Vous êtes ici >>

Leh, porte ouverte sur l’Himalaya

Leh : une ville en mutation

Leh a longtemps été un carrefour commercial entre le Cachemire et l’Asie centrale. Ce réseau d’échange économique s’effondre dans les années 1930 en raison des troubles qui éclatèrent dans la province du Xinjiang (en Chine). Puis, la seconde guerre mondiale ferme quasiment les frontières faisant du Ladakh, un territoire indien vivant en quasi autarcie.
Ce n’est que depuis 1974 que Leh est accessible aux touristes.

Monastère bouddhiste surplombant Leh

En une trentaine d’années, la culture Ladakhie a sans doute subi plus de changements qu’en plusieurs siècles d’existence. Les produits indiens et chinois sont de plus en plus importants, l’économie s’est radicalement orientée vers les activités du tertiaire délaissant les travaux agricoles ancestraux, l’éducation scolaire prend le pas sur l’éducation monastique. La société Ladakhie chavire entre traditions ancestrales et valeurs occidentales .

Pour autant, on  retrouve encore la diversité culturelle de la ville d’autrefois : les bouddhistes y côtoient fraternellement les musulmans et les hindoues.

Dans le quartier musulman, on rencontre de nombreux boulangers


Leh, capitale du trek

Aujourd’hui, les trekkeurs de tout horizon remplacent les caravaniers d’antan, les agences de trek, les marchands de thé, de laine et d’étoffes. Les possibilités de trekking sont nombreuses depuis la randonnée à réaliser en famille le long de la vallée de l’Indus aux treks les plus endurants comme la traversée du Zanskar ou la découverte des hauts plateaux du Changtang entre les lacs Tso Kar et Tsomoriri.

A voir et à faire avant un trek

Avant d’entamer tout trek d’altitude, il est impératif de passer quelques jours à Leh sans fournir d’efforts conséquents car voyez-vous, Leh est à 3500 mètres d’altitude. Il faut donc s’acclimater.

La clef, c’est de fournir peu d’efforts les premiers jours : se reposer, lire, boire beaucoup d’eau, se balader en toute quiétude. Voici ce qu’il est possible de voir et de faire :

Le palais de Leh

Construit par les rois bouddhistes du Ladakh vers 1600, le palais de Leh domine majestueusement la ville à l’image du Potala de Lhasa. Il est actuellement en cours de restauration mais les travaux sont lents. Le bâtiment offre une vue spectaculaire sur la ville et la vallée.

Palais de Leh

N’y allez pas le jour de votre arrivée mais seulement le deuxième voire même le troisième jour si vous vous sentez en bonnes conditions physiques et si vous n’avez aucun signe du mal des montagnes.

Les monastères de la vallée de L’Indus

Le plus dur sera sans doute de choisir les monastères que vous souhaiterez visiter.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

A l’est de Leh, Tiksey et Hemis sont les deux monastères les plus visités. A l’ouest de Leh, le nombre de monastères est plus important. A seulement 17 km de Leh, le gompa de Phyang est le premier qui peut être visité, puis viennent Likir, Alchi et enfin Lamarayu. Plus d’informations : lisez notre reportage sur les monastères de la vallée de l’Indus. Et il serait dommage d’être dans le secteur sans aller voir les dardes Brokpas de Dah-Hanu.

Moulins à prières


Informations pratiques :

Comment y aller ?

Air India est la seule compagnie aérienne à proposer des vols directs vers Delhi. Le plus simple est d’ensuite réserver un vol intérieur pour Leh via Air India, Kingfisher ou Jet Airways.

Où dormir ?

La ville compte de nombreuses guest-houses et hôtels. Voici quelques adresses que nous conseillons :

  • Naro Hôtel : dans upper Karzoo – calme, ambiance décontractée
  • Rainbow guest house – proche du précédent
  • Hill Town Hôtel : près du centre-ville – calme. Standards plus occidentaux mais accueil plus quelconque

Où manger ?

Là aussi, les possibilités sont nombreuses. Voici quelques adresses testées :

  • El fourno : belle terrasse bien placée. Pour les personnes en mal de pizzas et bières fraîches
  • El Peinguin : tenus par des népalais, le restaurant propose une carte variée et de qualité
  • Tenzin Dickey Tibetan : pour les amateurs de momo et autres spécialités tibétaines

A lire :

Avec qui faire un trekking ?

J’ai réalisé mon trek avec Shanti Travel, spécialiste des voyages en Asie.

Plus d’informations sur l’Inde :

Office de Tourisme de l’Inde
13, Boulevard Haussmann,
75009, Paris
Tel. (33) 0145233045, Fax. (33) 0145233345
www.incredibleindia.org

Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

1 commentaire au sujet de « Leh, porte ouverte sur l’Himalaya »

  1. Il y a la petite agence Voyages et Spiritualites (il suffit de taper ça dans google pour les trouver) qui propose également des circuits dans la région. Ouverts à tous car ils se font en 4×4 et ils sont organisés par des guides locaux, avec en plus un accompagnement français (c\’est une amie). Je vous recommande, vous aurez la possibilité de participer à des évènements hors des sentiers touristiques grâce à une approche responsable.

    Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap