où nous venons et j’ai parfois besoin de ce retour à la simplicité.

Il y a aussi « graine de » qui fait penser au fait de débuter dans quelque chose. J’ai été une graine de voyageuse qui a bien grandi depuis mes premiers voyages et je partage aujourd’hui mon expérience aux jeunes pousses encore hésitantes à tenter l’aventure. Toutefois, je ne sais pas tout, loin de là, et j’aime l’idée d’évoluer encore et toujours.

Est-ce que je peux dire que la graine du voyage a pris grâce à Erasmus ?

Le virus du voyage m’a touché un tout petit peu avant Erasmus, notamment grâce à mon expérience de fille au pair en Angleterre. Cela dit, c’est bien quand je suis partie en Erasmus que j’ai réellement appris à vivre en autonomie à l’étranger. Sans cet échange universitaire, je n’aurais pas eu l’opportunité de vivre si longtemps à l’étranger et il a largement contribué à faire germer cette petite graine de voyageuse qu’il y avait en moi, pour continuer sur la métaphore !

Pauline, Graine de voyageuse

Tu voyages seule. C’est mieux qu’à plusieurs ?

C’est… différent ! J’y trouve personnellement énormément de plaisir. J’ai déjà fait l’expérience du voyage entre amis, en famille, en couple… mais je ne me suis jamais sentie aussi bien qu’en voyageant seule. Pas de frustrations, pas de concessions, des rencontres multipliées par 10, des expériences folles. La liberté, la vraie. Voyager seul, c’est aussi apprendre à mieux se connaître soi-même. Ce n’est bien sûr pas parfait. Il y a aussi des inconvénients mais, pour moi, les avantages les surpassent largement.

Qu’est-ce qui es essentiel quand tu voyages ?

Prendre du temps pour moi dans des endroits isolés. Avoir l’impression d’être seule au monde, écouter mes émotions, méditer, avant de retrouver la civilisation, plus requinquée que jamais. Rencontrer des locaux et d’autres voyageurs est également essentiel pour moi. Je ne sais pas si c’est paradoxal, mais ces deux aspects sont primordiaux pour moi. Mes voyages n’auraient pas la même saveur sans les personnes formidables que j’ai rencontré.

Téhéran

J’ai vu que tu es allée en Iran. Des conseils pour celles et ceux qui aimeraient y aller comme moi ?

D’abord, se détacher des médias et de l’image habituelle qu’on nous renvoie du Moyen Orient. L’Iran est un des seuls pays à peu près stable dans cette zone, au moment où je vous parle. Il s’ouvre de plus en plus au tourisme et les autorités ont bien compris leur intérêt là-dedans.

N’oubliez cependant pas que vous êtes soumis à la loi islamique, touriste ou pas. Il y a donc des règles à connaître et à respecter, tant dans le comportement que la tenue vestimentaire. J’explique tout ça sur le blog.

Si vous prévoyez de vous rendre aux Etats-Unis après votre voyage en Iran, sachez que vous n’êtes plus éligible au formulaire simplifié ESTA et que vous devrez demander un visa en bonne et due forme et vous attendre à être questionné sur les raisons de votre voyage en Iran. Et si vous avez un tampon israélien sur votre passeport, attendez-vous aussi à quelques difficultés.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Tout cela ne doit cependant pas freiner votre envie d’aller dans ce magnifique pays. Les touristes étaient encore très peu nombreux lors de mon séjour et je n’ai jamais vu un peuple aussi accueillant et généreux que le peuple iranien. Je crains cependant que cela ne change avec les dérives habituelles liées à l’industrie du tourisme. J’espère que l’Iran saura préserver son âme.

Sinon y a-t-il un pays que tu as déjà visité mais que tu aimerais redécouvrir tellement c’était bien ?

Le Brésil, sans hésiter ! J’en reviens mais en 3 semaines de voyage, je n’ai vu qu’une toute petite partie de ce que ce pays immense a à montrer. Rio et ses alentours ont été un vrai coup de cœur. Je me verrais bien y vivre quelques temps. J’ai même eu envie d’apprendre le portugais ! Enfin ré-apprendre puisque je l’ai étudié 3 ans à l’université, mais j’ai tout oublié.

Pauline, Graine de voyageuse

On ne voit pas souvent ton visage sur les photos du blog. Par pudeur ou souci d’anonymat ?

Peut-être un peu des 2. Je m’efforce cependant de me montrer un peu plus car je trouve moi-même cela plus vivant de suivre une personne quand on la voit. Mais voyager seule ça veut aussi dire que, parfois, il n’y a personne pour te prendre en photo au milieu de l’océan en train de jouer avec les vagues ou en pleine randonnée en montagne !

Tu as un compte Snapchat. Tu y trouves un intérêt ?

Oui, et c’est même devenu mon réseau social préféré. Là, on ne peut pas se plaindre de ne pas me voir ! J’aime vraiment montrer les coulisses de mes voyages : les galères, les émotions fortes, les délires, les instants simples de la vie quotidienne. Et puis, il y a un vrai rapport de proximité avec ses lecteurs sur Snapchat. Les interactions y sont riches et spontanées.

Cappadoce

Ah tu me surprends. Le public n’est pas trop jeune ?

C’est vrai que le public est plus jeune mais c’est de moins en moins le cas. Facebook est vieillissant, les jeunes le disent eux-mêmes. Ils n’ont plus envie de se retrouver, je cite, « sur un réseau où même leur grand-mère a un profil »… Snapchat offre une belle alternative. Le réseau est plus confidentiel, moins facile d’accès et lorsqu’on décide de suivre les « Stories » d’un blogueur, on a un peu l’impression de l’accompagner dans ses aventures. C’est là, pour moi, tout l’intérêt.

Quel est ton article qui cartonne le plus ?

Celui qui a très bien fonctionné était une liste d’idées cadeaux pour voyageuse. On était au moment de Noël alors forcément, l’article tombait à point pour celles et ceux qui cherchaient encore des idées. Mais l’article sur la préparation d’un voyage en Iran risque de le détrôner rapidement vu l’intérêt impressionnant que suscite cette destination en ce moment.

Pauline, Graine de voyageuse

Un beau voyage de prévu d’ici la fin de l’année ?

Oui. Plus qu’un beau voyage, ce sera le voyage de ma vie, celui dont je rêve depuis plus de 5 ans. Je pars en octobre pour un voyage sans itinéraire précis et sans date de retour. Dans l’idée, je parcourrai l’Asie du Sud-Est, l’Océanie puis l’Amérique Latine… Je me laisse la liberté de m’arrêter où bon me semble et de changer mon parcours au rythme des rencontres et des conseils qu’on me donnera sur la route. C’est un challenge pour moi. Autant, j’ai l’habitude de partir loin et seule mais si longtemps, ce sera une première. Je crois en ma bonne étoile et en mon positivisme pour que tout se passe bien.

Graine de voyageuse sur le net :

Pauline, Graine de voyageuse

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

2 commentaires au sujet de “Pauline, la graine de voyageuse”

  1. Merci Grégory pour cette interview. J’ai aussi beaucoup apprécié notre rencontre et ce moment privilégié d’avant WAT pour discuter tranquillement de voyages 🙂

    A bientôt !

    Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap