Vous êtes ici >>

L’Andalousie et l’Algarve en croisière

Les trompettes et les « cornetas », soutenues par les tambours, déchirent l’air. Devant la magnifique piazza d’Espana, les musiciens jouent pour leur seul plaisir. Debout, sans partition. Jeunes pour la plupart, ils sont des dizaines. Chaque soir, ils répètent ici, dans cet immense parc au cœur de Séville, à deux pas du quai où est amarré le navire « La Belle de Cadix », dans la perspective de l’évènement phare, la Semaine sainte avec ses fameuses processions. Puis, quand la nuit devient très noire, seuls les sabots des chevaux tirant les calèches résonnent encore sur la piazza. Avec son impressionnant palais en arc de cercle bordé de canaux, elle est féerique à la lumière des réverbères.

A Séville, la piazza d’Espana est particulièrement féérique la nuit.

Un enchevêtrement de palais et patios

La capitale de l’Andalousie est un régal. Séville abrite quelques-uns des plus beaux monuments d’Espagne. A commencer par l’Alcazar, résidence royale depuis le XIIIe s. Construite sous l’ère musulmane, elle a été agrandie et embellie par les émirs et rois qui s’y sont succédé au fil des siècles. Un enchevêtrement de palais et patios où ont œuvré les meilleurs artisans.

Tout à côté, la cathédrale aux imposantes dimensions. Son clocher, la Giralda, est l’ancien minaret de la mosquée sur laquelle est construite l’église. Dans l’une des nefs, l’étonnant mausolée du découvreur des Amériques, Christophe Colomb, dans d’autres des toiles de Murillo ou Goya. Autour, les vieilles ruelles avec de magnifiques demeures, l’ancien quartier juif de Santa Cruz. On s’y perd vite, avec bonheur.

Le jambon est réputé, à juste titre. Le meilleur est le « bellota ».

Cadix respire l’opulence

Des journées entières seraient nécessaires, mais déjà « La Belle de Cadix » appareille. En direction de Cadix, justement. Descendant le Guadalquivir, au fur et à mesure que l’estuaire se rapproche –une courte demi-journée de navigation pour l’atteindre– de nombreux bateaux de pêche apparaissent, ancrés près du rivage. La nuit venue, ils jetteront leurs filets sur les anchois.

Au bord du golfe qui porte son nom, Cadix a toujours été une cité riche. Son port voyait revenir des Amériques les galions chargés de trésors. Aujourd’hui, la vieille ville, avec sa belle cathédrale et ses grandes maisons, respire toujours l’opulence. Les touristes, qui viennent pour ses longues plages, prennent plaisir à musarder dans les rues ombragées.

L’opulente ville de Cadix, dont le port voyait revenir des Amériques les galions chargés de trésors.

Sherry et taureaux de combat

Non loin de là, Xérès, qui a elle aussi une belle cathédrale, exhale un charme certain. C’est là qu’est produit le fameux vin, le sherry. Les grandes maisons, comme Gonzalez-Byass, sont des monuments au propre comme au figuré. La campagne alentour est faite de vignes, bien sûr. Elle est aussi le royaume des « fincas », de grandes fermes où sont élevés chevaux et taureaux de combat, parmi les plus braves.

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

  • Trouvez vos guides de voyage sur Amazon, à la Fnac ou sur Nostromo
  • Pour réservez vos hôtels, locations de vacances et gîtes, il y bien entendu  Booking mais je vous invite aussi à découvrir GreenGo (hébergement responsable en France), Feelingo (hébergements durables en France, Espagne, Portugal, Italie et Grèce) et Abracadaroom (hébergement insolite en France)
  • Comparez le prix des locations de voiture sur Rentalcars ou Autoeurope. Louez votre van/fourgon camping-car sur Yescapa.
  • Comparez les vols avec Skyscanner ou Kayak
  • Comparez le prix de vos déplacements en bus, train, ferry et avion avec omio
  • Louez votre matériel photo chez Pixloc plutôt que de l’acheter
  • Réservez une activité, une visite ou un billet coupe-file avec Civitatis ou Get Your Guide et votre activité d’aventure ou sportive avec Manawa.
  • Vous recherchez une assurance et/ou une assistance ? J’utilise personnellement celle de Chapka Assurance.
  • Envoyez une demande de devis à une agence de voyage locale francophone

La « Belle de Cadix » prend ensuite la mer, le long de la côte, puis remonte le fleuve Guadiana, dont le cours est presque parallèle à celui du Guadalquivir. La plus belle partie de la navigation. Un paysage de petites collines parsemées d’oliviers et d’eucalyptus, quelques rares villages, jusqu’à Alcoutim. Impossible d’ignorer que la croisière s’amuse maintenant au Portugal ! Concert de fado à bord, personnel en tenue et déco folklorique…En fait, le fleuve constitue la frontière.

L’Andalousie est la terre des taureaux les plus braves.

Aux escales suivantes, le voyage se poursuit -en car cette fois, comme pour toutes les visites qui suivront – jusqu’à Faro et Tavira, des belles villes d’Algarve. Le lendemain, voilà Gibraltar. Le Rocher, avec ses singes, est mythique. Mais le détour vaut surtout pour ses magasins hors taxes…

A l’inverse, Grenade est inoubliable ! Avec en toile de fond les sommets enneigés de la Sierra Nevada, la ville est dominée par l’Alhambra : un ensemble fabuleux de palais fortifiés construits à partir du XIIIe , de jardins remarquables, rare témoignage de l’art islamique. Plus bas, la vieille ville ne dépare pas.

Dominant la ville de Grenade, l’Alhambra offre une époustouflante successions de palais et jardins.

Et que dire de Cordoue, avec son extraordinaire mosquée-cathédrale ? Elle fut d’abord une simple église, devint le plus glorieux monument religieux du monde arabe avant d’être à nouveau agrandie et convertie au christianisme. Sous ses arches de pierre blanche et de brique rouge règne une atmosphère particulière. Elle est cernée par le vieux quartier juif dont les flots de touristes ne parviennent pas à affadir le charme.

 

Avec sa mosquée-cathédrale, Cordoue est un joyau incomparable.

Informations pratiques

« Les paysages enchanteurs et villes culturelles de l’Espagne et du Portugal », croisière de 8 jours à partir de 1 379 €  (vol compris, boissons incluses à bord, excursions facultatives en sus) est proposée par CroisiEurope. Leader de la croisière fluviale en Europe, CroisiEurope est une entreprise familiale basée à Strasbourg. Elle dispose d’une flotte de 41 bateaux navigant sur les grands fleuves européens et jusqu’en Asie (sur le Mékong, en Birmanie à partir de l’automne 2014) ou en mer. Au printemps 2015, CroisiEurope lance un nouveau paquebot propulsé par des roues à aube sur la Loire.

Guide « Andalousie » aux éditions le Petit Futé, 12,95 euros

Sillonnant le Guadalquivir et le Guadiana, « La Belle de Cadix » peut accueillir 176 passagers.

Journaliste venant de la presse régionale, maintenant je ne fais plus que ce que j'aime. C'est simple, non ?

1 commentaire au sujet de « L’Andalousie et l’Algarve en croisière »

  1. Quelle riche idée de marier Andalousie et Algarve ! et d’avoir poursuivi la croisière en car…Et oui, Tavira est une belle ville du Portugal, à nos yeux, loin des clichés de l’Algarve.

    Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap