Vous êtes ici >>

La Moravie, comme au temps de Sissi

J’ai aimé prendre mon temps en Moravie du sud. Dans cette agréable région au sud de la République tchèque, adossée à la frontière autrichienne, je me crois transposé au temps de Sissi. Il y a du bon vin partout, moult palais et châteaux à admirer. Pris d’une frénésie romantique, je suis allé avec grand plaisir de l’un à l’autre. Notamment à celui d’Austerlitz, où Napoléon a signé l’une de ses plus grandes victoires.

Austerlitz
Autour de son église, Austerlitz est une jolie bourgade. Dans une aile du château où Napoléon a signé l’armistice, une intéressante exposition sur la grande bataille.

Pour une cave, c’est une cave : l’éclairage est plutôt chiche, mais pour ce que j’en vois mieux vaut ne pas se frotter aux murs… Qu’importe, on ne vient ici que pour les tonneaux sagement alignés au fond. Leur contenu, plutôt. Il doit être bien gouleyant, si j’en juge par la bonne humeur communicative des clients qui nous ont précédés en cette belle soirée d’été. Ce sont des cyclotouristes autrichiens –la frontière n’est qu’à une vingtaine de kilomètres– qui découvrent la région durant une petite semaine. Il ne nous a pas fallu longtemps pour trinquer et sympathiser.

Un château de conte de fée

Impossible de ne pas faire une escale comme celle-ci. Le hameau de Kravi Hora, près du village de Bořetice, est constitué d’une seule et longue rue. De part et d’autre, il y a 280 maisons et…autant de caves de viticulteurs. On entre au hasard, on goûte et on reste, si le cœur vous en dit. C’est trop tentant, d’autant que le vin est bon.

La Moravie est une région vinicole; quasiment la seule, en fait. Le reste de la République tchèque est pays de bière. Ici, dans le sud, il y a des vignes partout : du riesling pour le haut de gamme, un peu de pinot et surtout du valtelin vert, un cépage blanc. Quelques grands –et rares– domaines dont la production part à l’export et une armée de petits viticulteurs se démènent pour porter haut les couleurs moraves.

Lednice
Le grand château tudorien de Lednice © www.CzechTourism.com

Avec ses doux paysages, la contrée est parsemée de jolies petites bourgades. Elles s’étalent autour de palais et châteaux de style baroque pour la plupart. Entourés de grands parcs, ils sont souvent imposants, toujours poétiques. Le temps me semble s’étirer plus lentement ici.

Slavkov u Brna est l’un de ces villages, très calme tout au long de l’année. Sauf au début décembre, car on commémore alors une très grande bataille : le nom allemand de la localité est… Austerlitz

Pour ma part, je ne suis pas un admirateur inconditionnel de Napoléon. Cependant, force m’est de reconnaître son génie militaire après la visite de l’intéressante expo consacrée à la bataille. Elle est installée dans une dépendance du château où l’homme au tricorne a signé l’armistice après sa glorieuse victoire. Mais j’ai au moins autant apprécié le château lui-même, avec ses stucs et fresques dans le plus pur rococo. Justement, la salle où s’est déroulée l’historique signature est l’une des plus belles.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Mikulov
Mikulov, un endroit plein de charme avec ses multiples palais et maisons Renaissance, son grand château © www.CzechTourism.com

Napoléon a également séjourné dans un autre lieu prestigieux un peu plus au sud, le château de Mikulov. En m’y promenant, j’ai l’impression de me retrouver dans un conte de fée. Maintes fois remodelé et agrandi, il comporte plusieurs ailes de styles différents, avec nombre de tours, cours et recoins. Il a un charme fou. Sans doute n’est-ce pas par hasard que l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche a fêté ici ses noces d’argent. Les salons, avec leurs galeries de portraits, sont impressionnants. De même que la bibliothèque aux 11 000 ouvrages rares. Ou encore les magnifiques caves, garnies de tonneaux et d’un immense foudre patinés par les ans.

A ses pieds, j’ai trouvé la petite ville pittoresque à souhait avec ses maisons Renaissance, ses rues pavées et ses fontaines. Entre la belle église et les nombreux palais, Mikulov regorge de monuments historiques. Elle abritait une importante communauté juive. En témoignent l’une des plus anciennes synagogues du pays ainsi que le grand cimetière aux tombes toutes de guingois où je me suis attardé.

Non loin se trouve Kroměříž, avec son superbe palais épiscopal. Des salles démesurées avec de magnifiques fresques, un mobilier remarquable. J’y ai admiré une superbe collection d’œuvres d’art, avec des peintures de Titien, Véronèse et Bruegel. Une bibliothèque avec des dizaines de milliers d’ouvrages, un ensemble de globes terrestres unique en son genre. Le palais est inscrit au patrimoine de l’Unesco avec ses jardins.

kromeriz
Les jardins de Kroměříž, inscrits tout comme le palais épiscopal, au patrimoine mondial de l’Unesco © www.CzechTourism.com

Une balade mémorable devant de monumentales curiosités

Encore plus spectaculaire et plus grandiose, l’ensemble de Lednice-Valtice, également inscrit au patrimoine de l’Unesco. Ce sont deux villages distants de moins d’une dizaine de km qui offrent d’incomparables richesses. Chacun a son château, de taille plus que respectable, bien entendu.

Celui de Lednice est une immense pâtisserie dans le style néo-gothique tudorien. Il a de magnifiques jardins et, surtout, un parc extraordinaire. Pour l’apprécier, j’ai grimpé dans une construction inattendue ici, un minaret haut de 60 m. Une petite folie voulue par l’un des princes de Liechtenstein à la fin du XVIIIe. Dans la petite brume du matin, j’ai pris plaisir à m’y rendre, en longeant les étangs. D’en haut s’offre une belle vue panoramique.

Le gigantesque château de Valtice fut aussi propriété des Liechtenstein. Je m’y suis rendu à vélo, par le chemin des écoliers. Une balade mémorable, car le chemin est jalonné de monumentales curiosités, construites au début du XIXe. Chapelle, temple, rendez-vous de chasse en forme d’arc de triomphe et même un petit château…Ce sont autant de perles romantiques posées dans cet écrin vallonné. Comme les autres touristes, tous à vélo, je m’arrête longuement devant chacun d’entre eux. C’est tellement inattendu.

Lednice et Valdice
château de Lednice © www.CzechTourism.com

Informations pratiques

Bonnes adresses

Avatar

Journaliste venant de la presse régionale, maintenant je ne fais plus que ce que j'aime. C'est simple, non ?

Laisser un commentaire

Share via
Copy link