Vous êtes ici >>

Les autres quartiers : Triana, Macarena, le Séville moderne

Macarena, le quartier des églises

El barrio de la Macarena est un petit village au cœur de Séville. C’est le quartier des couvents et des églises. Sur une demi-journée, nous avons dû visiter pas loin d’une dizaine d’églises, presque l’overdose mais ça reste intéressant pour comprendre la ferveur religieuse des espagnols et des sévillans en particulier.

A l’extrémité du quartier, la Basilique de la Macarena recueille la vierge la plus vénérée de la ville : la Virgen de la Esperanza Macarena. On peut la voir à l’intérieur d’un grand tabernacle. Chaque année au moment de la semaine Sainte, la basilique se transforme en un haut lieu de pèlerinage.

En face de l’édifice, on peut voir les murailles de la ville dont il ne reste que quelques bastions et une tour octogonale. Séville était pourtant au XIIe siècle la ville la plus fortifiée d’Europe. En traversant le boulevard, nous allons voir le Parlement Andalou, un autre magnifique bâtiment de la Renaissance sévillane.

En s’enfonçant un peu plus dans le quartier, on peut visiter des édifices religieux plus modestes mais qui restent intéressants. Avant de partir pour le quartier de Triana, nous passons par l’allée d’Hercules. Délimité par deux statues représentant Hercule et Jules César, le boulevard est agrémenté de fontaines et d’arbres centenaires. L’endroit est sympathique et nous nous y arrêtons pour déjeuner.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Cultura.
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France), Feelingo (hébergements durables en France, Espagne, Portugal, Italie et Grèce) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope. Louez votre van/fourgon camping-car sur Yescapa (30 € de réduction avec le code FALLFORFUN22 si vous réservez en octobre).
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

De Triana vers le Séville Moderne

On m’avait présenté le quartier de Triana, de l’autre côté du Guadalquivir, comme un lieu de fiesta. Certes la Calle Betis comporte quelques bars et restaurants mais la plupart sont fermés en ce mois de novembre. Il y a quelques sévillans aux terrasses mais l’ambiance est loin d’être à la fête. Nous sommes déçus.

Le quartier comporte néanmoins quelques édifices intéressants comme la Iglesia Nuestra Senora de la O. En prolongeant la balade le long du fleuve Guadalquivir, on rejoint le Séville moderne et le site de l’Exposition Universelle de 1992. Le lieu était quasi à l’abandon lors de notre passage mais des projets sont en cours pour réhabiliter la zone. A l’occasion de cet évènement, six nouveaux ponts ont été construits sur le fleuve dont l’Alamillo, le seul au monde à avoir son poids soutenu par une seule pile.

 

C’est ainsi que se termine notre city trek à Séville. Il s’agit bien d’un city trek car en 4 jours, nous en avons essuyé des kilomètres. Pour notre plus grand plaisir…

Fondateur des blogs I-Voyages.net, www.i-trekkings.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo animaliers en Europe, Asie et Afrique.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap