Vous êtes ici >>

5 spots incontournables pour découvrir le Québec en kayak

Avec plus d’un million de lacs à son actif et 4500 rivières, le Québec est un pays qui se découvre aussi au fil de l’eau. Les rivières sont d’ailleurs souvent le seul moyen d’accéder à des zones éloignées et sauvages qu’aucune route ou sentier ne dessert. Les Amérindiens l’avaient bien compris, qui partaient plusieurs mois durant à bord de leurs canoës traditionnels remonter celles-ci pour gagner leurs territoires de chasse. Plus moderne que le canot, le kayak est aujourd’hui plébiscité par un grand nombre de voyageurs pour vivre une aventure au plus près de la nature. Son rythme lent offre une immersion inédite dans l’environnement parcouru et plonge le pratiquant dans la peau d’un explorateur. Pour ne pas rater l’essentiel d’un périple sur les rivières et le littoral québecois, I-Voyages vous propose sa sélection des 5 spots incontournables pour découvrir le Québec en kayak.

JCartier
© SEPAQ

1. Parc National de la Jacques-Cartier

Impressionnante vallée de la Jacques-Cartier ! Les Gorges de l’Ardèche version Québec ! Des falaises de part et d’autres de versants boisés, territoire de l’orignal, du castor et du grand héron. Au milieu une rivière aux eaux sombres et au rythme changeant qui s’étire sur près de 26 kilomètres. Une introduction parfaite à la pratique du kayak au Québec dans un décor en tout point spectaculaire où perce déjà toute la beauté de la nature démesurée de ce pays. Des parcours pour tous niveaux, du débutant à l’expert. Une valeur sûre !

Bonaventure
© SEPAQ

2. Parc National de l’Ile Bonaventure et du Rocher Percé

A quelques milles marins de la ville de Percé, l’île Bonaventure semble s’être détachée de l’extrémité de la péninsule gaspésienne. Le parc qui s’étend autour de cette forteresse marine abrite une flore et une faune incroyable parmi laquelle une colonie de près de 110000 Fous de Bassan séjourne entre avril et octobre. Seul ou accompagné d’un guide professionnel, vous pourrez explorer le littoral alentours et longer la côte de la Pointe-Saint-Pierre en kayak de mer. Une expérience maritime qui laisse une empreinte indélébile.

Iles-de-Boucherville
© QUEBEC ORIGINAL

3. Parc National des Iles-de-Boucherville

Quand on pense Québec, on pense à une nature éloignée de centaines de kilomètres de toute trace de civilisation. C’est pourtant à quelques kilomètres de Montréal, enserré entre deux tranches d’urbanisation, que se situe ce troisième spot ! Dériver entre les hauts roseaux des chenaux de ce chapelet d’îles égrenées sur le fleuve Saint-Laurent vous fera pourtant oublier la proximité de l’implantation humaine. Une véritable plongée dans un milieu naturel superbe où se dissimule parfois le cerf de Virginie. Du kayak inattendu tout près de Montréal !

Ressources pour voyager

Voici quelques ressources pour organiser votre voyage :

Kayak-Quebec
© QUEBEC ORIGINAL

4. Parc Régional du Lac Taureau

Un bout du monde ! Au terminus de la route menant à Saint-Michel-des-Saints, après 170 kilomètres de route en venant de Montréal, le lac Taureau déploie ses 95 km² d’immensité paysagère. Au-delà, vers le nord, c’est un no-man’s-land, la porte d’entrée vers le Québec sauvage. Vous l’aurez compris, naviguez sur les eaux calmes du lac Taureau, c’est tutoyer la frontière avec la nature sauvage du Québec.  C’est le plus grand plan d’eau accessible depuis la métropole et la garantie d’une exploration paisible de baie en baie. Immensément nature !

StLaurent
© QUEBEC ORIGINAL

5. Le Saint-Laurent

Impossible de rédiger un top 5 sans évoquer le mythique estuaire du Saint-Laurent, la porte d’entrée maritime du Québec. C’est par lui que Jacques Cartier accosta au Québec en 1534. Naviguer dans ses eaux, c’est un peu s’imprégner de l’Histoire du pays. Mais c’est aussi et surtout côtoyer les grands mammifères marins. De mai à octobre, près de 13 espèces de cétacés y évoluent, parmi lesquel le rorqual bleu, le plus gros animal de la planète ! La rencontre avec ces géants des mers est totalement inoubliable et riche en émotions. A faire absolument !

Dans la pratique

Cette sélection n’est pas – loin s’en faut  – exhaustive ! Le Québec regorge d’autres lieux pour pratiquer le kayak, notamment la région du fjord du Saguenay que Grégory avait expérimenté l’an dernier. Les plus aventureux chercheront probablement des rivières sportives et éloignées. Les contemplatifs privilégieront l’environnement. Les débutants auront besoin d’être rassurés pour découvrir l’activité en douceur. Les prestataires sont nombreux et des guides professionnels sont à votre disposition pour vous accompagner. La synthèse et les liens utiles pour préparer une aventure en kayak au Québec sont à retrouver sur le site de Québec Original, en rubrique Activités Aquatiques et Nautiques.

Avatar

Voyageur touche-à-tout et autodidacte, je réalise le montage des vidéos du blog et rédige régulièrement ses actualités.

Laisser un commentaire

Share via
Copy link