Vous êtes ici >>

Au Québec, j’ai dormi dans une maison traditionnelle des Hurons-Wendat

Lors de mon roadtrip hivernal au Québec, j’ai dormi dans une maison traditionnelle Huron Wendat. C’était ma première nuit l’hiver là-bas à peine sorti de l’aéroport puisque le village de Wendake n’est qu’à seulement 15 minutes en voiture aux abords de la rivière Akiawenrahk. J’ai passé ma nuit dans un sac de couchage sur des peaux d’ours noir et de loup. Retour sur cette expérience insolite !

 

 

Qui sont les Wendats ?

Les Wendats sont des hurons-wendat mais préfèrent qu’on les appelle Wendat. Le nom « huron » a été donné par les français qui trouvaient que leurs cheveux, rasés sur le côté avec une bande dans le haut de la tête, ressemblaient à une hure de porc.

Ils sont environ 1 800 à vivre au sein de la communauté amérindienne de Wendake. Ils sont issus de la famille de la langue iroquoienne, descendant des Mohawks. Voilà pourquoi, l’habitation traditionnelle est la maison longue dans laquelle j’ai dormi. Ils étaient nomades et se déplaçaient selon les ressources et la fertilité des terres et mangeaient courge, maïs et haricot accompagné de la viande issue de la chasse ou de poisson. Les Wendats étaient un peuple commerçant, ils le sont toujours. Ils fabriquaient les raquettes, les arcs et avaient développé une expertise pour la poterie et le cuir.

Depuis 2008, grâce aux écrits des jésuites, les Wendats sont en train de faire revivre leur langue.

Mathieu Lepire, conteur Wendat

L’hôtel-musée des Premières Nations

A première vue, l’hôtel-musée des Premières Nations est un établissement classique. Mais à y regarder de plus près, définitivement non. Les murs sont tapissés de représentations et d’objets wendats : peaux de bête, raquettes, tableaux indigènes ou encore tomahawk.

L’hôtel de 55 chambres et suites junior allie le confort d’un hôtel-boutique 4 étoiles à l’authenticité autochtone de la communauté wendate. Les clients peuvent d’ailleurs se procurer des créations artisanales traditionnelles. Le design contemporain laisse une place importante aux matériaux nobles comme la pierre, le cuir et le bois ainsi qu’à la lumière.

Mon forfait me permettait soit de dormir confortablement à l’hôtel, soit de dormir dans la maison longue pour vivre comme vivait les Wendats d’autrefois. Vous pensez bien que je ne suis pas resté à l’hôtel même si celui-ci possède je dois le dire une architecture contemporaine chaleureuse et de bon goût.

Hôtel-musée des Premières Nations

Hôtel-musée des Premières Nations

J’ai dormi dans la maison longue Ekionkiestha’

Dans la maison longue, l’habitat traditionnel des Wendats, Mathieu Lepire, conteur du clan de la Tortue nous confie un peu de l’histoire de sa culture autochtone à travers des contes et légendes transmises de génération en génération dans la communauté.

Et même si les Wendats ont aujourd’hui une vie tout à fait moderne, cette initiative mise en place par la communauté vise à perpétuer les traditions ancestrales. On se prend au jeu. La magie opère. Mathieu appelle les esprits des anciens en faisant brûler de l’encens. Et s’il y a trois feux dans la maison longue Ekionkiestha’, c’est pour appeler les bons esprits. On se laisse bercer par cet accent québécois en langue wendate que Mathieu s’empresse de traduire. On s’image autochtone partant chasser le gibier dans la forêt boréale ou soigner les membres du clan à base de plantes médicinales. D’ailleurs, Mathieu nous sert un savoureux thé au Labrador et la banique, le pain traditionnel.

Maison longue © Louise Bilodeau
© Louise Bilodeau

Contes et légendes wendats

Mathieu s’en va. Le gardien des trois feux passe nous voir et nous informe qu’il restera dans les parages. Je reste seul dans la maison longue avec David qui voyage avec moi. Elles sont traditionnellement construites en cèdre (thuya) ; bois naturellement anti-moustiques, facilement malléable lorsqu’il est mouillé et d’une grande durée de vie. La maison longue est composée d’une seule pièce pouvant accueillir le plus souvent 30 à 40 personnes. Elle servait de lieu de résidence, de rencontres collectives et d’entrepôts. L’allée centrale comporte les 3 feux. Dans les étages supérieurs, on stockait et on y dormait un peu comme dans un dortoir avec des lits superposés.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Peau de loup

Je sors mon sac de couchage. Des peaux de bêtes sont disposées sur des branches : peaux de loup et d’ours noir. Je les étale correctement pour ne pas avoir ni les têtes ni les griffes face à mon visage. Imaginez, ça peut surprendre si je me réveillais en pleine nuit. Les peaux servent à la fois à isoler mais apportent aussi plus de douceur pour dormir sur les branches.

Cette nuit là, le thermomètre n’est pas descendu sous les 0°C et mes rêves ont été bercés d’histoires wendates complètement sorties de mon imaginaire.

J’ai beaucoup apprécié cette première approche de la culture autochtone au Québec. J’espère qu’il y en aura d’autres 😉

j’ai dormi dans une maison traditionnelle des Hurons-Wendat

Informations pratiques

Comment y aller ?

J’ai volé avec Air Canada et c’était bien pratique pour limiter la durée de la correspondance à Montreal. Lisez le test de mon vol Air Canada Paris – Montréal.

N’oubliez pas votre autorisation de voyage électronique pour entrer au Canada !

Depuis mars 2016, une autorisation de voyage électronique (AVE) est nécessaire pour entrer au Canada et au Québec pour les ressortissants français, belges et suisses. Plus d’informations sur Eta Canada.

Où dormir ?

Retrouvez tous les hôtels, auberges, location de chalets où j’ai dormi au Québec dans mon article j’ai testé 10 hôtels, auberges et chalets au Québec.

Où manger ?

Spécialité maison du restaurant La Sagamité dans le village de Wendake : le Yatista. Et le must : la potence des trois panaches. Des morceaux de cerfs, wapitis et bisons sont flambés devant les convives. Le restaurant comme les Wendates aiment manger la viande qu’ils ont chassée. Végétarien, passez votre chemin. Les autres, régalez-vous !

Location de voiture

Je suis passé par Autoescape pour les tarifs. Par contre, l’agence de location de voiture n’était pas à l’aéroport comme mentionnée dans la réservation. Du coup, j’ai du payer des frais de taxi qu’Autoescape m’a ensuite remboursé.

Guides de voyage

Pour le Québec, je conseille le Lonely Planet, notamment pour son approche nature et le Routard pour ses nombreuses adresses.

Plus d’informations

  • www.quebecnature.ca: le portail de l’office de tourisme du Québec. Plein d’infos pratiques et d’idées pour préparer son séjour au Québec.
  • www.tourismeautochtone.com: le portail officiel pour vivre des expériences avec les peuples autochtones vivant au Québec.
  • tourismewendake.ca: Toutes les informations touristiques pour séjourner à Wendake et vivre une expérience wendate.
Grégory ROHART

Fondateur des blogs www.i-trekkings.net et www.i-voyages.net et www.my-wildlife.com, je blogue Voyage, Roadtrip, Outdoor et Safari. J'encadre aussi des voyages photo sur les thématiques qui me passionnent : voyage, safari et trek.

4 commentaires au sujet de “Au Québec, j’ai dormi dans une maison traditionnelle des Hurons-Wendat”

  1. Salut Gregory,
    J’ai dormi dans cet hôtel lors de mon road trip au Quebec l’année dernière mais dans la partie chambre ! Je ne savais même pas que l’on pouvait dormir dans la maison longue 😉 J’ai eu la chance de la visiter en même temps que le musée et c’est vrai qu’une nuit ici ca doit être une experience assez inoubliable !

    Répondre
    • Salut Florence,

      Et si tu vois. C’est un forfait qui est vendu par l’hôtel. Si j’avais eu froid pendant la nuit, j’aurais pu retourner dans la chambre, certes plus confortable mais aussi plus classique. Je ne regrette pas du tout cette expérience, bien au contraire.

      Répondre
  2. De passage au Québec le mois prochain, j’avais déjà entendu parlé du peuple Hurons-Wendat, je trouve ce type d’accueil très enrichissant. Est ce aussi bien pendant la période estivale ? Merci d’avance

    Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link