Vous êtes ici >>

Edfou, le temple du Dieu faucon

Edfou

Enseveli sous les gravats et le sable jusqu’à mi-hauteur, Auguste Mariette désensabla le temple d’Edfou au XIXe siècle.
Sa conception et son architecture correspondent à une tradition pharaonique précise, qu’il s’agisse du plan ou de l’ornementation des salles.

On arrive à Edfou par le bateau de croisière après avoir quitté Louxor. La visite débute par le passage du pylône haut de 36 mètres gardé par deux énormes faucons de granit et sculpté de gigantesques haut-reliefs représentants Ptolémée XII sacrifiant ses captifs devant Horus et Hathor.

Le haut de l’entrée est marqué par un disque solaire entouré d’ailes. Cette image évoque Horus comme un astre céleste dominateur.

Au delà du pylône s’ouvre la Grande Cour où avait lieu les offrandes à Horus. Cinq fêtes étaient célébrées en ce lieu :

  • La fête de la bonne rencontre, c’est-à-dire entre Horus et Hathor ;
  • La fête du Nouvel an (19 juillet) correspondant à l’arrivée de l’eau du Nil ;
  • La fête de la victoire du bien (Horus) contre le mal (Seth) ;
  • La fête du disque solaire symbolisé par l’union d’Horus et de Râ ;
  • La fête de l’animal sacré où le faucon fut choisit pour Horus.

Edfou

On entre ensuite dans l’hypostyle extérieure composée de 12 colonnes et de bas-reliefs retraçant la fondation du temple. Deux petites salles viennent compléter les lieux : une bibliothèque à droite et la salle des consécrations à gauche qui abritait les vêtements des prêtres et les vases liturgiques.

La visite se poursuit par l’hypostyle intérieure composée également de colonnes et comporte un laboratoire où était élaboré les parfums et les encens pour les cérémonies religieuses. La liste des ingrédients figurent sur les murs. Certains parfums étaient composés de 42 essences dont certaines ont aujourd’hui disparues.

Edfou

On débouche ensuite par la salle des offrandes, puis la seconde antichambre avant d’atteindre le sanctuaire d’Horus où trône une réplique de la barque utilisée lors des cérémonies à l’effigie d’Horus.

Les salles adjacentes sont dédiés aux autres divinités : Osiris, Hathor, Amon…

La fin de la visite passe par le couloir extérieur où les fidèles pouvait se rendre pour exprimer leurs demandes aux Dieux. En référence à la reconstitution de la bataille entre Horus et Seth (hippopotame), celle-ci est aussi appelée la galerie de la victoire. Notez le petit escalier correspondant au nilomètre, c’est-à-dire à la mesure du niveau du Nil.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

Edfou

Informations pratiques :

Comment y aller ?

On rejoint Louxor en compagnie régulière via le Caire.

Pour trouver votre vol au meilleur prix, utilisez notre comparateur de billets d’avion.

Edfou
Croisière sur le Nil : quelles formules ?

Il existe plusieurs types de croisière pour découvrir les sites archéologiques bordant le Nil. Il y a d’abord les bateaux classiques emportant une petite centaine de passagers. C’est de loin la formule la plus économique. Mieux vaut tabler sur des bateaux 5 étoiles ou 5 étoiles supérieurs pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Il y a également les formules de navigation en felouque. Ce type de croisière est moins polluant et offre des escales plus intimes. Il y a enfin les croisières luxueuses en Dahabiya, les bateaux traditionnels à voile. C’est la version la plus charmante mais aussi la plus onéreuse.

Pour trouver votre croisière au meilleur prix d’internet, utilisez notre comparateur de séjours.

Bibliographie

Sites internet

  • Egyptos : Portail d’informations sur l’Egypte ancienne des Pharaons
  • Office de tourisme Egypte : 90, avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris. Au 6e étage. M. : George V ou Franklin-D.-Roosevelt. Tél. : 01-45-62-94-42 ou 43. Courriel : info.fr@egypt.travel. Ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 16 h.
Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap